Le groupe marin de Casablanca (1984-85)

Source : Timon n° 19
Auteur : Jean CORMY
Date : Juillet 1985

à Casablanca aussi

A Noël, nous avons fait un camp très sympathique dans le Sud (mais néanmoins terrestre) dans un site magnifique (mer et forêt) avec à notre disposition tout près du lieu de camp un château-fort de l’époque portugaise. Il y a tout de même eu des activités aquatiques car il faisait encore très doux. Il y avait une quarantaine de jeunes : la Troupe Marine qui avait invité une patrouille libre d’Éclaireurs terrestres, la Troupe des Dauphins (l’équivalent de vos Mousses) et une meute de Louveteaux?. Pour les Vacances de Pâques, nous prévoyons un camp marin d’une semaine environ avec une partie « survie » près de Larache dans le Nord à l’embouchure de l’oued Lixus. Nous utiliserons probablement des « floukas » de pêcheurs locaux.

En dehors des camps, nous avons une réunion le 1er Dimanche de chaque mois de 9h00 à 18h00 au port de Casablanca (donc aussi dans le port et hors du port), une réunion identique le 2e Dimanche du mois et une réunion depuis le Samedi soir jusqu’au Dimanche soir le 3e week-end du mois. Cette réunion a également lieu au port ou bien, quand l’hiver est terminé (dès début mars pour nous), quelque part près d’une plage ou encore à la campagne ou à la montagne.

Notre principal problème est la vétusté du matériel difficile (financièrement) à remplacer. Actuellement nous avons en bon état deux antiques canots pouvant être gréés à l’aviron ou à la voile (ils sont très bien décrits dans votre ancien manuel « Embarque garçon ! ») et un petit voilier quillard presque aussi âgé.

Malgré l’hémorragie sans cesse croissante des familles européennes du Maroc, la Troupe Marine de Casablanca comptait 28 inscrits (3 équipages) au début de l’année 84/85 sur lesquels il faut compter une bonne vingtaine de scouts réguliers et fidèles. Les Dauphins sont 16 repartis en 2 équipages. A Casablanca le Groupe comprend aussi une meute de 25 louveteaux et une autre d’autant de louvettes.

Notre association « le Scoutisme Unifié au Maroc » née il y a une dizaine d’années du regroupement des SDF, GDF et EEUF? est surtout active dans les villes de Casablanca, Marrakech et Rabat. Elle se veut oecuménique mais est largement ouverte à tous les enfants qu’ils soient ou non de confession chrétienne. A travers le Maroc, elle permet actuellement à environ 300 jeunes de vivre le Scoutisme.
Il existe aussi quelques patrouilles libres généralement rattachées aux EDF et à Casablanca et Rabat des Scouts américains encadrés le plus souvent par des « Marines » de leurs Ambassade ou Consulats.

Nous avons l’occasion d’organiser quelques activités en commun et assez récemment nous avons campé ensemble. La FEEIF est aussi largement représentée au Maroc dans la communauté israélite mais bien entendu les plus nombreux sont nos frères scouts marocains qui sont représentés par une Fédération de plusieurs grandes associations.
Voilà. J’ai survolé très rapidement une partie de nos activités.

Je voudrais simplement ajouter que si des Scouts de France envisageaient d’effectuer un séjour au Maroc, la Troupe Marine serait très heureuse de les accueillir et de les aider à préparer un circuit ou un camp. S’il s’agissait de Scouts Marins il va sans dire que nous mettrions avec joie à leur disposition aussi bien les locaux que le matériel.

Jean CORMY
Chef de troupe Casablanca

PS

Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.

Publié le