Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Magazine / Actualités scoutes / International / Le chanteur Prince a aidé à relancer le scoutisme en Afghanistan

Le chanteur Prince a aidé à relancer le scoutisme en Afghanistan

Secrètement, le chanteur Prince a permis le re-développement du scoutisme en Afghanistan. Au delà de l’info people, nous avons enquêté sur l’impact de ses dons sur le scoutisme local : il est important !


Cette information a été publiée par le Figaro en France vendredi 5 mai, reprise d’une info le 3 mai dans le Hollywood Reporter. Ces parutions sont parues sous l’angle people, nous avons cherché à en savoir plus sous l’angle scoutisme. Nous découvrons que nous pouvons alors vraiment remercier Prince. Son rôle a été majeur pour le scoutisme en Afghanistan.

L’aide de Prince

Contrairement à d’autres stars d’Hollywood qui font du soutien aux oeuvres charitatives une marque de publicité, Prince n’était pas réputé pour être tellement branché sur le sujet.

Et pourtant.

Et pourtant, nous découvrons, suite à son décès, que ce n’est pas la réalité. Il aidait. Secrètement, mais il aidait.

Prince a rencontré en 2010 une vieille dame de 87 ans, américaine,Betty Tisdale. Surnommée « l’Ange de Saïgon » pour avoir permis l’évacuation de 200 orphelins juste avant la chute de Saïgon en 1975, cette grande dame venait de séjourner à Kaboul, dans l’association PARSA. On dit que toute personne qui rencontre Betty Tisdale en devient fan. Ca a été le cas de Prince qui a été convaincu par cette dame de donner un peu d’argent à PARSA. Un premier versement de 15000$, puis annuellement depuis environ 6000$.

Le lien avec le scoutisme ? On y vient …

Le scoutisme en Afghanistan

Le scoutisme a été créé en 1931 en Afghanistan. Il est reconnu par l’OMMS? en 1933. Il patauge un peu jusqu’à ce que le roi Zaher Shah en 1957 s’y intéresse. Il décolle alors. Les premières compagnies de guides apparaissent dans les années 60. On compte 36 000 membres scouts et guides dans les années 70.

Mais en 1978, c’est l’invasion soviétique. Le mouvement scout est alors transformé en organisation de propagande et d’éducation de bons communistes. Las, les chefs scouts lâchent le mouvement. L’OMMS retire sa reconnaissance, le scoutisme est mis en sommeil.

En 2002, après la chute des talibans, le scoutisme essaie de se relancer, avec l’aide de financements de l’ONU. Les chefs sont payés par le gouvernement pour réussir à relancer la machine. L’enjeu pour le gouvernement et pour l’ONU : occuper les jeunes, leur fournir de l’éducation, former à la paix … et les tenir éloignés des sirènes des extrémistes talibans, ISIS et autres qui sévissent dans la région. Oh les effectifs remontent à 20 000 membres, mais le mouvement scout reste sous perfusion matérielle et idéologique du gouvernement. C’est un problème. Les anciens chefs d’avant l’invasion soviétique regardent cette association d’un mauvais oeil. Ca tombe bien, l’OMMS aussi. Elle tient ses distances : le scoutisme doit être une organisation non gouvernementale.

En 2008, l’association PARSA découvre le scoutisme et en comprend tout l’intérêt. Oui, c’est l’association aidée par Prince. Cette ONG présente depuis 1990 en Afghanistan tient de nombreux orphelinats partout dans le pays. Elle voit alors dans le scoutisme un formidable outil éducatif pour ses jeunes.

Cet intérêt de l’association PARSA crée un tournant dans le développement du scoutisme. Le premier d’entre eux est son infrastructure et sa capacité à recevoir des dons privés, rendant ainsi le scoutisme afghan plus indépendant des structures de l’Etat. Le second est que l’association PARSA veut relancer le scoutisme sur son modèle habituel : bénévolat, indépendance des structures gouvernementales, etc.
En 2008, elle obtient l’autorisation par le gouvernement de lancer une branche du scoutisme afghan en s’appuyant sur ses orphelinats, en y proposant le scoutisme à ses enfants, mais aussi à tous les enfants d’Afghanistan, avec des chefs et cheftaines indépendants et bénévoles.

Cette fois, l’OMMS y croit. Il entre dans la boucle et fournit du soutien à la formation des chefs et cheftaines. Pour cela, l’association PARSA crée un centre de formation de chefs.

L’action de Prince, un soutien réel au scoutisme afghan.

C’est probablement cette histoire qu’a raconté Betty Tisdale à Prince en 2010, 2 ans après que PARSA s’intéresse au scoutisme : il faut aider la reconstruction scoute, pour les enfants orphelins, et pour l’ensemble de la jeunesse afghane. Et la clé de cela : la formation des chefs et cheftaines bénévoles.

C’est à ce centre de formation de chefs et cheftaines de PARSA que Prince a contribué. Avec son premier don de 15 000$ pour le réhabiliter, puis une moyenne de 6000$ par an pour aider à le faire fonctionner.

Les 33 premiers chefs et cheftaines issus de la première formation au centre de formation PARSA, financé (entre autres) par Prince.

Plus de 100 chefs et cheftaines sont passés par ce centre de formation. Ils accompagnent aujourd’hui les 1800 jeunes scouts et guides dans 13 régions d’Afghanistan. 60% de garçons, 40% de filles. Dans le contexte afghan, cette proportion est extraordinaire. L’objectif est de continuer à étendre ce scoutisme indépendant, basé sur le volontariat.

Le 30 novembre 2015, une délégation de chefs et cheftaines de l’association scoute issue de PARSA est reçu par le ministre de l’éducation et de la jeunesse.

En Novembre 2015, cette branche du scoutisme afghan créée par PARSA se constitue en association indépendante, avec le soutien de personnalités du pays et du gouvernement pour constituer une organisation non gouvernementale de scoutisme. C’est la première étape, incontournable, vers la reconnaissance du scoutisme afghan par l’OMMS.

Ainsi, on peut dire que Prince a été un soutien au redéveloppement du scoutisme afghan. Merci à lui et bonne route aux scouts afghans vers la reconquête de la reconnaissance !

Une vidéo de la chaine locale d’information

Cette histoire de don par Prince est racontée dans la langue locale par une chaine TV. Nous te le proposons ici, ça permet de voir des images, sans forcément comprendre grand chose :)

Lien direct si tu es en mobilité

En savoir plus : la page Facebook du scoutisme afghan, le site officiel.


Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les Auteurs

SebF

Scout depuis quelques années, j’ai compté avoir campé sous la tente en camp scout l’équivalent de près de 2 ans complets. Oui plus (...)

SebF sur Google+ En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones