78e-278e Paris

Paroisse Saint François d’Assise

Affiliée en 1931
District Paris Nord II, puis III

La 78e Paris (foulard jaune or, bande noire) est fondée en 1929 dans une paroisse alors toute récente. Elle est affiliée le 4 mars 1931, trois mois après la meute.

Elle est créée par Paul DIMEY, un des cadres les plus actifs de ce district populaire, fondateur de plusieurs troupes, et par l’abbé J. DEGRELLE, qui reste Aumônier un certain temps. Le Groupe voisin de Saint-Georges (46e Paris) fournit plusieurs chefs. (voir l’historique de ce Groupe)

Le local de la troupe a longtemps été situé 16, rue du Général-Brunet, dans les bâtiments de la paroisse où se trouvait aussi le patronage, tandis que la Meute, au début, était rue des Mignottes, dans des baraquements provisoires.

Authentiquement populaire, mais non pas pauvre, la paroisse est très vivante et assez vaste pour qu’on prévoie de la démembrer en créant une paroisse sur l’ ancienne zone des fortifications, Sainte Marie-Médiatrice.

C’est à Saint-François-d’Assise que le jeune Claude MOINE, plus connu sous le nom d’Eddy MITCHELL, fait sa première communion. On ignore s’il a été scout, mais en tout cas, c’est au patro de Belleville qu’il a fait ses premières armes dans le rock’n’roll… Ses parents habitaient boulevard d’Algérie, devant les terrains de jeux des bandes du quartier.

En 1931, Le premier chef semble être l’Assistant Scoutmestre Jean FILY, (qui n’était pas du quartier mais d’Auteuil), aidé par Marcel GASSE, venu de la 46e (Saint-Georges).

En 1932, le Scoutmestre est Paul DIMAY, le fondateur, qui a déjà une longue expérience dans différentes troupes du nord-est de Paris, (32e, 62e, 74e) assisté par René GUERIN, qui est du quartier.

De 1935 à 1938, le Chef de Troupe est Jean HUBERT (auparavant chef de la 46e, Saint Georges ) Il deviendra Scoutmestre de Groupe. Il est assisté par Ferdinand ANTHEAUME et Lucien GRIES (ancien de la 23e Paris car le Groupe manque de chefs et HUBERT en emprunte à la 23e, Troupe du Collège Massillon, plus favorisé et qui a l’habitude de prêter ses chefs….).

La troupe se stabilise et une deuxième Meute, la 78e Paris B, est affiliée en mai 1936.

On ignore presque tout de la vie de la troupe après cette date et l’on n’a aucun élément pour l’époque de la seconde guerre mondiale.

En 1946, le Chef de Groupe est Bernard DAUVERNE.
A cette époque, la 278e Paris est fondée, avec comme Chefs successivement Jean-Marie DEYEUX, André MICHAUD, Jacques ANTOINE

En 1948, la Meute a pour Cheftaine Nelly VOITURIN, une cheftaine dynamique qui se met ensuite au service de son quartier, l’îlot insalubre du Bas-Belleville, et y crée en 1952 la 125e Paris, une troupe très populaire.

En septembre 1949, André PARRAUD est Assistant de Troupe de la 78e, mais le petit nombre de Chefs entraîne, en 1952, la fusion avec la 278e. Celle-ci est en effet devenue la 60e Raider en Juin 1951.

Mais la meute 78e survit et elle sera même primée en 1956 pour son livre d’or.

Donc, à partir de 1952, la Troupe sera connue sous le numéro 78e –278e Paris, et en septembre 1952, le Chef de Troupe de la 78e-278e est Michel LUPE, assisté par Daniel COUDERC .

En 1960, Alain VERREAUX est Assistant de Troupe, rejoint par Alain PETIT en 1961. A cette époque, l’aumônier est l’abbé GRISEL, qui deviendra Aumônier du District des Buttes-Chaumont, et le Chef de Groupe est Jean-Claude FOURNET

En 1962, Charles VALERO est Chef de Troupe et Jean-Claude FOURNET, Assistant.

En 1963 Pierre-Alain GOUMOT rejoint la Maîtrise de Troupe.

Denis LAGRANGE devient Chef de Troupe en 1964. Son frère, Philippe LAGRANGE est Chef du Clan de District ( CALEB ). Pierre-Alain Goumot. est toujours ACT.

Aumônier en 1964, l’abbé BREMONT, qui est lui aussi Aumônier du District. Le Groupe Saint-François-d’Assise, qui accueille également le Clan de District, Caleb, est donc le centre du district des Buttes-Chaumont, bien que ce n’en soit pas le plus gros groupe. L’autre groupe important dans le district à cette époque est celui de Saint-Jacques-Saint-Christophe-de-La-Villette (32e Paris).

En 1965. Jean-François JOLY est Assistant à la Troupe avec Emmanuel GUIBERT (l’un des Chefs d’ Equipe du Clan).

Lors de la réforme pédagogique de la Branche Éclaireurs, en 1965, la 278e forme une unité Rangers et un Poste Pionniers ; elle devait donc être nombreuse active et solide.

Cette année là, la Meute organise une fête de la Saint-François aux Buttes-Chaumont avec de nombreuses Meutes de Paris.

En 1966. Le Chef de poste est Daniel DEUDON, assisté par Maurice FOURNET. Le poste 278e organise un rallye de karting en 1966.

En 1967, André LELIEVRE devient Chef du Poste. Il était Chef d’Equipe Routier. Son Assistant pionniers est Maurice FOURNET, frère du Chef de Groupe.
Le Chef Rangers est François HAVARD-DUCLOS, assisté par son frère, Patrick HAVARD-DUCLOS et par Jean-Didier FERRE.

En1968, Assistant pionniers Luc MILTGEN, et le Chef Rangers est Jacques HAVARD-DUCLOS, frère des précédents. Il rejoindra la 135e (Sainte-Claire) en 1973.

Daniel CHARLES prend la responsabilité du Poste Pionniers en 1972 et le Chef de Troupe est Patrick HUBERT, assisté par Alain TERNOT.

La 278e disparaît sans doute en 1973 et les garçons rejoignent la troupe voisine, la 135e de Sainte-Claire, que certains routiers? avaient déjà accompagnée comme Chefs. Le Groupe de Sainte-Claire prend le double nom de « Saint François Sainte Claire ». La meute 78e Paris
ne semble plus avoir d’activités.

Le Groupe a certainement été définitivement fermé en 1976, lors de la fin des activités de la 135e.

De 1985 à 2004, un Groupe Scout de France a été présent, à nouveau sur la Paroisse. Il a été certainement créé sous l’impulsion de l’Abbé NAUDIN, Curé de la Paroisse, ancien aumônier diocésain des Scouts de France. Cette « re-création » se fait dans le cadre de la campagne « Energies nouvelles » lancée par le Mouvement, ce qui a permis la réouverture de divers Groupes dans l’Est parisien, à Notre-Dame de Lourdes, Notre Dame de la Croix de Ménilmontant, Saint Joseph des Nations, Saint Joseph-Artisan, Saint Denys de la Chapelle, et Saint Jacques-Saint Christophe de la Villette. L’histoire de ces divers nouveaux Groupes reste à écrire, car l’on manque d’éléments sur cette période.

Le Clan des Routiers semble avoir été fondé en 1935, et il forme la base en 1935 du Clan de District « Monseigneur Jalabert » ( Paris Nord II et III). Le Chef de Clan est Max HUET, assisté par Rémi ANTHEAUME. Il ne semble plus avoir d’activités en 1939.

Après la guerre, il est rejoint par le Clan de La Villette (32e Paris) et forme le Clan Saint François d’Assise, appelé CALEB. Le Chef de Clan est Philippe LAGRANGE. Ce clan semble existé jusqu’en 1964, et il fournira de nombreux Chefs aux Unité du secteur.

PS

Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.

Publié le