Quelques chiffres

Le GÉNIE MILITAIRE et la S.N.C.F. construisirent une gare de 17 voies, « ROSNY-JAMBOREE »

La R.A.T.P. organisa une navette de 40 autobus entre Rosny-Jamboree et le camp.

La DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE était réalisée au moyen de 5 postes à haute tension, 15 km de fils supportés par 1.000 poteaux, alimentant 2.000 lampes.

Le PETIT TRAIN qui faisait le tour du camp à faible vitesse et sans jamais s’arrêter, fut installé par le 3e Génie de l’Armée. Le matériel provenait de la Ligne Maginot. On montait et descendait en marche, le service était gratuit. La nuit circulaient des trains de marchandise pour ravitailler l’intendance.

La BOULANGERIE S.A.B.T. (Section Auto de Boulangerie Tractée) comportait 20 camions-fours.

Le SERVICE TRANSPORTS utilisait 80 G.M.C., 33 Jeeps, 50 motos. En outre la Régie RENAULT dans un but publicitaire avait mis à la disposition du Jam un certain nombre de 4 C.V. neuves !

Les P.T.T. installèrent une grande Poste Centrale avec un central téléphonique de 40 standardistes.

L’HOPITAL DE CAMPAGNE possédait 200 dont 50 en chirurgie.

Une INTENDANCE CONSIDERABLE. Pou approvisionner correctement des dizaines de milliers participants, il fut prévu entre autres victuailles : 24 tonnes de biscuits, 3 tonnes de thé, 175 tonnes pommes de terre…

PARMI LES REALISATIONS DU JAM Citons la Place des Nations dominée par un mat de camp gigantesque entouré des drapeaux des pays participants. Chaque pays avait édifié un symbole de son terroir : Beffroi des Flandres, Cathédrale St Paul de Londres, le Phare de Bretagne, N.D. de la Garde… et enfin le « Pourquoi-pas », réplique en pleine terre et toutes voiles dehors (452 m2 de voiles) du navire du Commandant Charcot.

PS

Ce texte est extrait du livre d’or de la « 37 » Marseille publié à l’occasion des 60 ans du groupe en 1997.

Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.

Publié le