Intervention de Christian Larcher, commissaire international des Scouts de France.

L’ouverture à la solidarité internationale et à la citoyenneté mondiale sont et doivent rester l’un des axes de l’engagement des Scouts de France.

Proposer aux jeunes et aux adultes du Mouvement de s’engager sur cette solidarité, ce n’est pas leur proposer une activité exotique, c’est être fidèle à la nature même de notre Mouvement fondé, construit autour d’une véritable fraternité mondiale ! Ne l’oublions pas ! 28 millions de scouts dans le monde ! Dont plus de la moitié dans des pays en voie de développement !

Tous les ans, ce sont plus de 200 équipes compagnons, 80 postes pionniers, une dizaine de troupes et de meutes scoutes et louveteaux? qui s’engagent dans la mise en oeuvre de projets internationaux !

Soit près de 2500 jeunes qui vivent une expérience de découverte intercuterelle, de rencontre de l’autre, d’ouverture à cet autre visage de la mondialisation !

Ceci passe par un important travail de formation et d’accompagnement pour que se vivent des rencontres de qualité, construites autour de partenariats de qualité. C’est ensemble avec les anirels, les anideps, les aniregs, les formateurs du réseau, des personnes ressources, qui animent, près de 40 week-end de formation chaque année pour accompagner les jeunes dans le montage de leur projet international.

Avec le souci de capitaliser les expériences et de témoigner de notre engagement. Le Guide International (dont la couverture était projetée à l’écran, ndlr ) présente un panel des projets internationaux, compagnons, pionniers, scouts, louveteaux, mais aussi chefs menés sur l’année 2003.

Au-delà de ces rencontres de jeunes à jeunes, les Scouts de France continuent de vivre une solidarité fidèle avec un certain nombre d’associations scoutes étrangères, notamment dans des pays en développement. Des associations souvent fragilisées par des contextes de grande pauvreté ou de conflits, mais des associations qui sont aussi des acteurs majeurs de développement dans leur pays respectif !

[…]

En décembre dernier, les Scouts de Côte d’Ivoire, les Scouts de France, et des représentants de plus de 20 associations scoutes africaines, d’Amérique Latine et des Balkans disaient à Yamoussoukro leur engagement dans la promotion de la Paix pour faire des jeunes qu’ils accueillent des ambassadeurs de paix, des médiateurs. Un travail que les Scouts ivoiriens continuent de mener avec passion, patience et foi, au-delà des messages de conflits que véhiculent par ailleurs les médias.

Ce travail de promotion de la paix, nous le menons aussi en encourageant, les échanges entre les jeunes SdF et leurs homologues dans de nombreux autres pays. C’est le cas auprès des Scouts du Burundi, du Kosovo, du Tchad. Des fidélités et des solidarités aussi avec le Pérou, Haïti, le Niger, l’Algérie, le Maroc, le Liban.

Le travail de solidarité n’a enfin de sens que parce que les solidarités qui s’expriment là-bas s’expriment aussi en écho, ici.

Ici, en éduquant les jeunes à une citoyenneté européenne active à l’heure où l’Europe ouvre de nouveaux horizon.

[…]

Des Scouts de France engagés donc ici et là-bas, dans une fraternité qui n’a réellement de sens que parce qu’elle s’ouvre à tous, au delà des frontières !

Publié le (mis à jour le )