Cendrillon

Sketch de 5 minutes pour 5 acteurs

Ce texte est joué par 5 acteurs. Ils sont assis en ligne sur un banc, face au public. Chaque acteur joue un rôle à contre-emploi : une femme pour le prince, etc … (sur la photo par exemple, nous avons de gauche à droite Cendrillon, les Vilaines Soeurs et la Fée). A chaque tirade, l’acteur se lève et la déclame le visage impassible avec une voix monocorde. Aucune expression ne doit transparaitre … enfin si possible ! Pas facile de rester concentré face à un public hilare, surtout lors des coups d’horloge !

  • LE CONTEUR - Voici l’histoire de Cendrillon. Je suis le conteur.
  • CENDRILLON - Je suis Cendrillon.
  • LES VILAINES SOEURS - Je suis les vilaines soeurs de Cendrillon.
  • LE PRINCE CHARMANT - Je suis… beau. Je suis le Prince Charmant.
  • LA BONNE FEE? - (arrivant essouflée). Je suis en retard, je suis la bonne fée.
  • LE CONTEUR - Il était une fois, dans le pays des Hurlements-du-Haut, juste derrière le pont d’Avignon, un prince appelé le Prince Charmant …
  • ENSEMBLE - Ca va, on connaît !
  • LE CONTEUR - Là vivait aussi les vilaines soeurs.
  • LES VILAINES SOEURS - Je suis les vilaines soeurs.
  • LE CONTEUR - Et la soeur des vilaines soeurs, Cendrillon
  • CENDRILLON - Je suis Cendrillon.
  • LE CONTEUR - Bref, ce soir il y a un bal, tout le monde est en émoi.
  • LES VILAINES SOEURS - Nous sommes si heureuses d’aller au bal.
  • CENDRILLON - Moi, je voudrais bien aller au bal.
  • LES VILAINES SOEURS - Cendrillon apporte nous nos robe de bal.
  • CENDRILLON - Okay !
  • LES VILAINES SOEURS - Cendrillon apporte nous nos chaussettes barriolées.
  • CENDRILLON - Okay !
  • LES VILAINES SOEURS - Cendrillon apporte-nous notre oeil de verre.
  • CENDRILLON - Okay !
  • LES VILAINES SOEURS - Nous sommes si heureuses… Nous allons danser avec le prince charmant.
  • CENDRILLON - Okay
  • LE CONTEUR - Les préparatifs vont bon train, la tension monte.
  • ENSEMBLE - Ouh là là !
  • LE PRINCE CHARMANT - Je suis beau, je suis le Prince Charmant.
  • ENSEMBLE - On sait !
  • CENDRILLON - Moi je veux aller au bal ce soir.
  • LES VILAINES SOEURS - Hors de question.
  • CENDRILLON - Okay !
  • LE CONTEUR - Et les loeurs partirent, et Cendrillon était triste.
  • CENDRILLON - Snif !
  • LE CONTEUR - Mais sa marraine qui était fée surgit de la nuit.
  • LA BONNE FEE - Hé courge, soit pas rouge comme une tomate ni vetre comme une pastèque même si t’en a gros sur la patate. Apporte moi voir une cuisse de baleine.
  • CENDRILLON - Voilà !
  • LA BONNE FEE - Abracarambar !
  • CENDRILLON - Oh la belle citrouille, quoi d’autre ?
  • LA BONNE FEE - Apporte moi tes fringues toutes destroy.
  • CENDRILLON - tiens, les voilà.
  • LA BONNE FEE - Abracarambar !
  • CENDRILLON - Oh la belle robe, et pour les chaussures ?
  • LA BONNE FEE - Une cannette de Gini…
  • LE PRINCE CHARMANT - Gini ?… Je t’aime !
  • CENDRILLON - Voilà !
  • LA BONNE FEE - Abracarambar !
  • CENDRILLON - Ouah les grôles !
  • LES VILAINES SOEURS - Nous sommes les vilaines soeurs.
  • LE PRINCE CHARMANT - Elles ont des boutonssss.
  • LE CONTEUR - Ainsi taillée Cendrillon peut partir au bal.
  • CENDRILLON - Je suis toute émue.
  • LE PRINCE CHARMANT - Elle au moins, elle a pas de boutonsss.
  • LA BONNE FEE - mais attention, il faudra rentrer avant les 12 coups de minuit.
  • CENDRILLON - Ok d’acc ! tope là.
  • LE CONTEUR - Voilà 2 heures que le bal a commencé.
  • ENSEMBLE - (croisement de jambe)
  • LE PRINCE CHARMANT - Je suis le Prince Charmant, je suis beau.
  • CENDRILLON - Tu es beau.
  • LE CONTEUR - Ils s’éclatent.
  • LES VILAINES SOEURS - I like to move it move it, Yeah !
  • LE PRINCE CHARMANT - Eh ! Belle inconnue, tu danses ?
  • CENDRILLON - Tu m’étonnes. Tu viens dans un bal pour jouer au tennis ?
  • LE CONTEUR - ils dansèrent ensemble longtemps… longtemps. Les soeurs en étaient vertes.
  • LES VILAINES SOEURS - (se lève simplement)
  • LE CONTEUR - Mais minuit approche.
  • ENSEMBLE - Dommage.
  • CENDRILLON - Il faut que je parte.
  • LE PRINCE CHARMANT - Bon, tant pis, casse-toi !
  • LE CONTEUR - Les 12 coups de minuits sonnèrent. Ding (11 fois)
  • ENSEMBLE - Dong
  • LE CONTEUR - Puis il y eu l’histoire de la chaussure.
  • ENSEMBLE - Ca va, on la connait l’histoire.
  • LE CONTEUR - Le Prince Charmant retrouva la chaussure, arriva près de la maison. Il était si beau.
  • LE PRINCE CHARMANT - Je suis si beau.
  • LES VILAINES SOEURS - Tu es si beau.
  • LE PRINCE CHARMANT - Je sais, vous êtes si vilaines.
  • CENDRILLON - Je sais.
  • LA BONNE FEE - Je suis la bonne Fée.
  • ENSEMBLE - On sait.
  • LE PRINCE CHARMANT - J’ai apporté la chaussure, voulez-vous l’essayer ?
  • LES VILAINES SOEURS - Elle convient.
  • LE PRINCE CHARMANT - Elle ne convient pas.
  • LES VILAINES SOEURS - Elle convient.
  • LE PRINCE CHARMANT - Elle ne convient pas.
  • LES VILAINES SOEURS - Okay !
  • LE PRINCE CHARMANT - Veux-tu essayer la chaussure ?
  • CENDRILLON - Okay !
  • LE PRINCE CHARMANT - Elle convient.
  • CENDRILLON - Je suis si heureuse.
  • LE PRINCE CHARMANT - Je suis si beau, je vais t’épouser.
  • CENDRILLON - Okay !
  • LES VILAINES SOEURS - Nous sommes jalouses.
  • LE PRINCE CHARMANT - Je suis si beau.
  • CENDRILLON - Je suis si heureuse.
  • LA BONNE FEE - Je suis la bonne Fée.
  • ENSEMBLE - On sait !
  • LE CONTEUR - Bon, je conclue : le Prince Charmant épousa Cendrillon et ils vécurent chaussés.
  • ENSEMBLE - - (se lèvent et restent debout)
  • LES VILAINES SOEURS - C’est la morale…
  • LA BONNE FEE - … de l’histoire…
  • LE PRINCE CHARMANT - … pour vivre heureux…
  • CENDRILLON - …vivons chaussés.
  • ENSEMBLE - (saluent et sortent)

Publié le