VERSION BETA
Donne ton avis !

Comment ne plus jamais dessaler ?

Il y a deux catégories de voiliers : ceux qui dessalent (ou chavirent) facilement, et… les autres.
Ici tu vas apprendre à ne plus dessaler car tu sauras gérer la gîte de ton bateau. Selon les camps, tu navigueras soit sur des quillards ou dériveurs lestés (bateaux qui ont une quille ou une dérive lestée, ils ne peuvent pas dessaler), soit sur des dériveurs ou catamarans (qui eux dessalent facilement car ils sont plus légers).

Mais au fait, c’est quoi un dessalage ?

Dessaler ou chavirer (si tu navigues en eau douce), c’est quand ton voilier se couche sur l’eau.
Il y a plusieurs types de dessalages :

  • Le classique  : quand ton bateau se couche sur le côté
  • L’enfournement  : quand ton bateau plonge dans la houle puis dessale par l’avant. C’est le plus dangereux car ton bateau se stop net et que tu risques fort de se blesser.
  • La cathédrale : (en catamaran) quand tu dessales par l’arrière. Tes deux coques forment une cathédrale dans le ciel en se levant. Bon, on te rassure, ce dessalage n’arrive que si deux poids lourds se mettent tout à l’arrière du bateau…

C’est quoi la gîte ?

La gîte c’est l’inclinaison transversale du bateau et l’assiette l’inclinaison longitudinale. (= l’inclinaison entre l’avant et l’arrière du bateau).

Avec des mots plus simples, quand tu gîtes c’est que ton bateau se penches qu’un côté au de l’autre. Généralement, ton bateau gîte du côté où les voiles sont poussées par le vent.
Sur l’image si dessous, le vent vient de la gauche, le bateau est en tribord amure. Les voiles sont donc tendues en babord. (Flèche de droite).
Sur l’image on voit bien la gîte : le mat est incliné du côté de la gîte.

Pourquoi on gîte ?

Il y a deux raisons pour lesquelles ton bateau gîte : le vent et le poids.

  • S’il y a beaucoup de vent, il y a davantage de force de poussé sur les voiles, le bateau va gîter.
  • Le poids des équipiers (et du matériel) va alourdir le bateau. En mettant tous les équipiers à la contre gîte (à gauche sur l’image ci-dessus), le bateau gîtera moins. Par petit temps, pense à bien répartir les poids afin que ton bateau soit le plus à plat possible sur l’eau.

Les 3 freins

Si ton bateau gîte beaucoup, voir dessale, c’est sans doute que tu es en surpuissance. A terre, tu peux prendre un ris sur ta voile, c’est à dire que ta Grand-Voile sera plus petite. Le vent aura donc moins de surface (de voile) pour pousser le bateau.

Sur l’eau ce n’est pas toujours possible de prendre des ris. Voici les 3 manières de gérer la surpuissance du bateau :

  • Plus de poids : l’idée est de faire contrepoids, pour redresser le bateau quand la gîte est forte. Pour cela, tu peux sortir au trapèze si c’est possible sur ton bateau, ou faire du rappel contre les filières. (En sortant les jambes du bateau). A moins de vouloir finir à l’eau, il faut toujours faire du rappel ou du trapèze au vent du bateau !
    Cette méthode permet de réguler la gîte sans perdre de vitesse.
  • Ouvrir la Grand Voile : En ouvrant davantage la GV (Grand Voile), tu vas limiter la force de propulsion. Tu peux soit choquer ta GV ou ouvrir ton chariot, pas besoin de lâcher 2 mètres d’écoutes, 15-20cm suffisent. Au contraire, si tu choques en grand ta voile, ton bateau va se stopper net…
  • Pousser ta barre : Les allures où tu gîtes beaucoup sont le pré et le bon plein, en poussant ta barre tu vas te rapprocher du vent (tu vas lofer), ce qui va ralentir le bateau.
Lire aussi :

Les allures en voile

En navigation à voile, tu as plusieurs allures. Ton allure dépend du cap de ton bateau par rapport au vent. Pour bien comprendre cet article, (...)

Conseils en plus :
En catamaran, ton bateau va à sa vitesse maximale quand la coque au vent est à fleur d’eau. Si tu la lèves plus, tu vas augmenter la surface immergée de la coque sous le vent, et donc ralentir.
En dériveur (lesté ou non) ou quillard, l’objectif est de traîner le moins d’eau possible. Plus ton arrière de bateau (la poupe) est enfoncé dans l’eau, plus ta traîné sera importante. Pour accélérer, avance les poids vers l’avant.

PS

Sources :
Arogues : http://glenans.arogues.org/niveau5.pdf
Groupe René Le Bertre - Rouen

Crédit photo : Wikipedia, Paul Tanguy

Publié le (mis à jour le )