VERSION BETA
Donne ton avis !

La Route Janvier 1932

Le premier numéro de la revue de La Route

La branche Route a comme 1er Commissaire National Marcel Forestier dès que Baden Powell édite la Route du succès pour créer une branche aînée?. C’est ce même homme qui après être devenu prêtre (Dominicain) deviendra aumônier général des Scouts de France de 1936 à 1955. Il a eu la lourde tache de succéder à l’Abbé Cornette.

Marcel Forestier crée la première équipe de Routiers? en 1924.

La Route d’avant guerre est surtout marquée par les Comédiens Routiers et les actions comme Noël Routier.

Le Père Doncoeur, aumônier de branche (1940-45) lui donne un Cérémonial de Départ très fort ; il organise des pèlerinages pendant la guerre très spectaculaires (eu égard aux difficultés de déplacement de cette période).

L’apogée de la branche se situe juste après guerre avec 16.000 routiers. L’Idéal Route retranscrit dans le Cérémonial du Départ correspond à l’esprit de reconstruction de la France de cette époque.

La politisation de la branche sous l’influence de Cruiziat et Goutet auront raison d’elle. Lassés, les garçons ne s’y intéressent plus. Les effectifs tomberont à moins de 1500 en 1966.

Sommaire de ce numéro :

  • Ce qu’elle veut être ?
  • Appel aux Scouts-Routiers
  • Les journées Fédérales
  • Note sur Kandersteg
  • Routes coloniales
  • Au seuil de la Route
  • Les « Noëls Routiers »
  • L’appel de la Route
  • Les S.R. au Travail
  • Bibliothèque du S.R.

Portfolio

PS

Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.

Publié le (mis à jour le )