VERSION BETA
Donne ton avis !

Historique du Groupe Scout Saint-Léon de Paris (1926-1981)

Source : Archives du Groupe Jacques Cartier de Paris
Auteur : inconnu
Date : environ 1981

Les troupes scoutes

31 Janvier 1926. Date de naissance du scoutisme sur la Paroisse Saint-Léon encore en construction. La première TROUPE de Saint-Léon prend le nom de 34° PARIS.

Elle est fondée par Paul-André HUCHER et son ami Jacques TILLET. Paul-André Rucher était entré en 1924 à la 4° Paris (Troupes du Cardinal) sur la paroisse Saint Jean-Baptiste de la Salle (XV°).

Elle débute avec trois scouts. Le premier camp de Pâques, trois mois après la fondation de la troupe, a lieu à Marolles-en-Brie.

Le CLAN LYAUTEY se crée en Janvier 1930.

Avril 1933 voit la naissance de la deuxième troupe, la 94° PARIS.

Michel FORGET en est le chef de Troupe et il deviendra Chef de groupe en 1931 au départ de Paul-André HUCHER. L’abbé E. KOCH est aumônier du Groupe.

Les troupes se développent, les chefs de groupe se succèdent. Une nouvelle étape va être franchie.

C’est à Jacques PLOUIN que succède en Juin 1938 le chef de groupe Jean GELIS. Il assumera cette fonction jusqu’en 1970. Par manque d’encadrement, il doit dès la prise de ses fonctions, faire fusionner les deux troupes. La 94° connaît alors toutes les péripéties de la guerre.

Du 10 juin 1940 au 22 septembre 1940, c’est l’arrêt de la troupe. Le 25 septembre c’est l’interdiction du Scoutisme et à saint Léon les réunions clandestines dans la crypte de l’église. Le 9 octobre 1940, le scoutisme est rattaché à la JEC.

Le 24 janvier 1943, la 34° et la 94° retrouvent leur autonomie. La 34° Paris est reprise par Albert ARLABOSSE.

Depuis 1937, l’abbé DERGNIER, vicaire à Saint-Léon, est aumônier du groupe.

Au lendemain de la guerre, les deux troupes fusionnent à nouveau, mais cette fois, elles prennent le nom de 34° PARIS. Il en est ainsi jusqu’en janvier 1949.

De son côté, le CLAN LYAUTEY se développant, Jean GELIS décide, en 1949, la création d’une troupe scoute chez les Sœurs de Saint Vincent de Paul à l’Asile des Petits Orphelins de Ménilmontant dans le XX°. Le CLAN en assurera longtemps l’encadrement.

En octobre 19549 la 34° et la 94° ne suffisent plus. L’accroissement des effectifs est tel que se crée la 134° PARIS.

Les trois troupes se développent. En 1964, survient la décision du Mouvement Scout de France de scinder en deux la branche Éclaireur. Les trois troupes existantes à Saint-Léon donnent alors naissance aux 94° et 134° POSTES PIONNIERS et à la 34° UNITE RANGERS.

En octobre 1976, Jean GALUT devient Chef de Groupe.

Aujourd’hui [1981], le Groupe scout se compose de la 134° PIONNIER? et de la 34° SCOUT (nouvelle dénomination officielle de la branche Rangers).

Les Louveteaux?

Une année après la fondation de la première troupe de Saint-Léon, le besoin se fait sentir de créer une meute de Louveteaux.

La cheftaine Huguette ROUSSEAU et son assistante Suzanne LACLOCHE fondent alors le 1er Mai 1927 la 34° MEUTE.

Les louveteaux deviennent de plus en plus nombreux. Avant même la création de la deuxième Troupe, se fonde en Janvier 1930, la 94° MEUTE.

Les louveteaux participent au premier Rallye Familial en juin 1930. La Cheftaine Josée CHORLIER, assistante de Simone ASPES à la 94° Meute, ouvre en 1933 une troisième Meute, la 134° MEUTE.

Pendant toutes les premières années de leurs existences, les Meutes partagent leur lieu de camp à Saint-Germain—des-Vaux avec les louveteaux de la Paroisse Saint-Dominique.

En 1950, une quatrième meute voit le jour, la 234° MEUTE, puis une cinquième en janvier 1962, la 294° MEUTE créée par Claude PESTEL.

Aujourd’hui [1981], les louveteaux sont répartis entre les 94° et 234° Meutes.

PS

Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.

Publié le (mis à jour le )