Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Les allures en voile

En navigation à voile, tu as plusieurs allures. Ton allure dépend du cap de ton bateau par rapport au vent.


Pour bien comprendre cet article, voici deux mots qui vont t’aider : lofer et abattre.

  • Lofer, c’est quand tu te rapproche du vent. Tu lofes en poussant ta barre. Si tu étais en vent de travers, en lofant tu te retrouverais au près.
  • Abattre, c’est quand tu t’écartes du vent. Tu abats en tirant ta barre. Si tu recevais le vent de travers, en abattant il viendrait de l’arrière du bateau. Tu serais au largue.

En bateau tu peux aller dans toutes les directions sauf face au vent.
L’allure où tu n’avances par car ton bateau est face au vent s’appelle Vent Debout, aussi appelé vent de face. Elle va du lit du vent à 45° de chaque côté. Ce qui veut dire qu’un bateau ne peut pas remonter à moins de 45° du lit du vent.
Les catamarans remontent encore moins bien, jusqu’à 55-60° ils sont en vent debout ou au prés serré.

Prés serré : ( 40°) Allure très proche du vent, donc les voiles se dégonflent et le bateau de gîte pas. Cette allure est encore plus lente que le prés. Elle est utile en cas de rafales : plutôt que qu’ouvrir les voiles (en les choquants, en donnant du mou) pour ralentir, tu lofes davantage, ainsi tu te rapproche du vent sans perdre de vitesse.

Prés : (45°) c’est allure officielle la plus proche du vent. On a une grande impression de vitesse car le vent réel et le vent relatif sont proches, mais on n’avance pas bien vite dans les faits…

  • Comprendre les 3 types de vents

    D’où vient le vent ? Il existe plein de méthodes pour déterminer le sens du vent. Sur ton lieu de camp, en regardant la direction où la fumée (...)

Le bateau aura tendance à beaucoup gîter et à taper les vagues (les vagues suivent le sens du vent). C’est un allure inconfortable et plutôt lente, mais c’est celle qui permet de mieux remonter au vent.

Le bon plein : (60°) c’est le contraire du prés serré, tu t’écartes du vent en faisant une abattée. Ton voilier va accélérer nettement et va beaucoup moins taper les vagues. Cette allure est un bon compromis entre cap (= fait de chercher à remonter au vent) et vitesse.

Travers : (90°) ton bateau va encore accélérer, la gîte totalement retomber et l’effet des vagues sera négligeable. En effet le bateau ne tape plus les vagues puisqu’elles viennent de côté.

Largue : (120°) c’est une allure aussi confortable que le travers et plus rapide encore. Au largue, les vagues arrivent de l’arrière du bateau : tu peux donc surfer sur la vague. C’est à dire que ton bateau combine la vitesse de la vague sa vitesse. Quand tu surfes sur une vague, ton bateau connaît une grosse accélération pendant quelques secondes.

Grand Largue : (150°) Comme pour le largue, les vagues viennent de l’arrière du bateau. Sauf que ta vitesse est beaucoup plus faible.
Ton bateau subi donc les vagues qui sont plus rapides que sa vitesse. C’est donc une allure très difficile à barrer, le bateau risque de partir au lof à tous moments.

Vent Arrière : (180°) Allure aussi appelé « allure pépère où on bronze ». C’est une allure (très lente) à éviter car les empannages* intempestifs sont fréquents. Qui dit empannage dit bôme, et qui dit bôme dit bobo à la tête si tu ne te baisses pas suffisamment.

* Empannage  : quand ton bateau tourne dos au vent. Durant ce tournant, la bôme change de côté avec beaucoup de force.

Au prés, travers et largue, le bateau est aspiré par le vent. C’est le même principe qu’une aile d’avion.
Au grand largue et au vent arrière, le bateau est poussé par le vent. On appelle ces allures le portant.

Pour ralentir au prés et travers, il suffit de lofer (de te rapprocher du vent vers le vent debout). Et au largue, grand largue il faut abattre, c’est à dire t’écarter du vent vers le vent arrière.
Attention à ne pas te tromper de sens, sinon tu vas accélérer encore plus !

Remonter au vent

Comme tu peux le voir, il est impossible de remonter au vent. Au mieux tu navigues à 45° du vent.
Pour remonter au vent, tu vas louvoyer avec ton bateau. C’est à dire que tu vas faire des bords de prés ou bon plein en allant vers le vent.

Cap ou vitesse ?

Voici LE problème des marins. Faut-il mieux choisir un bon cap (prés ou prés serré) pour bien remonter au vent ou choisir une allure plus confortable.

Sur le schéma précédant à gauche il y a le cap au prés et à droite le cap au bon plein.
A première vue, le près semble plus intéressant : il y a moins de virement de bords à faire et moins de route. Mais le bon plein est nettement plus rapide et confortable que le prés.

C’est un choix à faire à chaque navigation. En régate on va plutôt choisir le prés car le cap sera meilleur. En croisière le bon plein s’impose, surtout si elle dure plusieurs jours.


SOURCES :
Arogues : http://glenans.arogues.org/niveau5.pdf
Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Allure_(marine)
Crédit photo : Patrick BALAS
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2017

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les Auteurs

Jacquouille

Je suis un gars qui aime bien le scoutisme et me moquer des scouts. Ancien SGDF? où j’ai été membre du groupe René Le Bertre (5e (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones