Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Créer / Bricolages / Cadeaux scouts / La gravure par électrolyse

La gravure par électrolyse

La gravure par électrolyse permet de graver un motif dans du métal. Idéal pour graver son nom sur la lame de son Opinel ou sur ses couverts ou encore pour personnaliser sa gamelle.

La technique est simple, le matériel est facile à trouver, ce n’est pas dangereux et on peut rapidement obtenir des résultats bluffants… Alors pourquoi s’en priver ?


Matériel

Le matériel nécessaire est vraiment facile à trouver. Tu trouvera probablement tout ce dont tu as besoin chez toi :

  • Une alimentation continue
    Autrement dit, un transfo. Un transformateur à tension réglable est l’idéal, mais un transfo récupéré sur un vieil appareil électronique (chargeur GSM ou autre) fonctionnera tout aussi bien.

Avec un transfo 12 V, cela fonctionne parfaitement. Les transfo qui fournissent plus de 12 V sont à déconseiller (pour éviter tout risque d’électrocution). Avec une tension de moins de 12 V cela fonctionne aussi, mais c’est moins rapide.

  • Des cotons tiges
  • Des pinces crocodile
    C’est pratique à avoir, mais ce n’est pas du tout indispensable.
  • Une solution chimique
    Pas de panique, il ne s’agit pas d’un produit hautement toxique et impossible à trouver, il s’agit simplement d’eau salée !

Ça ne sert à rien de préparer des litres d’eau salée, un centimètre de hauteur dans un verre est amplement suffisant.

Pour ce qui est de la quantité de sel à mettre dans l’eau, a partir du moment ou l’eau n’est plus buvable, c’est que c’est bon :)

  • Du scotch et un cutter
  • Un objet métallique à graver (c’est plus pratique…)
JPEG - 3.2 Mo

La réalisation

Préparation de la pièce

Avant toute chose, il faut préparer les différents éléments pour la gravure.

Commence par nettoyer le métal que tu veux graver, afin qu’il soit bien propre.

Ensuite, il faut choisir le dessin ou la forme à graver. Recouvre avec du scotch la zone ou tu veux graver ton motif et dessine-le sur le scotch.

JPEG - 2.5 Mo

A l’aide d’un cutter, découpe et enlève le scotch des zones à graver, afin d’obtenir un pochoir de la zone à graver.

JPEG - 524.1 ko

Pour finir, recouvre le reste de la pièce à graver de scotch (on dépasse facilement du pochoir).

Préparation de la gravure

Maintenant que la pièce à graver est prête, on va pouvoir préparer la gravure.

On va brancher le pôle positif (le pôle +, normalement c’est celui qui est en rouge) du transfo sur la pièce à graver, et le pole négatif sur le coton du coton tige.

JPEG - 2.2 Mo
JPEG - 2.6 Mo

On trempe ensuite le coton tige dans l’eau salée.

La gravure

Maintenant que tout est prêt, on peux brancher le transfo pour commencer à graver.

Il suffit de déposer le coton tige sur les zones à graver. Tu verra progressivement le coton tige devenir noir, c’est le métal qui s’enlève de la pièce grâce à l’électrolyse.

JPEG - 2.3 Mo

Quand ton coton-tige est trop sale, retourne-le ou prends-en un autre.

JPEG - 2.3 Mo

Il faut essayer de passer le coton tige autant de temps sur chaque zone, pour que le profondeur de la gravure soit la même partout.

Tu verra que la réaction dégage une légère fumée. Cette fumée n’est pas toxique mais ça irrite la gorge. Essaye donc de graver dans une pièce bien ventilée, ou souffle sur la fumée pour qu’elle ne vienne pas vers toi.

Le résultat

Une fois la gravure terminée, commence par débrancher le transfo. Sèche ensuite la pièce et enlève le scotch. Nettoie la pièce et voilà le travail !

JPEG - 2.7 Mo

En utilisant des pochoirs réalisés avec une découpeuse vinyle, les possibilités deviennent infinies !

JPEG - 329.9 ko
JPEG - 232.4 ko
JPEG - 280.8 ko

Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Tags associés

Vos réactions

(5)

Vos commentaires

  • , par PIerre En réponse à : La gravure par électrolyse

    Bonjour, comment sont branché les pince ?

    Les avez vous mis sur les fils dénudée du transformateur ?

    Auriez vous une photo globale du montage ( branché ) avec jointure pince et transformateur + fourchette & coton-tige ?

    Merci de votre temps. Conseil surprenant !

    amicalement

    Pierre

    Répondre à ce message

  • , par Xavier En réponse à : La gravure par électrolyse

    j’ai testé la technique et un peu joué avec. bon j’ai aussi voulu rajouter les photos à l’article, mais j’ai encore des problèmes de taille d’image, et je trouve pas où changer ça ^^

    Répondre à ce message

  • , par Stephanie En réponse à : La gravure par électrolyse

    sa marche aussi avec l’alu ?

    Répondre à ce message

  • , par Sylvain En réponse à : La gravure par électrolyse

    Petite question technique : est-ce que cette méthode garde le caractère inoxydable de l’acier travaillé ? Parce que si la partie gravée commence à rouiller, ça peut poser problème…
    J’ai essayé sur la lame d’un Opinel inox, la gravure est d’un noir du plus bel effet. J’attends de voir ce que ça donne dans le temps, mais merci pour cette technique, elle sera réutilisée !!
    Petite idée pour faire des séries : utiliser un emporte-pièce sur le scotch de masquage avant de l’appliquer, pour obtenir le même motif sur différents couverts : utile pour le mégalo qui veut des couverts à son monogramme… ou le parent qui veut graver les différents couverts de son louveteau? !

    Répondre à ce message

  • , par BIDOU Olivier En réponse à : La gravure par électrolyse

    Bonjour,
    Pourriez-vous nous communiquer un devis pour la gravure de 25 à 30 coupes.
    Vous trouverez en pièce attachée le graphisme de notre médaille qui représente d’un côté St Eloi et les symboles de notre bannière et de l’autre côté Notre-Dame de Paris avec une chaine d’union.
    Nous voudrions décorer les coupes sur le même principe que la médaille. La gravure ne concerne que la partie extérieure de la coupe. Il y aura sur une face une représentation de Notre-Dame de Paris et sur l’autre face la statue de St Eloi avec les symboles, une chaine serait gravée sur la partie supérieure de la coupe.
    La coupe serait de 17 ou 18 cm de haut et elle aurait une ouverture de 8 cm.
    Le métal serait du laiton argenté à l’extérieur et doré à l’intérieur de la coupe.
    Le délai est pour début octobre 2015.
    Si cette proposition peut convenir à votre production, nous vous serions reconnaissant de nous communiquer un devis.
    D’avance nous vous en remercions,
    Cordialement,
    Olivier BIDOU.
    Grand Maître de la Confrérie d St Eloi – Paris
    01 XX XX XX XX

    • , par NiKo En réponse à : La gravure par électrolyse

      Alors c’est à dire qu’on peut pas trop, là… En fait, on n’est pas vraiment une société de gravure, là vous avez commenté un article qui explique comment faire soi-même.
      Il eut peut-être été bon de lire cet article avant de commenter le premier lien que Google vous a communiqué !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

4 votes

Les Auteurs

Denis M

Après un parcours complet (Baladin, Louveteau?, Éclaireur, Pionnier?) chez Les Scouts, je suis « passé de l’autre côté » pour (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones