Accueil > ... > Forum 7039

> Jean Muller, un rappelé témoigne à charge

17 mars 2004, 12:41, Ecrit par jmv

Bonjour et merci pour ces précisions à propos d’une affaire que je connaissais (et dont on m’avait parlé dans mon jeune temps, en Alsace).

Je relis votre texte, en le croisant avec la revue des Chefs de 1958 (c’est un des avantages de la formule de Scoutunjour) pour laquelle une contextualisation et une mise en perspective me paraissent souhaitables (ici, mon point de vue est celui de la recherche, pas celui de la polémique - à l’expérience encore latente après ces événements …). J’ai noté avec intérêt qu’à cette Pentecôte 1958, si l’allusion aux événements d’Algérie est bien présente dans les textes recueillis dans la Revue, sont soigneusement écartés du propos (comme si rien ne s’était passé) : l’Affaire des dossiers Jean Muller (survenue 1 an plus tôt) et la démission fracassante de Michel Menu (près de deux ans plus tôt). Cette occultation précisément me paraît être l’une des clés de lecture de la Thématique « Scoutisme et Société » des JN de 1958).

Pour le contexte et pour rester dans l’horizon thématique adopté pour ces Journées de la Pentecôte 1958 (dans les années 70, on aurait peut-être parlé de « Scoutisme et Politique »), la question de la Décolonisation dominant l’actualité du moment, rappelons notamment que cela se passe quelques mois avant la mort de Pie XII, que les rédacteurs de la Constitution du 4 Octobre 1958 étaient déjà au travail, que de nombreux débats portaient alors sur les méfaits du régime des partis (il ya des allusions dans certains textes dont il serait intéressant d’analyser les présupposés). Ad intra, j’ai noté la présence maintenue de la thématique Raiders, un discours remarquable de F. LEBOUTEUX, des allusions sur les effectifs (150 000 ou 160 000, suivant les sources) et la présence de 6000 cadres … Il y aurait pas mal à dire !

Ceci n’est qu’une première lecture. D’autres sont possibles, notamment sur les « mentalités de l’époque » (celle des cadres du terrain et des jeunes SDF), sur l’offre théologique référente telle qu’elle se déployait par exemple au travers du discours du Père Daniélou, Professeur à l’Institut Catholique de Paris (je suis curieux de voir comment cela pu être reçu). Bon, ce genre de site - au-delà de la nécessaire factualité des faits (même relaté au travers de la mémoire fragile des participants) me donne l’idée d’une possible très grande fécondité pour le chercheur et le curieux. Je me trompe ?

Merci encore de votre contribution,

jmv

Un message, un commentaire ?

Qui es-tu ?

Pour afficher ta trombine avec ton message, enregistre-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oublie pas d’indiquer ton courriel ici.

Votre message