à la poursuite de barbe noire

Un camp pirate, avec un bateau construit au centre du camp.

Rappels historiques

Edward Teach, surnommé Barbe-Noire (en Anglais : Blackbeard) est l’une des figures les plus célèbres de l’histoire de la piraterie.
Né en 1680 à Bristol (Angleterre) Il s’engage sur un bâtiment corsaire anglais pendant la guerre de la Succession d’Espagne au service de la reine Anne de 1702 à 1713. En dépit de sa témérité et de son courage dans l’abordage des navires français, il n’a aucun avancement.
Il devient pirate en 1716 : capitaine de différents vaisseaux jusqu’à sa mort…

Cadre Spatio-temporel
Espace :
Départ de France – traversée de l’Atlantique vers l’Amérique – îles des Bahamas puis île d’Ocracoke (près de la Caroline du Nord)
Temps :
Juillet 1718

Personnages

  • Barbe Noire : capitaine du navire détient la carte menant au trésor
  • Maynard : lieutenant, fidèle second de Barbe Noire
  • Robinson Crusoé : attend désespérément sur une ile des Bahamas de l’aide
  • Le chef des indigènes : brave guerrier peu communicatif
  • Un marin inattendu : embarqué avec les autres

Imaginaire
But : déterrer le trésor amassé par Barbe noire.

1re Journée :
Tout commence par le recrutement de différents types de marins par Barbe Noire et l’envoie de ces matelots vers le navire principal : on part à la chasse au trésor !
Accueil des matelots par Barbe Noire sur le Bateau, on fête le début de cette chasse par un grand repas. Il est temps d’apprendre à connaître le navire, de prendre possession des couchettes, de découvrir les cales (feuillets) et autres endroits étranges.
Jeu possible sur la vie dans un bateau. Sur un bateau on rend service pour le bon déroulement de la traversée .

Veillée : Présentation des personnages : Barbe Noire et le lieutenant Maynard. Tout se passe pour le mieux on chante quand soudain : Barbe Noire et Maynard se retrouvent face à face. Chacun étant armé d’un sabre et d’un pistolet. Ils se livrent à un duel au pistolet. Barbe Noire est touché. Les deux hommes s’affrontent ensuite au sabre, celui du Lieutenant se brise sous les assauts de son terrible adversaire. Barbe Noire trébuche et tombe, Maynard en profite pour lui assener un coup fatal derrière la nuque.
On jette Barbe Noire par-dessus bord.
Libéré de ce qu’il appelle un « tyran » Maynard fou de joie se proclame capitaine du navire. C’est une nouvelle aire qui commence, il est temps d’aller rejoindre les couchettes.

2e journée :
Malheureusement, Maynard n’ayant qu’une faible expérience de la barre en haute mer a fracassé le bateau contre les rochers et celui-ci s’est échoué sur une île : il faut reconstruire. Suite des installations et on hisse la grand’ voile sur le bateau construit en pré camp.
Grand jeu l’après midi : Maynard veut voir si son équipage est constitué des forces de la nature (jeu sportif).
Ils sont assez forts ! On peut prendre le large.
Veillée : Maynard informe son équipage de sa volonté d’aller déterrer le trésor de Barbe Noire… Seul problème, la carte indiquant la position du trésor est dans le bureau de Barbe Noire et il a emporté la clef avec lui au fond de l’océan. On va naviguer vers là où nous mènera le vent…
Veillée active : petits jeux et apprentissage des chants nécessaires aux matelots et à la bonne humeur de l’équipage.

3e journée :
On se lève en pleine mer avec le chant des sirènes. On découvre un parchemin signé par Barbe Noire lui-même. Il nous informe de la présence du trésor sur une île toute proche. On s’y rend et là surprise ! Une fois arrivé sur terre, rencontre avec une peuplade locale menée par un guerrier qui doit être leur chef.
Soudain le foulard qui entourait les cheveux d’un des pirates se détache et laisse entrevoir de longs cheveux : « C’est une femme ! » … (Celle-ci se faisait passée pour un garçon depuis l’embarquement)
Elle s’écarte de l’équipage et se fait capturer par les indigènes surpris par la présence de cette personne. Ils partent en courant.
Maynard et l’ensemble de l’équipage décident de partir à la recherche de la mousse dans le but de la ramener vivante.
Les jeux de cette journée sont basés sur la recherche (jeu de piste … orientation).

On l’a retrouvée ! Elle est saine et sauve et même si ça porte malheur d’être accompagné par une femme sur un bateau, le capitaine après avoir consulté les matelots décident de l’embarquer à nouveau !
Veillée : Vient le moment des conclusions : s’il n’y avait pas de trésor sur cette île c’est que le parchemin était un faux ! Il n’a pas pu être écrit par Barbe Noire sauf si c’est son fantôme qui l’a fait pour tromper son ancien équipage.
On décide de ne plus suivre ce type d’indice et on met le cap sur l’île voisine. Veillée active : jeux … mimes… chants

4e journée :
Le bateau, malgré une forte houle, mouille au large de la nouvelle île. Le chant des sirènes réveille les matelots endormis on se lève : « Terre droit devant ». Après avoir pris des forces, la décision est prise par le capitaine et ses assistants d’aller explorer ce lieu. Le trésor s’y trouve surement.
A nouveau l’expédition va de surprise en surprise : on trouve sur cette île les traces d’un feu encore chaut et les restes d’un repas. Cette île sauvage serait elle habitée ? Une seule solution : appeler et attendre une réponse… Un vieil homme à la barbe longue blanche émerge des buissons. Il porte de vieux habits et ses chaussures ne sont ouvertes à l’avant. Il prétend s’appeler Robinson Crusoé et avoir été débarqué sur cette terre il y à 240 lunes (soit 20 ans).
Il sait où se trouve le trésor tant attendu mais il ne peut pas le révéler avant d’avoir repris goût à la bonne cuisine. Les jeunes mousses vont donc devoir innover et concocter de bons plats pour Robinson. (Concours cuisine).
Veillée : Robinson a très bien mangé et nous révèle l’emplacement du trésor. Mauvaise surprise celui –ci se trouve à des miles de l’île où nous sommes. Robinson est assimilé au groupe de pirates en tant qu’invité.
Un long voyage en perspective pour notre équipage.

5e journée :
Cette journée est dédiée à la navigation vers le trésor. Exploration.
Veillée : Le groupe de pirates est arrivé près de l’île au trésor, il fait nuit et les corps sont fatigués par le voyage. Il semble nécessaire de se détendre en écoutant des contes de pirates…

6e journée :
La chasse au trésor peut commencer : une carte trouvée le matin indique l’emplacement exact du trésor. Il n’est cependant pas aisé d’y parvenir : le parcours est semé d’embuches et les pirates vont devoir redoubler d’attention et de vigueur pour en voir le bout. (Olympiades)
Les pirates remportent de grands succès face aux épreuves : le coffre au trésor est devant leurs yeux : « Que de richesses ! »

Veillée : L’ami Robinson propose en accord avec le capitaine Maynard un repas pris à sa manière autour du feu. (Repas trappeur).
Veillée active mêlant sketches interprétation et chansons.

7e journée :
Après le repas de la veille et cette nuit passée sur l’île les pirates se lèvent difficilement mais heureux se savoir le trésor en leur possession.
Horreur ! Le trésor a disparu ! Envolé ! Indignation générale, comment a-t-on pu oublier de mettre le trésor en sécurité ? Une enquête s’impose.
Grand jeu de l’après midi : cluedo.

Conclusion du grand jeu : le trésor a été dérobé par un traître : le capitaine Maynard ! Celui-ci voulait refaire sa vie à l’autre bout du monde sans avoir à obéir à un supérieur. Les pirates se chargent de lui et il nous livre l’endroit où il a déposé le butin.

Veillée festive : Avant tout il faut nommer un nouveau capitaine pour le retour. Les noms fusent mais une idée novatrice se fait entendre : pourquoi pas une femme ? C’est ainsi que pour la première fois une femme fut élevée au rang de capitaine de navire !
Les pirates peuvent profiter des richesses retrouvées et comme à leur habitude les dépenser dans les jeux, les boissons et friandises. (Veillée casino).

8e Journée :
Il est temps de rentrer après ces aventures à rebondissements. « Briquer moi ce pont matelots ! Faut qu’ça brille ! »

Publié le