Top Rouge

Une aventure vidéo-chantée

Au milieu des vacances d’automne, je ferme la porte du bureau, prend mon appareil photo et file vers un camp Top Rouge. J’ai le sourire bien sûr, ça va être une belle soirée.

Attends. Tu vas où ? Et puis, c’est quoi ce truc ?

C’est vrai, on va reprendre depuis le début : Top Rouge, c’est des « caravanes éphémères de toute la France qui se retrouvent lors d’une semaine intense de création artistique, de partage et de jeu ». En bref, des jeunes Pionniers Caravelles de toutes la France qui se retrouvent (ou se trouvent) pendant une semaine autour d’un ou plusieurs thèmes. Et tu sais quoi ? Ça n’est même pas réservé qu’aux Scouts et Guides de France. En preuve Mimo, une cheftaine des Éclaireurs de la Nature qui venait partager sa passion.
Alors, c’est pas si nouveau que ça les camps Top Rouge, le premier date quand même de 1995, un Top Rouge Musique/Composition. Là, c’était un Top Rouge Vidéo/A Cappella qui avait réussi à réunir 22 jeunes dans la campagne Toulousaine.

« Tu penses à quoi ? » « Au prochain diapo de camp, ça va être de la folie »

Tout va bien ? Je vous ai pas perdu ? Le but de ce Top Rouge ? J’y arrive, minute papillon !

Bon, sans surprise, la partie Vidéo porte sur la vidéo. Enfin, surtout sur l’apprentissage des techniques de film, sur comment raconter les histoires, chercher les émotions. On ne s’attarde pas tellement sur les réglages. Le but, c’est apprendre, essayer, s’amuser. Le matin, les jeunes du parcours vidéo expérimentent les techniques apprises sur des petits projets. L’après-midi, c’est l’heure du gros projet !
Pour ça, 3 équipes de 5, et zou ! Deux équipes font de la parodie, la dernière part sur un projet style « contemplation » (Inévitablement, ils se nomment les « paparodies », pas bêtes ces jeunes).

Et A Cappella alors ? Petit groupe cette fois ci puisqu’on compte 7 jeunes dans ce parcours. Un objectif de chanter sans instruments (je sais, c’est la définition d’A Cappella, malin non ?), de faire un arrangement d’une musique (« La Vérité » de Lomepal) avec la voix et des percussions corporelles, mais aussi de musiques d’horreur ! (Et oui, Toussaint, c’est aussi Halloween).

Bon, ok, présentation en surface, c’est fait. Mais c’est quoi « en vrai » Top Rouge ? Le temps de finir mon speculos-compote et hop ! Je suis allé demander directement aux jeunes.

Je me promène un peu, je vois une équipe Vidéo qui travaille et je trouve Amandine.

Oui, vous l’avez bien reconnu, c’est bien une scène de Seigneur des Anneaux

Amandine cette année fait le camp A Cappella, l’an dernier elle a participé à un camp Top Rouge Composition, c’est un peu une musicienne (En fait beaucoup, en deux minutes elle m’a dressé une longue liste d’instruments que je connaissais pas).
Pour elle, Top Rouge, c’est « un camp pour rencontrer des jeunes qui partagent scoutisme et monde artistique ». Un espèce de temps pour couper de la vie active, réconcilier avec le scoutisme, développer son être artistique. Pourquoi elle est revenue ? Facile, Top Rouge c’est aussi une semaine animée par les jeunes mais aussi de « rencontre et de création avec des gens qui ont deux passions en commun (la création et le scoutisme) ».

Un peu plus tard, Julie et Myriam, en A Cappella aussi, me confient la même description. Elles en sortent épatées par ce qu’elles peuvent faire de « stylé avec [leurs] voix », que c’est une expérience géniale, qu’elles peuvent échanger sur les projets des caravanes de tout le monde et aussi que la compote Auchan c’est mieux que la Carrefour.

Créer, ça creuse, et ça se voit

J’ai un peu continué mon chemin et je suis tombé sur Tristan, lui, il fait Vidéo et c’était même son deuxième Top Vidéo, il est même ultra motivé pour rempiler pour un 3e (musique, vidéo ou photo, il hésite encore).
Pour lui Top Rouge, c’est un « rassemblement de scouts, pas forcement SGDF?, pour créer des choses sur différents thèmes ». En bref, une semaine qui commence avec une trentaine d’inconnus, qui passe à 200 km/h, et d’où tu sors grandi de techniques, de culture et d’amis.
Il avoue, il est venu avec un ami. Il n’est pas le seul, loin de là, il faut bien trouver une excuse. Bon, aussi parce que la vidéo l’intéressait, ça aide.
Pendant la semaine, ils ont accès à du bon matériel, l’entente est bonne et il est même heureux à l’idée de pouvoir transmettre ce qu’il a appris à sa caravane.

« Celui ci, c’est le prochain Marvel, c’est sûr »

J’avoue que je n’avais pas trop de doute avant d’arriver, mais là, c’est bon. Je repars 3 heures plus tard d’un camp assez unique en son genre. Que ce soit son côté création poussé au bout mais aussi pour son ambiance qui respire la joie.

Portfolio

PS

Tu as entre 14 et 17 ans ? Top Rouge, ça te tente ? Tu peux zieuter les prochains Top Rouge ici : https://caravane.sgdf.fr/top-rouge !

Crédit photos : Justine Truillet

Publié le (mis à jour le )