VERSION BETA
Donne ton avis !

Interview : Docteur Marie-Louise Correa, Présidente du comité mondial de l’OMMS

Marie-Louise Correa : Mon parcours dans le scoutisme a commencé en tant que cheftaine jaune au Sénégal, puis commissaire régionale de la branche jaune, puis commissaire nationale de la branche jaune … Présidente de la confédération sénégalaise du scoutisme, élue à la confédération Africaine du Scoutisme, j’ai ensuite été appelée au niveau mondial en 1999. Je suis devenue présidente de l’OMMS? à la conférence de Thessalonique en 2002.

LaToileScoute : Quel est le rôle de l’OMMS ?

MLC : L’OMMS est une organisation à laquelle les associations (comme les Scouts de France) adhèrent. L’organisation a essentiellement un role d’observateur, elle n’intervient pas dans le fonctionnement des associations, sauf en cas de non respect des règles sur lesquelles elle se sont engagées lors de leur adhésion.
Chaque association est souveraine et chaque pays conçoit son modele de scoutisme comme il l’entend. Nous avons tous en commun Baden-Powell et les règles qu’il nous a léguées.
La promesse, l’engagement est un point extrèmement important qu’il est indisensable de conserver, car sans elle nous ne serions qu’une O.N.G comme les autres.

LTS : Quel regard portez vous sur la fusion qui vient d’être ratifiée ?

MLC : Mon point de vue importe peu, ce qui importe c’est la mobilisation et la détermination de chacune des associations. La mobilisation parle d’elle même, on sent que les gens « en veulent ». Ce qui m’a frappé c’est que la volonté vient des jeunes. Ce qui compte c’est le résultat. Maintenant ce n’est pas une finalité, mais un commencement : il faut battre le fer pendant qu’il est encore chaud.

Publié le (mis à jour le )