Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Magazine / Récits d’aventures scoutes / Aventures des ados / Camp d’été au pied de la Haute Savoie

Camp d’été au pied de la Haute Savoie

Scouts de France

Imaginez 17 p’tits gars entre 12 et 15 ans lâchés avec 4 chefs au pied du Mont des Princes, au-dessus de Seyssel … Ce sont les scouts et guides de Tassin la Demi-Lune en camp d’été !


La situation

Seyssel est une ville à 250 m d’altitude, séparée en deux par le Rhône, une moitié en Haute-Savoie, l’autre dans l’Ain. La ville, l’une des plus basses de Haute-Savoie, est dominée par le Mont des Princes, une très haute montagne de 942 m de haut. Cette jolie montagne a la bonne idée d’être couverte d’une forêt pleine de hauts arbres bien droits plantés là juste pour que des scouts puissent faire leurs instals !

Au bord de cette belle forêt se trouve un grand champ tout plat, avec toutes les commodités : dans un coin se trouve un puits idéal pour la toilette, la fontaine d’eau potable est à 50 m, les voisins ont tous la particularité d’être d’anciens scouts et d’être très serviables et accueillants …

L’aventure

Il n’en fallait pas plus pour que la troupe de TASSIN sorte de sa codépie Rhône-Ouest natale pour aller prendre l’air 15 jours, du 03 au 17 août 2002. Au programme, une aventure avec Joe l’indien, un très vieil explorateur en voyage dans la région, et qui devait recueillir le plus d’informations possible avant de rentrer chez lui, dans une contrée lointaine… Malheureusement pour lui les embûches étaient nombreuses, mais heureusement, les scouts sont venus, ils ont vu et ont vécu de formidables moments. Ainsi, grâce à eux, Joe l’indien a appris le maniement des chars, il a découvert la gastronomie soit-disante locale (cf. le compte-rendu du concours cuisine !), est parti à la poursuite de ses ennemis, il a beaucoup chanté et rit, tant les scouts lui ont réservé un bon accueil !

Les instals

Comme d’hab’, un coin toilette, des feuillées, un coin spi, un coin veillée, une grande table… qui n’a pu servir qu’une fois, et qui a été recyclée en vaisselier, des coins patrouilles (plus ou moins) réussis … Mais pour la première fois depuis longtemps, nous nous sommes aussi fait un grand mât « comme dans les livres » (on a prévenu l’auteur du « 1000 Pistes », mais il n’est pas venu…). Tous les matins, avant le temps forum et le temps spi, nous montions les couleurs. Au début, ça fait fuir rien que d’y penser, mais en adaptant la forme en gardant le fond, cette petite cérémonie a été très appréciée de tous.

Le traditionnel concours cuisine

Tous nos estomacs s’en souviennent ! Comme d’habitude, les scouts ont gavé leurs chefs, avec, pour certains des expériences culinaires plus ou moins réussies… En effet, connaissez-vous le vidagou ? Mélangez tous les ingrédients d’une pizza, touillez bien et laissez bouillir (oui, oui !) une heure sur un feu de bois très vif. Grattez la croûte noire, et dégustez ce fabuleux cousin du Canigou ! Par contre, le poulet tandoori en camp, c’est très faisable, et en plus vachement bon !

Les explos

Sur les explos de patrouilles elles-mêmes, rien à dire. Par contre, quelques scouts, en bons amis de la nature, ont eu la bonne idée de sauver quatre chatons? dont la mère avait les tripes entre les pattes et « Michelin » imprimé sur le dos… Ces petites bêtes, qu’ils ont eu la non moins bonne idée de ramener au camp, étaient certes adorables et attendrissantes, mais n’empêche que, point de vue législation, c’était limite, et que leur présence chamboulait quelque peu les activités… Mais les chefs ont tout de même réussi à se maitriser, et les bestiaux n’ont pas fini dans le puits, ni dans le feu de veillée…

Pour l’explo de troupe, vu que deux chefs sur les quatre avait fait quelques années plus tôt un camp sur un autre terrain au pied du Mont des Princes, à Droisy, nous nous y sommes rendus, après un jeu de piste dans la tradition des scouts. Malgré ce que l’on peut croire, le Mont des Princes ça monte raide !

Pour conclure …

Ça a vraiment fait du bien à tout le monde d’aller prendre un peu l’air, et de quitter la banlieue lyonnaise. Et cela malgré la météo qui n’était pas vraiment avec nous : 10 jours de pluie suivis de 5 jours caniculaires… Finalement, le camp s’est terminé par un bon pique-nique avec les parents, ravis de voir les dernières instals que nous avions préservées (Pour tous les chefs qui nous lisent : formule à retenir !). Les scouts sont rentrés chez eux ravis, les chefs aussi, et ce qui nous a tous fait plaisir, c’est de les voir tous revenir s’inscrire début septembre, et nous dire merci !


Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les Auteurs

NiKo

Après un an aux Louveteaux? SUF? de Verrières Le Buisson, j’ai rejoint à l’occasion d’un déménagement le groupe SdF (puis SGdF?) (...)

NiKo sur Google+ En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones