Accueil > ... > Forum 8334

80 000 scouts italiens rencontrent le Pape

14 juin 2015, 09:38, Ecrit par joel

et voici la traduction du discours :

"Chers amis de l’AGESCI, bonjour !

Je vous remercie d’être venu aussi nombreux, de toutes les régions d’Italie, pour former un présence vivante sur la place St Pierre. Je salue les chefs et les cheftaines, les aumôniers généraux, les louveteaux? et jeannettes, les scouts et les guides, les pionniers et les caravelles, les compagnons, les prêtres et les diacres. Ne vous vantez pas, hein, je vais vous dire quelque chose, mais ne vous en vantez pas ! Vous êtes la partie la plus précieuse de l’Église en Italie. Peut être que les plus petits d’entre vous ne s’en rendent pas compte mais j’espère que les plus grands s’en rendent compte. Par exemple, vous êtes une aide importante pour les familles, dans leur mission éducative envers les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Les parents vous font confiance car ils sont convaincus de la bonté et de la sagesse de la méthode scoute, qui est basée sur des grandes valeurs humaines, sur le contact avec la nature, la religiosité et la foi en Dieu ; méthode qui éduque à la liberté, et à la responsabilité. les familles ne sont pas déçues de cette confiance ! c’est aussi celle de l’Église : je vous souhaite de vous sentir toujours partie de la grande communauté chrétienne.

L’année dernière, en août, je vous avais téléphoné lorsque vous étiez rassemblés dans la pinède de San Rossore. Vous vous en rappelez ? Vous aviez fait une « route nationale », comme vous l’appelez. Et vous aviez fait la « charte du Courage ». Cette charte exprime vos convictions et aspirations, et contient une demande forte d’éducation te d’écoute adressée à la communauté des chefs et cheftaines, à vos paroisses et à l’Église dans son ensemble. Cette demande introduit aussi l’univers de la spiritualité et la foi, qui sont importants pour une croissance équilibré et complète de la personne humaine.

Quand une fois, un clerc demanda a votre fondateur, Lord Baden Powell, « Comment entre la religion dans le scoutisme ? », il répondit que « la religion n’a pas besoin d’y entrer, car elle est déjà au cœur du scoutisme. Il n’y a pas un coté religieux et un coté non religieux du mouvement scout… L’ensemble du scoutisme est basé sur la religion, c’est à dire sur la prise de conscience de Dieu et sur son service. »(Discours à une conférence de commissaires scouts/guides, 2 juillet 1926, in L’Éducation ne finit jamais, Rome 1997, p 43.) Et ça a été dit en 1926.
Dans le panorama des associations scoutes au niveau mondial, l’AGESCI est de celles qui investissent le plus au niveau de la spiritualité et de l’éducation à la foi. Mais il y a encore beaucoup de travail, car toutes les maîtrises n’en comprennent pas l’importance, et n’en tirent pas de conséquences.

Je sais que vous faites des moments de formations pour les chefs sur la découverte de la Bible, avec des méthodes récentes, en mettant au centre les expériences vécues et en les comparant au message de l’Évangile. Je me réjouis avec vous de ces initiatives, e j’espère qu’il ne s’agit pas de moments sporadiques, mais qu’ils s’insèrent dans un projet de formation continue et capillaire, qui pénètre en profondeur dans le tissu associatif, le rendant perméable à l’Évangile et facilitant le changement de style de vie.

Il y a quelque chose qui me tient particulièrement à cœur, pour ce qui regarde les associations catholiques, et je voudrai en parler aussi a vous. Des associations comme les vôtres sont une richesse de l’Église que l’esprit Saint suscite pour évangéliser tous les milieux et secteurs. Je suis certain que l’AGESCI peut apporter dans l’Église une ferveur nouvelle évangélisatrice et une nouvelle capacité de dialogue avec la société.
Je vous le demande : capacité de dialogue ! Faites des ponts, des ponts dans cette société ou on z l’habitude de faire des murs. Faites des ponts, s’il vous plaît ! Avec le dialogue, faites des ponts. mais cela ne peut marcher qu’à une seule condition : que chaque groupe ne perde pas le contact avec sa paroisse, ou il y a son siège, mais qui ne la fréquente pas régulièrement, car, lors de leur service, ils fréquentent d’autres zones. vous êtes appelés à trouver le moyen de vous intégrer dans la pastorale d l’église, en stabilisant les rapports avec les évêques, les curés et les autres prêtres, avec les éducateurs et les membres des autres associations présents sur la même paroisse ou le même territoire, et de ne pas vous contenter d’une présence décorative le dimanche ou dans les grandes circonstances.

Il y a à l’AGESCI plusieurs groupe qui sont déjà pleinement intégrés dans la réalité diocésaine, et paroissiale, qui savent faire un trésor de l’œuvre formative proposée par les communautés paroissiales aux jeunes, aux enfants, et aux adultes, fréquentant ensembles avec les enfants du même age les groupes de catéchèse et de formation chrétienne. Et ils le font sans renoncer aux à l’enseignement spécifique de la méthode scoute. Le résultat en est une personnalité plus riche et plus complète. Vous êtes d’accord ? Allons-y, en avant !

Je vous remercie tous, louveteaux et Jeannettes, scouts et guides, pionniers caravelles, chefs et cheftaines, et prêtres accompagnants. je vous accompagne dans ma prière mais je demande aussi à vous de prier pour moi.

Bonne route à vous tous !

Un message, un commentaire ?

Qui es-tu ?

Pour afficher ta trombine avec ton message, enregistre-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oublie pas d’indiquer ton courriel ici.

Votre message