Rassemblement National Routiers 2019

Entre le 1er et le 3 novembre 2019, les routiers? ? et chefs SUF? ? de toute la France se sont retrouvés à Sainte-Anne d’Auray pour un weekend de marche, de partage et de réflexion. Nous y étions et te racontons en image les beaux moments de ce rassemblement ayant pour thème « Vous êtes la Lumière du monde ! »

Retrouve aussi l’album photo du week-end.

En même temps, avait lieu les Feux de Toussaint.

Lire aussi :

Feux de Toussaint 2019

Les 1er, 2 et 3 novembre, nous étions à Sainte-Anne d’Auray pour suivre le rassemblement national SUF ? des Feux de Toussaint. Nous te racontons ici (...)

Vendredi

Après 7h de bus, Éloi arrive à Baden, un village proche de Vannes pour retrouver près de 700 routiers? venus de toute la France. Le lieu, en bord de mer, est envahi de brume. Tous les routiers récupèrent leur carnet de route pour le rassemblement, un gobelet réutilisable et une gourde qu’ils peuvent immédiatement remplir à partir d’une citerne. L’objectif est zéro bouteille en plastique et plus généralement zéro déchet sur ce rassemblement. Les trois mots du rassemblement sont d’ailleurs Rencontre, Sécurité et Écologie.

Après une première marche, les routiers se rassemblent devant Sept-Îles. Le carré à 700 sur la plage met les participants tout de suite dans l’ambiance spirituelle et marine du Rassemblement National Routiers. Après une première prière, les participants courent récupérer leurs vêtements de pluie à cause d’une averse passagère, ils partent ensuite en Heure-Route.

L’Heure-Route est un élément très important dans la démarche spirituelle individuelle des scouts unitaires de france : chaque routier est invité à prendre une heure de son temps, de se couper des médias pour se recentrer sur soi et son rapport à Dieu. L’Heure-Route est guidée par un texte biblique et différentes pistes de réflexion.

Après un pique-nique, les routiers reprennent ensuite leur marche jusqu’au village du Bono, où ils ont pu célébrer une messe. La météo étant de la partie, la journée se poursuit dans l’église où les routiers écoutent le témoignage de Jean-Paul Béchu. Cet entrepreneur talentueux, qui a eu une enfance tourmentée, inspire les jeunes hommes avec des phrases vraies qui parlent aux routiers : « Vous emmerdez pas à aller dans des boîtes qui s’en foutent de l’environnement et des personnes. »
Parmi ces derniers, quelques uns témoignent : « d’être aussi cash, ça parle plus », « ces messages sont intéressant et pertinents, beaucoup de scouts font de grandes études, la société n’encourage pas à être humble. Rester humble est ce qui aide Jean-Paul Béchu à retrouver son lien avec Dieu quand tout lui réussit sur le plan économique ». Ce premier témoin présente une vie pour le moins atypique, allant de la multiplication des petits boulots pour subvenir à ces besoins à la fréquentation de milliardaires et autres princes du Moyen-Orient pour finir par créer une société d’aujourd’hui 1000 salariés. Mais cette vie d’entreprenariat n’était pas assez remplie pour Jean-Paul, il s’est engagé avec sa femme au sein des SUF? et s’est pleinement investi dans sa mission. Pour preuve, c’est un ancien commissaire général du mouvement SUF !

.

Pour en savoir plus sur Jean-Paul Béchu

Après ce témoignage, les routiers ont repris la route pour rejoindre leur lieu de bivouac pour la nuit. La vie scoute quotidienne prend le relais : montage de tente et préparation du repas.

Leur veillée festive, où les routiers donnent toute leur voix malgré la boue, déborde de chants et de références culturelles. Puis avant d’aller se coucher, un service de soupe et de thé est proposé pour se réchauffer.

Samedi

Le deuxième jour des RNR, les routiers retrouvent leur camarades partis en 24h route la veille.

Les 24h route sont une étape pédagogique ou le clan part pendant 24h en randonnée, avec bivouac et temps de réflexion et de prière par équipe ou individuels.

Un topo est ensuite fait par Don Jean-Rémi, l’aumônier national de la branche route. S’en suit une messe pour les Défunts avant que les participants reprennent la marche pour arriver au sanctuaire de Sainte-Anne d’Auray où les guides aînées sont arrivées la veille.

L’après-midi est rythmé par un temps de service où les routiers ramassent les feuilles mortes, désherbent le parvis du mémorial, nettoient un muret du sanctuaire, ou encore écrivent des cartes à des personnes isolées. Puis par leur temps d’installation sur leur deuxième bivouac, mais aussi un temps de progression et de sport ou détente.

S’en suit l’Heure-Route journalière et le témoignage de Yannick Ifebe. Yannick est paraplégique depuis qu’il a trois mois. Multipliant les sports pour pouvoir dépenser toute l’énergie qu’il anime, il se passionne pour l’escrime et fait rapidement des compétitions jusqu’à décrocher la médaille d’or par équipe aux Jeux Paralympique de Rio en 2016. Continuant à s’entraîner pour remettre son titre en jeu aux Jeux de Tokyo en 2020, il reprend aussi ses études : après un master de droit, il a été pris au concours Sciences Po et prépare l’ENA pour devenir diplomate. Parmi sa vie aux multiples facettes, Yannick s’engage auprès de l’Ordre de Malte, est sportif de la défense (cela se manifeste par de l’aide aux blessés de guerre pour se reconstruire par le sport et par de la représentation) et travaille sur un projet de création de centre d’accueil de personnes handicapées au Congo. Les routiers ont exprimé par leur multiples questions leur intérêt sur le parcours de Yannick et les conseils que ce dernier pouvaient donner aux jeunes hommes préparant leurs choix avant de devenir des adultes à part entière de la société.

.

La journée s’est terminée par un temps très fort spirituellement et émotionnellement : tout d’abord une procession allant du mémorial à la basilique. Puis un temps d’adoration en silence avant de se retrouver en carré devant le mémorial pour accueillir la promesse de deux routiers d’assister au cérémonial du départ routier de cinq routiers. Ce temps fort éclairé aux torches restera dans beaucoup de mémoires.

Pour en savoir plus sur le cérémonial du départ routier chez les SUF

La suite du week-end, en commun avec les guides aînées est ici :

Lire aussi :

Messe et Rassemblement final

Le dimanche 3 novembre, les Feux de Toussaint et le Rassemblement National Routiers ? ? se sont rejoints pour une messe finale à Sainte-Anne d’Auray (...)


Toutes nos photos du RNR 2019 !

Publié le (mis à jour le )