Accueil > ... > Forum 7038

> Le scoutisme, école initiatique inventée par un général franc-maçon ?

12 mars 2004, 23:39, Ecrit par Jean-Jacques Gauthé

Les évêques sont canoniquement seuls responsables dans leur diocèse. Ce n’est pas parce que le Pape encourage le scoutisme, ce que fait Pie XI dès le début de son régne (1922) que les évêques opposant changèrent d’avis. Le réglement des SDF précisait d’ailleurs que les troupes ne pouvaient être crées dans les diocèses qu’avec l’accord de l’évêque.

La génération des évêques qui s’opposa au scoutisme avait souvent été nommé par Pie X. Il fallu souvent attendre leur départ. D’après le « Que Sais-Je » de Henri Van Effenterre sur le scoutisme, le dernier diocèse - il ne précise pas lequel - n’admit le scoutisme qu’en 1943. Il s’agit donc certainement d’un diocèse du sud de la France puisque le scoutisme était interdit au Nord par les Allemands.

Le livre de l’abbé Lenoir « Le scoutisme français » paru en 1937 donne la liste des diocèses où les SDF ont des aumônires diocésains. Cinq n’en ont pas : Cahors, Coutances, Mende, Pamiers et Nantes.

Le cas du diocèse de Nantes est exemplaire. Dès 1925, le scoutisme catholique s’y implante. L’évêque est Mgr Le Fer de La Motte, intransigeant proche de l’Action française qui ne veut pas entendre parler des Scouts de France. Ceux-ci se livrent alors à un étonnante opération. Puisque leur réglement leur interdit de se créer dans un diocèse sans l’accord de l’évêque, il suffit de créer des SDF … qui n’en soient pas. Et dès 1925, ils créent à Nantes l’association Saint Louis, association de scouts catholiques, copie conforme des SDF. Ce n’est qu’en 1938 que l’association St Louis intégre les rangs des SDF. Mgr Le Fer de la Motte était décédé le 20 juillet 1936.

La même opération eut lieu dans le diocèse de Bayonne où avant que les SDF ne s’implantent officiellement vers 1927-28, en raison de l’opposition de l’évêque, les Scouts du Béarn, « clones » des SDF furent crées. A Coutances, c’est Mgr Louvart qui s’opposa au scoutisme. Il ne semble pas qu’une association « clone »y fût crée. A vérifier, toutefois.

L’histoire « officielle » des SDF, pour des raisons diplomatiques, a gommé ces difficultés. Il faudrait avoir des études locales sur toute la France pour apprécier exactement la situation, ce qui n’existe pas encore. Des maitrises d’histoire peuvent parfaitement remplir cette fonction. Le site de l’association 1907 Histoire-du-scoutisme répertorie toutes celles qui existent. Avis aux amateurs !

La nouveauté du scoutisme, son origine étrangère et son caractère bizarre (totems, vie dans la nature….) ont rebuté plus d’un évêque. Mais il ne faut pas oublier aussi que dans l’Eglise « le dernier venu est souvent le mal venu » comme l’a écrit le professeur Cholvy. Bien des années plus tard, les mouvements charismatiques se heurteront souvent aux mêmes genres de réactions dans les diocèses lors de leur apparation !

Un message, un commentaire ?

Qui es-tu ?

Pour afficher ta trombine avec ton message, enregistre-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oublie pas d’indiquer ton courriel ici.

Votre message