Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Delphine

Voir en ligne : SGDF Groupe d’Antony - Badéo (92)

Delphine, chef SGDF? depuis 5 ans, actuellement chez les rouges !


Le point de vue de ’jmv’ :

Delphine, c’est notre ’Lady D.’ à nous (D. comme Delphine, quoi) ! Mais sans le stress de certains aristocrates : çà vous bouche un coin, non ?

Voilà une très sympathique recrue pour La ToileScoute qui nous apporte le point de vue d’une Cheftaine Pios-Caras de terrain. Son Groupe, celui d’Antony, me rappelle mes années dans la Branche Compagnons (séquence nostalgie, snif, snif).

Inutile de vous dire que j’apprécie ses remarques de bon sens, ses propositions de jeux (qui déménagent, camarades !) … et ses suggestions de recettes de cuisine pour le camp (tenez, essayez donc son « Chicken Adobo Philippin - sur le forum LTS, dans son message du 7/1/2012). On doit être plusieurs à apprécier ses remarques judicieuses tirées de son expérience de Cheftaine au milieu de sa bande d’ados : elle est dans le contemporain, pas dans des spéculations fumeuses sur un Passé idéalisé. C’est du monde d’aujourd’hui, de son milieu scout d’aujourd »hui, dont elle nous rapporte nombre d’anecdotes et moult fous-rires : une leçon pour moi.

Lady Delphine et sa Caravane sont comme tout le monde : pas des saints. Quoique … Ils auraient pu dévier vers la consanguinité des Rallyes délicieusement ’bourges’, n’écouter que Mozart et lire dans les groupes musicaux du moment des éructations de sauvages. Que nenni, my dears ! Delphine et sa bande me réjouissent de leurs trouvailles musicales sur le Net. Madame est musicienne mais avec des accents un peu déjantés, il est vrai : dans un message du 13/2/2013, sur ce forum, j’apprends qu’elle pratique outre le saxophone, « la batterie, le ukulélé, le didgeridoo »(rien à voir avec des rideaux musicaux) et qu’elle trimballe chez elle une collection de percussions (la famille et les voisins apprécieront).

Cette communicante-née est évidemment du pain béni pour notre Association : saviez-vous qu’elle se défend sacrément au light-painting, sans parler de la photo (avec sa Caravane de Pios-pios / Kras, elle a de quoi s’exercer, lors des camps, en sorties et autres … soirées) ?

Elle nous a apporté ce joli mot de Jean Debruyne : « Je te souhaite de vivre la tête en bas et le coeur en l’air, les pieds dans tes rêves et les yeux pour l’entendre ».

Perso, je crois que Delphine (comme d’autres ici) m’apprends à saisir le point de vue d’autrui sans m’y diluer. Sacrée Delphine, va ! ;-)


Articles écrits par Delphine

Envoyer un message