Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

AVODAH (Construire)

Je voudrais que tu sois un bâtisseur

Ce texte est le plus célèbre de Robert Gamzon, le fondateur des EIF (qui deviennent par la suite les EEIF). Il s’adresse aux cadres du mouvement.


Message du Commissaire National
(EIF, décembre 1934)

AVODAH
(Construire)

Je voudrais que tu sois un bâtisseur, non pas un discuteur,
Depuis trop longtemps, Israël [1] discute et gémit, éructe et marchande.
N’essaie plus d’entrainer tes frères par des discussions, des résolutions, des motions…
Assez de ces parlottes ; la petitesse des hommes y noie l’idéal dans un bain de vinaigre.
Laisse tout ça…
Donne-moi la main, donne-lui la main, chantons ensemble, tirons ensemble et bâtissons ensemble par la joie de notre cœur et l’effort de nos bras une vie nouvelle et un monde nouveau !
Il faut d’abord nous bâtir nous-mêmes, bâtir des jeunes [juifs] qui ne soient ni des parasites, ni des trafiquants, mais des hommes sachant produire et voulant donner.
 
Je voudrais que tu sois un bâtisseur, non pas un discuteur,
Que tes mains ne s’agitent plus dans le vide pour y soutenir des mots,
Mais saisissent un outil solide pour construire.
Construire une chose robuste et simple, pas un château de cartes, pas un château en Espagne, mais un objet qui tienne et qu’on puisse toucher.
Pour construire, il faut apprendre…
Apprendre à te servir du marteau et de la scie, de la pioche et de la pelle.
Tu apprendras la valeur de l’effort…
Effort stérile du débutant qui s’épuise à contre temps…
Effort savant de l’ouvrier dont l’outil semble progresser tout seul par une entente secrète avec la matière.
Tu apprendras la valeur du temps et des heures, heures grises et maussades du temps gâché, de l’outil qui casse, du travail à refaire.
Heures joyeuses où le travail avance.
 
Je voudrais que tu connaisses l’allégresse du travail qui avance.
C’est comme un chant qui s’élève vers le ciel.
C’est comme une course au lever du soleil.
Tu sentiras la joie d’avoir produit…
Produire mille petits boulons par jour sur une machine trépidante…
Tailler un bloc de pierre, scier un arbre en planches…
Ou peindre un tableau…
L’ouvrier qui contemple son ouvrage a la même joie tranquille et profonde, image peut-être d’une joie divine…
« Dieu contempla son ouvrage, l’ouvrage qu’il avait fait, et vit que c’était bien. »
 
Je voudrais que tu sois un bâtisseur, non pas un discuteur,
Que tes mains ne s’agitent plus dans le vide pour y soutenir des mots
Mais saisissent un outil solide, pour construire…

Notes

[1Il s’agit d’Israël au sens biblique : le peuple d’Israël, le peuple Juif


Le texte original provient du blog de l’historien Alain Michel.
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2018

Tags associés

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 votes

Les Auteurs

Elias

Seul EEIF de LaToileScoute, actuellement Commissaire International OMMS pour les EEIF ainsi qu’animateur (chef, ainé, respo, (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones

je suis perdu :(

Participe au site !