VERSION BETA
Donne ton avis !

Steven Spielberg

« Les Dents de la mer », « Indiana Jones », « E.T. l’extra-terrestre », « La Liste de Schindler », « Arrêtes-moi si tu peux »… tant de films notables dont les scénarios ont peut-être été inspirés par les imaginaires que Steven Spielberg a vécu lors ce qu’il était scout. Témoignage.

« Les scouts ont eu une importance capitale dans ma vie personnelle… et professionnelle. Jusqu’à ce que j’aille aux scouts, j’étais un petit garçon renfermé, isolé. Entrer dans la troupe de Scottsdale, en Arizona, m’a permis de prendre confiance en moi, d’être enfin dans le coup.

C’est grâce aux scouts que j’ai démarré dans le métier. Pour obtenir le brevet de photographie (photography merit badge), le thème était : "Racontez une histoire avec des images fixes". Moi, j’avais une petite caméra à la maison et j’ai demandé à faire un film, plutôt que des photos. Mon chef a accepté et j’ai fait Gunsmog. Un western de trois minutes, dont tous les rôles, sheriff, méchant, cow-boys, étaient tenus par des scouts bien sûr, et avec déjà quelques trucages et le désert comme décor.

Mon expérience scoute m’a aussi aidé à me faire une place dans le milieu si dur du cinéma. J’y ai acquis une ténacité qui m’a fait gagner, je pense, cinq ou six ans.

Je ne renie donc en rien mes racines scoutes. Au contraire, je pense même que le mouvement a été pour moi un peu comme un père de remplacement. Mon vrai père, Arnold, était quelqu’un de formidable mais très pris par son travail. Et j’en souffrais. Nous n’avons d’ailleurs jamais été aussi proches tous les deux que lors des week-ends organisés avec les parents chez les scouts. »

PS

Source : « Scouts Toujours ! » Amélie de Turckheim et Dolorès Gonzalez

Publié le (mis à jour le )