tag : Texte

Éloge de la fatigue

Un beau texte de Robert Lamoureux, écrit à l’attention de tous les admirateurs qui le croisaient à la fin de ses concerts et le trouvaient fatigué et ayant mauvaise mine.
Tu peux le lire à beaucoup d’occasions, en particulier en camp à la fin d’une journée éprouvante.

Je n’ai plus peur de rien

La guerre la plus dure, c’est la guerre contre soi-même. Il faut arriver à se désarmer. J’ai mené cette guerre pendant des années, elle a été terrible. Mais je suis désarmé. Je suis désarmé de la volonté d’avoir raison, de me justifier en disqualifiant les autres. Je ne suis plus sur mes gardes, jalousement crispé sur mes (...)

La pédagogie du désert.

Dans la Bible, le désert évoque déjà des images contradictoires. Terre de malédiction où la vie est rare et où l’homme survit difficilement il est le lieu symbolique des bêtes malfaisantes. des forces hostiles, des démons, de la mort. Mais, paradoxalement, le désert est aussi dans la conscience collective du peuple biblique. (...)

Toi qui m’aimes tel que je suis

Seigneur, réconcilie-moi avec moi-même. Comment pourrai-je rencontrer et aimer les autres si je ne me rencontre et ne m’aime plus ? Seigneur, toi qui m’aimes tel que je suis et non tel que je me rêve, aide-moi à accepter ma condition d’homme limité mais appelé à se dépasser. Apprends-moi à vivre avec mes ombres et mes (...)

Sois Prête

Être Prête Ce n’est pas être préparée ; Ce n’est pas avoir tout prévu ; Cela est impossible ; Personne ne peut le faire. La vie est trop grande, trop inconnue encore, pour que l’homme puisse dire : « Je sais ce qui m’attend ; je veux me préparer. » Elle est trop forte aussi. Elle vient avec une brusquerie, une impétuosité (...)

Nous te prenons pour autre chose

Dieu, Notre Père, nous voici réunis pour te prier. Nous t’appelons « Notre Père » comme Jésus nous l’a appris, et pourtant nous continuons si souvent de te prendre pour autre chose que ce que tu es, et de nous faire un Dieu à notre idée. C’est difficile de vivre dans l’amitié, car l’amitié est exigeante. Alors. nous préférons (...)

Pardonner

Sans le pardon, la terre des hommes serait pareillement invivable. Nos fautes, nos péchés, tout le mal qui sort de nous s’entasserait, rendant impossible toute cohabitation. Plus grave encore, le mal fait aux autres, ou celui qu’ils nous ont fait, nous entraînerait inéluctablement dans le cercle infernal de la (...)

Répands la joie
tirée du Livre de Lézard

Répands la joie… Répands la joie sur ton chemin, sur nos chemins. Dis, ne veux-tu pas répandre la joie ? Oh ! oui, je le veux bien, mais d’où prendre la joie ? Je connais un pays ; il se nomme la Loi. Dans ce pays habitent la Vérité, la Volonté, l’Intelligence, la Beauté, la Bonté et la Joie. Commence par la Vérité. Elle (...)

Les tailleurs de pierres

Sur la place des lavandières travaillaient trois tailleurs de pierre. Un voyageur passant par là leur demanda : « Que faites-vous là ? » Le premier dit, furieux sans doute : « vous ne voyez pas, je gagne ma croûte ! « le second dit, frappant la pierre : « bein vous voyez, j’taille des pierres ! ». Quant au troisième, il (...)

Week-end des chefs d’équipe You’re Up
La journée du samedi

Tous les pionniers et caravelles attendent l’événement avec impatience : le rassemblement You’re Up ! est annoncé pour juillet 2015 à Strasbourg. Et il ne se préparera pas sans eux, plus particulièrement les chefs d’équipes. Ils sont plus de 1600, accompagnés de 600 chefs et cheftaines, qui se sont rassemblés les 8 et 9 (...)

Si je pouvais vivre une nouvelle fois ma vie ...

Tout d’abord, j’essaierais de commettre plus d’erreurs, je n’essaierais pas d’être si parfait. Je me relaxerais plus. Je serais plus fou que ce que j’ai été. Je prendrais très peu de choses au sérieux. Je serais moins hygiénique. Je courrais plus de risques, je ferais plus de voyages. Je contemplerais plus souvent les (...)

Quelques leçons de vie d’un Tour du Monde à la voile

Navigateur chilien, Felipe Cubillos (décédé en 2011) a écrit ce texte quelques heures avant de franchir la ligne d’arrivée de son Tour du Monde à la voile. Il y décrit de façon simple ce qu’il a appris de ce tour du monde et donne à ses lecteurs ce qu’on pourrait appeler des leçons de vie, tirées de sa propre expérience.

Le texte d’origine étant en espagnol, sa traduction est approximative.

Belle journée Kemal. Ce monde pourrait bien changer, après tout.
Les scouts grecs, toujours héros des réfugiés.

« Pourquoi faites vous ça ? Pourquoi, du haut de vos 20 ans, presqu’encore des enfants, travaillez-vous si dur, autant d’heures, pour des gens que vous ne connaissez pas et que vous ne reverrez probablement jamais ? Pourquoi donc faites-vous cela ? », leur demandez-vous. Ils sourient. Tous. « Parce que ! » répondent-ils. (...)

Je te portais

Comme je marchais sur la plage au soir de ma vie, je me suis retourné, Et j’ai vu sur le sable l’empreinte de mes pas. Chaque pas était un jour de ma vie et ils étaient tous là, Je les ai tous comptés et reconnus… Du plus loin que j’ai vu, à coté de mes traces S’imprégnait une trace jumelle, C’étaient les pas de Dieu qui (...)

La faute à Ève
De l’influence de son environnement sur son identité

Voici un joli texte qui peut amener à la réflexion et au débat dans ton unité. On n’est pas forcément d’accord avec, là n’est pas la question, et c’est justement ce qui est intéressant.

Le dernier message de Lady Olave Baden Powell

Voici le dernier message de Lady Olave Baden Powell, s’adressant aux Guides du monde entier et enregistré le 12 novembre 1973.

Discours d’ouverture du Jamboree

C’est un article écrit par Thibault, jeune participant à Connecte.

Letter of Lady Olave Baden Powell for the thinking day

Here is the English original version of Lady Olave Baden Powell’s message for the thinking day on february 22nd.

Qui es-tu ?

Qui es-tu, toi que je croise comme un étranger, toi que j’épie, comme un chat regarde un chien ? Seras-tu pour moi un piège, ou un soutien ? Qui es-tu toi que je heurte chaque jour en passant comme un meuble ? Qui es-tu toi qui grandit, travaille, se réjouit, ou pleure à côté de moi ? Qui es-tu toi que je blesse de mes (...)

Invictus

Invictus est un court poème de l’écrivain William Ernest Henley qui fut cité à de très nombreuses reprises dans la culture populaire et qui contribua à le rendre célèbre.
C’était le poème préféré de Nelson Mandela

Sais-tu, frère, ce qu’est la pureté du cœur ?

Ils reprirent tous deux leur marche. Après un long moment, François demanda à Léon : - Sais-tu, frère, ce qu’est la pureté du coeur ? - C’est ne pas avoir de faute à se reprocher, répondit Léon sans hésiter. - Alors, je comprends ta tristesse, dit François. Car on a toujours quelque chose à te reprocher. - Oui, dit Léon, (...)

Ami, un message pour toi
Amitié

Tout le monde dit toujours à ses amis qu’ils seront « Meilleurs amis pour toujours », mais combien de temps cela dure-t-il ? Vous pouvez être « Best friends » pendant un an, très bons amis l’autre année, ne pas vous parler souvent l’année suivante et ne plus vous parler du tout l’autre année après ! Alors, je voulais juste te (...)

Scout un jour, demain astronaute ?
Le Scoutisme et la NASA, une histoire d’amitié

Plus des deux tiers des astronautes de la NASA ont été scouts !

Nous te traduisons un article datant de 2011 qui explique les liens très forts entre le scoutisme et la NASA.

Journées nationales 2015 des SUF

Les 8 et 9 mai se sont déroulées les Journées Nationales (JN) des Scouts Unitaires de France ! Des chefs de groupe, des aînés, des chefs, des cheftaines et des aumôniers de toute la France étaient donc présents, et c’est à plus de 1300 qu’ils se sont rassemblés au château de Keronic à Pluvigner (56) en Bretagne pour échanger, s’amuser et participer à l’assemblée générale.