Accueil > ... > Forum 2947

Construire un imaginaire inoubliable

15 mai 2013, 18:41, Ecrit par julien

j’ajouterais que pendant l’imaginaire le chef ne porte pas son foulard et continue à se faire appeler par le nom de son imaginaire sans trahir sa véritable identité même si elle est démasquée ! Oui il faut jouer le jeu jusqu’au bout même si on est démasqué parfois, dès notre entrée en scène ! Si tu t’appelles soldat Goldorak tu ne devras jamais répondre lorsqu’on t’appellera par ton vrai prénom ! Il faut jouer le jeu et plus le chef joue le jeu plus les jeunes entrent dans le jeu et les pios aussi ! Super fiche idéale pour se lancer dans la création ! Il faut réfléchir à une extension sur le « rôle et attitude du chef » durant le jeu. Comme par exemple avec des loulous garder un chef en mode chef pour assurer la gestion du groupe. Mais super fiche, je la file de ce pas à mes pios qui galèrent pour l’imaginaire !

Avec mes pios on a fait un photolangage pour l’imaginaire du camp d’hiver. Nous avons affiché une bonne cinquantaine d’images et chacun devait en choisir 1 pour la situation initiale, 1 pour l’élément perturbateur, 1 pour une péripétie et 1 pour l’élément de résolution. Ainsi nous avions le schéma narratif. Ensuite en équipe, ils ont dû tenter de caser toutes ces idées. Des volontaires de chaque équipe se sont ensuite retrouvés pour arranger les deux histoires et laissant des « blancs » ou des modifications possibles pour que les chefs, à leur demande, rajoutions des choses, péripéties, répartition des rôles, lien avec le planning… Au final, ils ont adoré jouer à tour de rôle les personnages de l’imaginaire et ont bien reconnu leur histoire avec des « petits plus » !

Un message, un commentaire ?

Qui es-tu ?

Pour afficher ta trombine avec ton message, enregistre-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oublie pas d’indiquer ton courriel ici.

Votre message