Accueil > ... > Forum 1334

La boule de touline

30 août 2011, 03:20, Ecrit par Sylver, anciens scout marin de Bordeaux,Paliria, Troupe B, Pénélope

Bonjour à tous

petit complément d’info.
La pomme de touline est en réalité le nœud de poing de singe appelé également pomme de lance amarre. Le mot touline viendrait d’une déformation du mot anglais towline (littéralement, « ligne de remorquage » Lorsqu’un navire important(en taille bien sur) arrivait à proximité d’un quai, ses aussières d’amarrages étaient très lourdes et encombrantes et donc impossible à lancer à quai. Un matelot à bord préparait donc le lance amarre : bout’ fin du diamètre d’un doigt environ,et d’une vingtaine de brasse de long ( brasse : 1,82m environ)ce bout’ était alourdit à une extrémité d’un nœud de poing de singe afin de pouvoir le lancer à un autre marin à terre(en ayant veillé que l’autre extrémité soit capelée sur l’oeil de l’aussières) une fois la transaction faite entre navire et terre plusieurs personnes parfois mêmes aidées de chevaux pouvaient enfin haler l’aussière sur le quai et la frapper sur une bite d’amarrage.
Sur les lance amarre en bout’toronné(plusieurs brins tournés autour d’une âme )le lance amarre est fait à l’extrémité du bout’ directement, avec la pomme de tire-veille(extrapolation du nœud de diamant) qui est une superposition d’un cul de porc et d’une tête de more qui sont doublé, triplé voir + suivant la taille de la pomme que l’on souhaite obtenir. Ce nœud d’arrêt est serré directement sans être lesté en son centre(jadis on le lestait dans le goudron, aujourd’hui il est trempé dans de la peinture à plusieurs reprise après chaque séchage).
De nos jours ce système est toujours utilisé par les services de lamanage des port, malgré l’aide considérable apportée par les remorqueurs et autre skiff d’approche de quai.

Un message, un commentaire ?

Qui es-tu ?

Pour afficher ta trombine avec ton message, enregistre-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oublie pas d’indiquer ton courriel ici.

Votre message