Gitlab, ça sert à quoi ?

Un outil à destination des développeuses et des développeurs, mais pas que !

Comme tu peux le voir, LaToileScoute propose une multitude de services web. Parmi eux, certains font appel aux compétences de nos développeuses et développeurs. Ce nouvel outil vient les aider et favoriser le lien l’interaction entre LaToileScoute et sa communauté !

Peut-être l’as-tu remarqué, mais certains outils que nous te proposons sont disponibles ailleurs : par exemple Discout (Mattermost), Visio (BigBlueButton), Scoodle (Framadate). On les adapte quelque peu, mais on s’occupe surtout de les installer, les héberger et les maintenir pour te faciliter la vie :)
D’autres outils sont spécifiques à LaToileScoute et pour les mettre en place, certaines et certains membres de notre équipe se sont relevé.es les manches pour les créer !
Dans cet article, on va un peu t’expliquer ce à quoi sert ce nouvel outil et à qui il est destiné (spoiler : tu peux l’utiliser même si tu ne comprends rien au code !).

Une question de code mais pas secret

À l’origine des applications
Dans le monde des développeurs et développeuses, on écrit beaucoup de lignes de code. Ce sont des instructions qui suivent des règles et permettent de réaliser des applications, qu’elles soient logicielles ou web. Par exemple, pour lire l’article sur lequel tu es en ce moment même, une application a été codée (SPIP) qui dans un premier temps nous permet de rédiger cet article et de le relire avant de le publier, puis dans un second temps, de l’afficher dans ton navigateur quand tu en fais la demande.
Tu l’imagines bien, plus les applications sont complexes, plus il y a de lignes de codes nécessaires pour créer ces applications. Alors forcément, on va demander de l’aide et travailler à plusieurs, et c’est là que les choses se corsent.

Se marcher sur les pieds claviers
Bon, tu le vois souvent dans ton équipe d’animation, parfois l’un ou l’une envoie un mail aux parents puis 2h après, c’est un ou une autre membre de l’équipe qui renvoie un message similaire. Forcément, qui va regarder dans la boite d’envoi avant de rédiger un mail ?
À d’autres moments, tu vas travailler sur un document, puis quelqu’un d’autre va le modifier et là, paf ! Tu te rends compte après coup que cette deuxième personne a effacé une partie de ton travail ! 2h de perdu et surtout que là, ça a beau être la veille de ta réunion, tu es en soirée donc pas de temps pour récupérer ça, tant pis on improvisera !

Pour le code c’est pareil, quand on travaille à plusieurs, il vaut mieux éviter de créer du code qu’une autre personne fait !
Et si tu modifies le code de quelqu’un mais que cela casse ton application, comment tu fais ?

L’enjeu est donc de pouvoir sauvegarder le code à différents moments clés de sa création, on va donc ce qu’on appelle versionner le code. Telle partie sera la version 0.1 et puis avec le code qu’on vient de créer, on atteint la version 0.2.

Page d’accueil du Gitlab LaToileScoute

Gitlab, la forge logicielle

Alors non, on t’arrête tout de suite, une forge logicielle n’est pas une pièce avec une enclume et Mjöllnir (le marteau de Thor) d’où il sort des logiciels emballés, prêt à être installés !

On appelle forge logicielle, une application qui te permet de versionner du code et plein d’autres choses. C’est un peu comme un smartphone : initialement, c’était pour passer des coups de fil, maintenant on fait plein d’autres trucs plus ou moins utiles avec ;)

Dans les fonctionnalités notables, on peut noter :

  • le versionnement du code
  • la possibilité de revenir à une version antérieure du code
  • la possibilité de gérer les conflits entre deux modifications du code
  • la possibilité de créer des « tickets » (bogue, demande de fonctionnalité, etc.)
  • la possibilité de proposer des modifications à un code existant

La plus connue des forges logicielle est sans doute Github, on l’appelle d’ailleurs le réseau social des développeurs et développeuses ;). Mais tu nous connais, on aime bien les applications qui libèrent ses utilisateurs et utilisatrices, aussi, on préfère installer la forge sur nos serveurs pour contrôler nos données - et les tiennes ! On a donc installer une instance de Gitlab pour héberger nos codes.

L’ouverture de Gitlab : pourquoi LaToileScoute sort cet outil

Gitlab nous permet donc d’héberger nos codes, avec on peut déployer nos outils et travailler sur de nouveaux projets. Si tu veux voir nos différents projets, va vite sur https://git.latoilescoute.net !

Pourquoi ouvrir notre Gitlab ? Avec toutes les idées qu’on a on interne ou qu’on reçoit, on n’a pas assez de développeurs ou développeuses pour travailler sur tous ces projets. Et puis, on croise très souvent des scouts qui travaillent sur des projets de dev à destination des scouts et guides (tu te rappelles d’Explorêve ?), du coup on s’est dit, pourquoi ne pas ouvrir notre Gitlab pour accueillir vos projets à toutes et tous ?

Plus concrètement, on ouvre notre Gitlab pour plusieurs raisons :

  • on souhaite ouvrir le code de certains de nos projets que l’on a mis sous licence libre (GPL pour la plupart)
  • on souhaite faciliter les interactions entre développeurs et développeuses autour des projets de développement à destination des scouts et guides
  • idéalement, on veut bien un coup de main de votre part sur certains de nos projets ;)

Gitlab est-il réservé aux développeurs et développeuses ?

Bien que les personnes qui codent soient les premières cibles de ce nouvel outil, tu peux l’utiliser sans savoir coder ! Comment donc ? Et bien tu peux aider à rapporter les bogues d’une application, ou même proposer des nouvelles fonctionnalités (plus il y a de monde qui se manifestent pour une fonctionnalité, plus il y a de chance que des bénévoles la réalisent ;)). Dans Gitlab, cela s’appelle des Issues (c’est le terme anglais) et on peut en créer à l’infinie (bon après, éviter de troller via ce système, notre équipe de modération sera sans pitié ;)).

Mais d’autres utilisations sont possibles. L’intérêt du versionnement permet de faire grosses modifications sur des fichiers et même d’expérimenter plusieurs versions en parallèle. Comme exemple, on peut citer un projet de loi qui a été publié sur Github et Framagit pour travailler dessus de manière collaborative avec les citoyens. Forcément le projet de loi parlait du numérique, si ça t’intéresse, tu peux aller voir le projet de loi pour une République Numérique proposé par Axelle Lemaire.

Et maintenant ?

Si la théorie t’a motivé à aller voir plus loin, tu peux au choix parcourir nos projets en allant sur notre Gitlab ou alors consulter ce deuxième article qui va être un peu plus technique et notamment qui présente les règles que nous avons mis en place pour l’usage de cet outil.

Lire aussi :

Charte d’utilisation du Gitlab LaToileScoute

git add * git commit -m « fix issue #42 » Tout ça te parle ? LaToileScoute ouvre son Gitlab afin de faciliter la collaboration au sein de la (...)

Publié le