Timon n° 41 (Extraits) - Janvier 1969

Éditorial : Tiens bon …

A tous les responsables d’Unités du Scoutisme Marin,
A tous nos Amis Étrangers …

Nous souhaitons nos vœux pour 1969, qu’ils les transmettent aux garçons qui viennent avec nous vivre la vie enthousiasmante du rythme de la mer, source de vie, de courage, de fraternité humaine, et de beauté naturelle.
A tous, nous demandons cette année de maintenir leur efforts, de « tenir le coup », non pas comme des isolés mais en Maîtrise ; faisant équipe pour affronter le pessimisme ambiant.

En vous demandant de maintenir ferme le « tiens bon » du Marin, nous ne pouvons nous empêcher de vous rappeler que de s’occuper des autres cela fait partie d’une action positive ; car après tout cela vaut vraiment la peine : des garçons à faire épanouir à la vie - la leur.
Formons le vœu que 1969 soit le début d’une ére d’équipement du Scoutisme Marin : embarcations, bases marines.

1969 verra des Camps de formation se dérouler au cours de véritables Croisières à bord du Trois Mats « Bel Espoir II » qui nous est prêté.

1969 verra aussi la parution de documents destinés à aider les Chefs Marins dans leur tache de Responsable d’Unités.
Un « Mémento pratique des Responsables d’Unités Marines » sortira au plus vite des possibilités matérielles.
Terminons en souhaitant à tous courage pour toutes les épreuves qu’ils auront à vaincre au cours de cette année. Nous les prions de se souvenir que nous sommes tous unis, les bons et les moins bons, pour faire avancer le Scoutisme Marin au plus grand bénéfice des garçons qui nous font confiance.

Très amicalement votre
R. Labbas
CN SM

Pour un scoutisme marin toujours en éveil et d’actualité
Prenez connaissance du Plan de possibilités de formation offert pour 1969 en vue d’un meilleur Scoutisme en 1970.

Équipage de France (Mousses)

Une innovation permettra de réunir sous le nom de l’Équipage de France, un Mousse délégué par son Équipage, qui l’envoie comme Ambassadeur, après avoir réuni les sommes nécessaires à son séjour.

Le choix du Mousse devra se faire parmi les garçons étant assurés de vivre encore une année dans l’Équipage et être ainsi un ferment de vitalité. Le Mousse ainsi délégué apportera avec lui le Livre de Bord de son Équipage. (Sur ce Livre de Bord, la vie de l’Équipage, les suggestions et les Rêves de chacun).

Les Mousses, ainsi réunis au nombre de 24, vivront pendant une semaine, tant à bord qu’à terre, un camp qui aura pour but de définir l’Équipage 70. Ils vivront plus spécialement les points suivants pour les définir : la Loi, la Bordée, le Timonier, la Progression, les Activités, l’insertion dans le groupe et la préparation à la vie de flottille.

Dates : du 30 mars au soir au 6 avril après-midi à l’Aber Wrach (Finistère nord)

CHAM Mousse

Les stagiaires du CHAM Mousse ainsi que la Maîtrise du CHAM constitueront la maîtrise de l’Équipage de France.
[…] La vie à bord du Trois Mats « Bel Espoir II » créera un cadre sans pareil. […]

CEP Marin

Pour vivre ensemble une vraie vie de Flottille à trois Équipages (nombre de stagiaires 24 maximum). Prendre le quart, veiller aux bossoirs, faire le point, aussi bien pour le bateau que pour soi, vivr la joie et la découverte, acquérir des techniques d’expression et d’animation, nous nous retrouverons à l’Aber Wrach.
Ce camp spécial est destiné aux Chefs devant exercer une responsabilité d’éducateur dans une Flottille de Marins. Il serait souhaitable que chaque flottille envoie son délégué. Il convient d’avoir au minimum 18 ans révolus.
Activité de navigation prévue : Appareillage de l’Aber Wrach pour Cherbourg en passant par les Îles Anglo-Normandes.

Dates : du 6 avril après-midi au 13 au matin

CHAM Marin

[En août sur le "Bel Espoir II]

CEP Mousse

[En août sur le "Bel Espoir II]
[…]

Aux maîtrises des Équipages Mousses

[Présentation de l’Équipage de France 1969]

[…] Ce sera donc à base de 24 ambassadeurs que se constituera l’Équipage de France 69. Chaque participant aura la possibilité de travailler à définir fraternellement uni l’Équipage Mousse tel qu’il serait souhaitable qu’il en existe beaucoup en 70. […]

Camps Ecoles Mousses 1969

[…]
Pourquoi l’Équipage de France 70 ?

  • Parce qu’en mer qui n’avance plus dérive, et nous ne voulons pas nous embarquer dans un bateau qui dérive
  • Parce chacun a son mot à dire
  • Parce que nous avons besoin de toi pour construire un équipage qui te plaise.

Pédagogie de la technique marine

[Extrait du Livre de Bord d’une Flottille]

Plan d’aide pour équipement embarcations

Entrepris depuis plusieurs années, allons-nous enfin voir déboucher les efforts faits pour pouvoir procurer au meilleur compte possible des embarcations aux Unités Marines ?

Bien que rien ne soir encore officiel, nous avons l’espoir de pouvoir bénéficier de crédits qui permettraient un Plan d’Aide aux Unités.

[Subvention de près de 50%]

[…]
Dès l’obtention des crédits escomptés, le nombre de Bases Nationales sera augmenté, pour arriver dès que possible à six.

[Description des embarcations : Fleur de Lys]

Possibilité de stage fin de semaine à bord de « Bel Espoir II »
[…]

PS

Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.

Publié le (mis à jour le )