Accueil > ... > Forum 7478

Le scoutisme, école initiatique inventée par un général franc-maçon ?

9 février 2009, 12:12, Ecrit par Jean-Dominique

Etant moi-même franc-maçon, la filiation directe du scoutisme avec la franc-maçonnerie saute aux yeux et ce qui est difficile à admettre pour certains cercles catholiques obtus, c’est de se rendre compte que l’église catholique catholique doit à la franc-maçonnerie l’organisation de son principal mouvement de jeunesse.

En effet Baden Powell ne fut pas seul et c’est avec des frères maçons, principalement des militaires de l’armée des Indes, qu’il crée le scoutisme, sur le modèle à peine modifié d’une oge maçonnique anglaise. Les premiers scouts furent des enfants de militaires maçons, d’où l’uniforme para-militaire qui est resté jusqu’à nos jours. A cet époque, bien plus qu’aujourd’hui, foi et franc-maçonnerie fonctionnait très bien en Angleterre et surtout, dans l’Empire. L’objectif non dissimulé de Baden Powell était de fournir à l’Empire des jeunes gens aguerris, sachant vivre dans la nature, doté d’un sens moral et solidaire, attachés aux valeurs patriotiques britanniques.

Le terme de louveteau? (lowton) en anglais désigne en maçonnerie un enfant de maçon adopté par la loge. Cette pratique date du Moyen-Age dans les loges anglaise de constructeurs, avant l’apparition de la franc-maçonnerie moderne. Les loups étaient en effet le nom que se donnaient certains membres de loges de constructeurs. Baden Powell a directement transposé le terme dans le scoutisme.

La spiritualité maçonnique se fonde sur une forme de déisme englobant la nature. Même si l’on appelle Temple le lieu de réunion des francs-maçons, en vérité la loge se tient symboliquement à l’extérieur, sous la voute étoilée, avec comme « limites » les quatre points cardinaux. Les maçons se placent donc au coeur de la nature universelle, ce qui est fortement repris par le scoutisme.

Il n’y a évidemment pas d’opposition entre le scoutisme et la religion, même si, dans l’esprit des fondateurs du scoutisme (comme dans l’esprit des inventeurs de la franc-maçonnerie un siècle plus tôt), il n’est pas logique d’avoir un scoutisme chrétien, un scoutisme juif, ou musulman ou laïque, le scoutisme étant conçu, comme la franc-maçonnerie, pour rassembler ce qui est épars, dans un esprit de tolérance et d’ouverture à l’universel.

Un message, un commentaire ?

Qui es-tu ?
  • [Se connecter]

Pour afficher ta trombine avec ton message, enregistre-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oublie pas d’indiquer ton courriel ici.

Votre message