La Parole est aux chefs !

Delphine, Clotilde, Jean-Baptiste et Servan

C’est dans le car qui emmène les participants sur Paris que nous rencontrons les 4 compères. Ils viennent de Poitou-Charentes, et cumulent les mandats : Clotilde est également cheftaine chez les pionniers, alors que les 3 autres sont dans la même équipe 1er temps compagnons. Ils sont venus à G2D pour découvrir d’autres personnes, faire des rencontres enrichissantes, et apprendre plein de choses sur le monde de l’enfance. Leurs attentes n’ont pas été déçues, et pour eux l’animation est géniale et l’organisation impeccable. Un petit message pour leurs louveteaux? ? « On pense à vous ! Vous voyez ce que vous nous faites faire ?! On revient avec plein de projets ! On vous aime ! » Ils trouvent également que « Cléophas est un BG » et que « Clément G ressemble à Luc Patou [1] »
Après le traditionnel gros blanc qui fait suite à la question « en quoi vous sentez-vous graine de diversité ? », ils répondent finallement qu’il se sentent ouverts aux autres, en ayant envie d’appronfondir leurs rencontre. « Scouts, quoi ! »

Mathias, Scout d’Europe

Matthias répond à nos questions alors que l’après-midi démarre. Il est originaire de Paris, mais est chef Éclaireurs dans le nord de Lyon, où il effectue ses études.
Nous l’interrongeons ensuite sur le 4 bosses qu’il porte [2], et que plusieurs participants portent aussi. Il nous répond que le 4 bosses est le couvre-chef des SUF?, et le bérêt celui des Europes et donc qu’il ne voit pas l’utilité pour les SGdF? de se doter d’un chapeau. Il trouve que G2D et la Journée de la Fraternité sont un bon rassemblement, en cohérence avec les objectifs du mouvement, différents de ceux de la FSE?. Son message à ses éclaireurs est court et simple : « A cet été ! ». Nous l’interrogeons sur ce qui l’amène à G2D : il est là en tant que « pote » d’un chef SGdF qu’il avait invité à Vezelay, c’est donc un juste retour d’ascenseur. Enfin, la réponse fuse lorsque nous lui demandons en quoi il est une graine de diversité :
« Je dois vous faire un dessin ? » dit-il en pointant son uniforme de Scout d’Europe"

Martin, Austin et François

Tous se reposent dans l’herbe quand nous les approchons.

Martin est chez les SGdF depuis 11 ans. Pour lui G2D, c’est Jambville, des styles et des ressentis différents. Il trouve que le rassemblement est très organisé, parfois trop, le rythme est donc dur à respecter, notamment à cause du repas, ce qui engendre du retard.

Austin est scout depuis 15 ans, actuellement compagnon?. Nous lui demandons où il se situe par rapport à la diversité : « On ne choisit pas du tout sa diversité, et pourtant on s’entend bien avec eux, car on a vécu des choses ensemble, alors qu’au départ on a pas choisi. Le moment de fraternité c’est le plus important. » Il se réjouit enfin de l’opération communication et de la belle pub que la journée de la Fraternité fait au mouvement.

François est scout depuis 17 ans. S’il se sent bien aux SGdF, il a fréquenté 5 mouvements différents ! Ainsi, il se défini « un peu tradi sur la forme », mais trouve quand même que c’est le fond le plus important.

Notes

[1Mais qui est Luc Patou ? Nous ne le saurons pas !

[2qui n’est pas le chapeau réglementaire de la FSE?

Publié le (mis à jour le )