VERSION BETA
Donne ton avis !

La 306è Paris

Paroisse Notre Dame de la Nativité de Bercy

Fondé en 1950 par La 106è Paris de la paroisse voisine du Saint Esprit, également du district Paris Est I, puis Daumesnil. Ce groupe est encore mal connu. Refondé en 1962, puis 1964, il disparait vers 1970. Il semble donc avoir eu une existence intermittante et ses rapports avec la 106è restent flous.

306e Paris.

Crée en 1950, la 306e Paris (foulard inconnu, mais bande d’une couleur claire) est une fondation de la 106e du Saint-Esprit, avec un numéro triplon. L’existence de Chefs de Groupe propres confirme que la 306e a été au moins quelque temps un groupe indépendant, bien que sous l’aile, semble-t-il, du groupe du St Esprit.

La paroisse Notre Dame de la Nativité de Bercy, d’implantation très ancienne sur une des premier site d’occupation de Paris, a vu son territoire bien diminué avec la création de la paroisse du Saint-Esprit en 1932. D’autant que l’église, bordant presque la Seine et suite aux aménagements et réaménagements urbains (démolition et lotissement des châteaux de Bercy, fortifications, halle aux vins), se retrouve coupée du 12e arrondissement par les voies de chemin de fer de Paris Lyon.

L’église Notre Dame de la Nativité de Bercy

Curieusement, alors qu’elle abritait deux patronages de garçons en 1931 au 32, rue de Wattignies et au 12, rue des Meuniers, elle n’avait accueilli aucun groupe scout avant la guerre.

Le fondateur est le SMG Henri Meslet. Le groupe doit peiner à démarrer, ou bien n’est-il formé que d’une meute, car on sait seulement après la fondation, qu’une troupe nait en 1964 d’une Patrouille Libre lancée par la 106e-206e.

C’est l’année de la réforme que le groupe père du Saint Esprit adopte sans difficulté. Mais la 306e reste unitaire et ce refus de la réforme pourrait peut-être constituer le motif même de la création de la PL ?

Pourtant, le chef d’alors, Philippe Bourgeois, ancien du patronage de la Camilienne de la rue des Meuniers, se qualifie lui-même comme Chef rangers et les scouts portent l’uniforme beige et bleu des rangers : une version modérée de la résistance unitaire ? Où bien un rapprochement avec le groupe du Saint Esprit ?

L’aumônier est le père Berthelin. Le local n’est pas au patronage, mais au 36, rue Coriolis, du même coté cependant des voies de la gare de Lyon.

**Quelques dates et quelques noms

1958 – 1959 Denise Dethy CM, Micheline Gannat ACM, Marie CM, Annick Dayot CM.

1961 - 1962. Annie Carretier, CM.

1964-1965. Une Patrouille Libre.

1965-1966. (Re) fondateur : Jean-Claude Marteil (qui a suivi un Breuil en 1963), CT (se dit ACT rangers) également CG. Jean-Pierre Doulet, ACT. Claude Wartel ACM.

1966-1967. Jean Michel, CT. Robert Joumier, ACT. Camp à l’abbaye de Timadeuc. Michel Chaduteau, CG. Ce dernier habitait dans le même immeuble du boulevard de Bercy que les Delors, dont le fils Jean-Paul, aujourd’hui décédé, a été scout dans la troupe.

1967-1968. CT, Jean-François Laîné. Robert Joulmier ACT. Camp à Sarlat. Henri Guyon Le Bouffy, CG Parès avoir été ACC. Geneviève Richard ACM.

1968-1969. Camp à Evisa, en Corse. Evelyne Guillaume ACM.

1969-1970. A. C. T. rangers (encore ?) Philippe Bourgeois. Camp à Obernai.

Philippe Bourgeois

1970 Monique de Lafaye, CM de la meute A.

La succession apparemment rapide des Chefs de Groupe est-elle liée au caractère unitaire de la troupe, à des problèmes avec les cadres, ou plus simplement à leur disponibilité ?

Nous n’avons plus trace de la troupe 306è après 1970.

Des meutes 306e A et B sont encore présentes cette même année, mais elles disparaissent ensuite des listes.

Peut-on en conclure que cette troupe a ensuite vécu SDF unitaire encore quelques années ? En tous cas, elle n’existe plus en 1975. Elle n’est pas passée chez les SUF? ; elle ne semble pas avoir gagné la FSE?

**Route

Il n’y a jamais eu de clan routier à Bercy, On sait seulement qu’en 1965-1966 les premiers garçons d’âge routier sont partis camper avec les routiers? Saint Michel, de l’Immaculée Conception (3e Paris).

PS

La paroisse a vu ensuite passer la 1re marine Paris SUF? (Suffren) vers 1991 et accueille depuis le début des années 2000 les XIè et IVè FSE?, la paroisse étant confiée à la Communauté de l’Emmanuel.

Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.

Publié le