VERSION BETA
Donne ton avis !

Journées Nationales AGSE 2018

à Confrécourt sur les traces du Père Doncœur

Les 18, 19 et 20 mai 2018 se tenaient les Journées Nationales (JN) des Guides et Scouts d’Europe à Confrécourt, en Picardie. L’occasion de l’assemblée générale de l’AGSE?, mais aussi de partir sur les traces du Père Doncœur.

Tous les ans, l’Association des Guides et Scouts d’Europe (AGSE?) se réunit pour le trophée des chefs et l’assemblée générale de l’association auxquels sont conviés tous les chefs, cadres, adultes et responsables de l’association.
Tous les 3 ans, ce rassemblement s’appelle les Journées Nationales, il rassemble plus largement tous les adultes et porte un thème spécifique qui anime ces jours ensemble.

En 2018, ces Journées Nationales ont lieu "hors les murs", c’est à dire en dehors de Chateau-Landon, le lieu national de l’AGSE ; le thème choisi par les équipes nationales regroupe plusieurs facettes puisqu’il est lié à l’histoire de la proposition de la route et du lieu de ces rencontres.

Les routiers? et les guides aînées ont été invités, durant ces journées nationales, à marcher dans les traces du Père Doncœur, aumônier des tranchées et l’un des fondateurs de la proposition de la route. Le rassemblement a lieu dans plusieurs villages, tous situés sur la ligne de front de la première guerre mondiale, où a officié le Père Doncœur.

Ce rassemblement sur d’anciens lieux de bataille, encore maintenant marqués des stigmates de la guerre a permis d’aborder avec les Routiers, Guides Ainées, et les responsables du mouvement l’histoire de la Première Guerre Mondiale, ainsi que de la nécessaire paix en Europe, une préoccupation que l’Union Internationale des Guides et Scouts d’Europe (UIGSE) porte et cherche à conserver. Les participants ont été invités à « prendre la relève de la Paix », 100 ans après la fin des combats, pour faire perdurer cette démarche de maintien de la paix.

Le samedi s’est tenue l’assemblée générale de l’association, puis les participants ont suivi des itinéraires par petits groupes, pour s’engager sur des postes d’action ou découvrir des aspects de la Grande Guerre. Entre débroussaillage, confection de bleuets pour la cérémonie du dimanche, la lecture de lettres de poilus par des comédiens, la visite des carrières utilisées par les poilus comme couverture pendant la guerre, le visionnage du film sur Confrécourt, la répétition de chants, des conférences, des adorations, des services et des courses d’orientation, les Routiers et Guides Aînées étaient bien occupés jusqu’au dimanche après-midi.

Nous avons pu assister à l’inauguration de la stèle commémorative du Père Doncœur, posée à l’occasion du rassemblement.

à 16h se tenait une cérémonie et une messe à Vic-sur-Aisne, dans la nécropole militaire. Une prière particulière pour la paix et un hommage aux soldats morts à la guerre se sont tenus avec le symbole du bleuet, fleur symbole de la Paix.
La messe de la Pentecôte était célébrée par Mgr de Dinechin, évêque de Soissons, Laon et Saint-Quentin.

Le dimanche soir, les participants ont pris un repas dans les carrières à la façon "rata du poilu" : éclairé à la bougie et avec un repas sommaire, chacun a pu à sa façon avoir un aperçu de la vie en 1914-1918.

Le repas était suivi d’une veillée spectacle dans les carrières d’ Offémont sur le thème de la Grande Guerre, avec plus de 50 comédiens Routiers et Guides Aînées, un orchestre monté pour l’occasion, et une vingtaine de membres de l’ETN (Équipe Technique Nationale) pour assurer la logistique et la technique son et lumière.
Cette Veillée s’est terminée à l’extérieur, par une parade de cavalerie, un défilé de santons de chaque province et un feu d’artifice nommé pour l’occasion "Bouquet de la Paix"

Le lundi était dédié aux remises des Brevets, à une messe mariale et au rassemblement final.

Moments choisis

Nous avons pu assister à une remise de flot vert, qui est un élément de la progression spirituelle des guides d’Europe. Chez les guides, le flot vert correspond à, après avoir cheminé, prendre une devise et un Symbole. Ce flot vert existe également chez les Routiers.

Nous ne te racontons pas tout ce qui s’est dit, c’était intime et émouvant.

Perspectives

Les Ainés ont déjà prévu le rassemblement routier en Italie en 2019, et une bonne partie compte bien marcher jusqu’à Rome pour ce rassemblement de l’UIGSE

L’album photo

Aller consulter l’intégralité de l’album >>>

PS

Merci à l’équipe communication de L’AGSE? qui nous a accueilli tout au long de ce WE :)

Publié le (mis à jour le )