La rencontre des anciens du 4 octobre 2004

Quelques photos

Les anciens du Groupe de Saint-Germain de Charonne se retrouvent depuis quelques années.
Le 4 octobre 2004, ils ont ainsi fêté le Quatre Vingtième anniversaire de la fondation de leur Groupe.

On sait très peu de chose sur la vie du Groupe de Saint Germain de charonne de 1964 à nos jours, faute de connaître les personnes qui l’ont vécue, et aussi faute d’archives : la Paroisse a perdu celles qu’elle possédait, la Région scoute Île de France aussi… Cependant :
1965. On croit savoir que les Pionniers campent mais que les activités sont suspendues avant la fin de l’année…
1968. On a mention d’une fête de la Ménie 102e de Charonne, à laquelle des louveteaux? et des rangers de la 37 contribuent.
De 1980 à 1986. D’après Philippe Giron alors chef aux Otages, le Groupe de Charonne est en sommeil.
En 1993 Philippe Giron, devenu Codep (Commissaire départemental Paris-Est), aide à la remise en route du Groupe de Saint Germain de Charonne, avec l’aide du curé, le Père Bernard Quéruel. Le Groupe semble fonctionner jusqu’en 2001, tout au moins les louveteaux et les rangers.
Les louveteaux campent dans l’Eure, en 1997 à Chaume en Brie (Seine et Marne), en 1998 au Château de Vaulichères dans l’Yonne, et en 1999 dans le Calvados.
Le Groupe Saint Germain de Charonne est toujours actif en 2001, mais il a du mal à grandir. Composé seulement d’une meute, il est dirigé par Anne Ballerini.
2002. Les activités scoutes de la Paroisse sont désormais sous la responsabilité du Groupe de Saint Gabriel, cours de Vincennes…
2004. Une meute est créée par le nouveau Groupe Scout et Guides de France que forme la 102e Paris des Guides de France toujours présentes à Charonne.

Toute information ou contact seront évidemment les bienvenus !

Quant aux Anciens ?

1967, le Père Lacoin, Pierre Verrier et Claude Benoist organisent une rencontre d’anciens.
1970 Ils organisent une autre rencontre. L’idée d’un " Club Saint François " est avancée sans se concrétiser.
1985, novembre. C’est le “ Grand Départ ” de l’abbé Lacoin, notre fidèle Aumônier durant plus de 9 ans. Après Saint Germain de Charonne en 1955, il avait gagné la paroisse d’Epinay Sur Seine où il était Aumônier des Guides, puis celle de la Trinité à Paris. Il a terminé ses jours en maison de repos à Neuilly, après de nombreux passages dans les hôpitaux. Il avait gardé de très nombreux contacts avec ses anciens chefs de Charonne et leurs parents, les Catusse, les Albe, les Benoist, les Clément, … De nombreux anciens se retrouvent à ses obsèques. Extrêmement ouvert et bon sous des aspects apparaissant parfois assez autoritaires aux scouts, il avait une foi rayonnante. Il avait pris beaucoup de recul dans ses dernières années par rapport à ce que vivait l’Eglise. Je me souviens qu’il nous incitait à distinguer " l’Eglise machin " " et " l’Eglise Communion des fidèles "…
1997, le 16 novembre Jean Louis Cassou prend l’initiative d’une “ Journée des retrouvailles ” à Villemomble. Il réunit ainsi les scouts de sa génération 45 - 50. Le père Jean Louveau, frère de Guy, célèbre la messe après laquelle un repas anime les souvenirs.
2000. On ne se quitte plus… le 21 mai, nouvelle journée de rencontre à Préaux du Perche dans le pays d’adoption de Jean Louis Cassou. Le père Louveau célèbre la messe à l’Eglise du village… Saint François d’Assise ! C’est là qu’est décidé d’écrire l’histoire du Groupe. Puis c’est Encore une messe de la Toussaint à la Vieille Eglise, suivi d’un apéro place Saint Blaise.
2001. Les anciens se réunissent pour une traditionnelle messe de la Toussaint à Villemomble suivie d’un repas festif. Lors de cette rencontre, l’histoire du Groupe leur est présentée.
2003. Messe à la Toussaint à Saint Germain de Charonne.
2004. Des anciens de la génération des années 55 - 60 se sont retrouvés aussi peu à peu et rejoignent les Anciens déjà réunis.
Il est décidé de fêter le 80e anniversaire de la création du Groupe par une messe à la Vielle Eglise Saint Germain de Charonne, concélébrée par le Père Mercadier et le Père Louveau, suivie d’une fête à l’Ecole des Frères. Cette fête très chaleureuse réunit quarante personnes, dont un très Grand Ancien de 90 ans, Jean Aine, scoutmestre en 1937. On y chante gaiement, on y raconte des anecdotes du passé, ou sa vie d’aujourd’hui, autour d’une table décorée de fougères et des foulards bruns bordés de blanc de la 37…

Portfolio

PS

Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.

Publié le (mis à jour le )