Accueil > ... > Forum 8244

9 astuces : comment gérer ses règles en camp

21 avril 2015, 21:40, Ecrit par Zygophicée

En bonne galérienne des règles en camp (premières règles en camp guide à 12 ans et demi, règles longues, douloureuses et abondantes à CHAQUE camp ensuite, que ce soit en tant que jeune puis en tant que cheftaine), merci pour ces super conseils !

Quelques ajouts :
Pour les install’, des bons feuillées vraiment privés, et de la sciure à disposition, c’est le top. Parce que ado (et même parfois après), on a souvent super honte des traces que ça peut laisser (le PQ tout rouge qui vous grille immédiatement… ouais, pas glam !).

J’ai expérimenté la coupe menstruelle en camp aussi, 2 fois, en tant que cheftaine : c’est GENIAL, à quelques conditions.

  • Déjà, pas de dépendance à la poubelle, et ça c’est formidable.
  • On peut garder sa coupe jusqu’à 12h, donc c’est bien plus compatible avec des horaires de camp que les 6-8 h des tampons.
  • Le confort est inégalable.
  • Les petits trucs plus compliqués : se laver les mains avant et après, ça demande parfois un peu de logistique, mais si un lieu « hygiène des mains » est organisé sur le camp, ça devient hyper simple. Le mieux que j’ai testé : un bidon avec robinet, sur un bout de vaisselier, avec un savon « pousse-mousse » et un trou à eau grasse dessous, le tout sur la route entre les tentes et les feuillées.
  • Avoir de l’eau pour rincer la coupe : on avait institué le petit bidon de 5 L dans les feuillées des filles avec une copine cheftaine, c’était nickel. Même les filles non cupeuses qui voulaient se rincer les mains discrètement avant de sortir s’en servaient. Sinon, une bouteille d’eau fait l’affaire, mais il faut assumer d’aller aux feuillées avec sa bouteille d’eau… Ado, j’aurais pas aimé me prendre des remarques là-dessus :-(

Bref, ça a été vraiment un plus pour vivre sereinement mes règles en camp, mais ça nécessite de bien s’approprier la bestiole, d’être à l’aise avec les manipulations. C’est bien aussi de savoir combien de temps on est tranquille avec sa cup, pour pouvoir anticiper (la vider, mettre une serviette en plus si on est en sortie pour la journée, voire avoir une coupe plus grande si besoin).
Donc il vaut mieux avoir quelques mois d’utilisation à son actif avant de se lancer en camp je pense, parce que les manipulations dans les feuillées la nuit, à gérer le bidon, la lampe de poche et la coupe, ça peut être vite folklo :-D

Un message, un commentaire ?

Qui es-tu ?
  • [Se connecter]

Pour afficher ta trombine avec ton message, enregistre-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oublie pas d’indiquer ton courriel ici.

Votre message