Le Scoutisme Français fait son Agora

Du 16 au 18 novembre a eu lieu à Paris la première Agora de la Fédération du Scoutisme Français. C’était le premier événement du Scoutisme Français organisé pour les jeunes, de 17 à 26 ans.
Cet événement a rassemblé des responsables, chefs, cheftaines, animateurs et animatrices des 6 associations du Scoutisme Français : les Éclaireuses et Éclaireurs De France, les Éclaireuses et Éclaireurs De La Nature, les Éclaireuses et Éclaireurs Israélites de France, les Scouts et Guides De France, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes De France, et les Scouts Musulmans de France.

Initié par trois jeunes représentants internationaux du Scoutisme Français, l’Agora a pour objectif de faire vivre la branche jeune des bénévoles mais aussi de se retrouver en Fédération et de discuter de nos associations, de nos différences mais surtout de nos valeurs et pratiques communes.

Le rendez vous était le vendredi soir au siège de la Fédération du Scoutisme Français. Peu à peu les participants arrivent et commencent à discuter.
Les sujets tournent autour des différences entre nos mouvements respectifs et surtout de la spiritualité et de la religion.
L’ensemble du repas se passe dans la bonne humeur et dans l’euphorie de nouvelles rencontres, chacun fait son « bonna » habituel : une chanson, une prière ou les deux à la fois !
Une fois le repas terminé, la soirée commence vraiment.
Une petite présentation de l’événement, des objectifs et des organisateurs. Yannick DANIEL, président de la Fédération, lance officiellement le début de l’Agora avec un discours sur la jeunesse

Après un jeu « brise glace » (un bingo pour faire connaissance) avec des badges inédits à la clé (NDLA : J’ai gagné), le cinquième repas inter-régions commence.
Le hall de l’hôtel où nous étions logés est ensuite investi par une armée de scouts et nous sortons les guitares. Tous ensemble nous chantons les chansons de nos mouvements respectifs mais aussi celles que nous avons en commun.

Le lendemain, plusieurs modules sont prévus.

D’abord, la session « Connais ton SF? » , dans laquelle est expliquée l’histoire des différents mouvements faisant partie de la Fédération et leurs particularités. Puis nous nous sommes réunis par association et avons organisé un « Market Place » où chaque association a expliqué son fonctionnement sur un stand. Nous avons tous tourné sur les différents emplacements afin de mieux connaître les différentes associations, pour qu’il n’y ait pas ou plus de malentendu ou d’a priori entre nous.

Il y a eu ensuite une présentation des Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU, qui donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils répondent aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l’environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les objectifs sont interconnectés et, pour ne laisser personne de côté, il est important d’atteindre chacun d’entre eux, et chacune de leurs cibles, d’ici 2030.

Par équipes fédérales (équipes formées de personnes de mouvement et de régions différentes), nous avons pu réfléchir à différentes actions que pourraient organiser le SF pour appliquer les ODD.
Nous nous sommes ensuite remis par association, et à la manière d’un market place nous avons expliqué les actions menées dans nos mouvements en accord avec les ODD, à l’échelle à la fois locale mais aussi nationale.

Après cela, nous avons rejoint le siège du Scoutisme Français — où se tenaient les universités d’automne, un week end de travail des différents groupes de travail du SF — pour une conférence sur la spiritualité avec Laurent Lemoine, théologien spécialiste d’éthique, ancien religieux dominicain devenu psychanalyste.
Cette conférence, assez courte, a ouvert de nombreuses interrogations et débats dont nous avons pu discuter tous ensemble, à table.
La soirée a continué avec un jeu de piste dans Paris puis s’est terminée autour d’un verre. Les discutions tournent toujours autour de nos différents mouvements mais de plus en plus autour de perspectives communes, des « Vis Mon Camp », des weekend en commun, des similarités dans nos fonctionnements. Les différences s’estompent peu à peu et on ressent l’envie que les jeunes cadres des associations se rencontrent comme nous avons pu le faire.

Le dernier jour commence par une session communication, comment présenter le SF, qu’est ce qu’être « Ambassadeur du Scoutisme Français ». Une formation autour des réseaux sociaux et de notre façon de présenter le SF auprès de différents interlocuteurs : les parents, les partenaires, les politiques…
Vient enfin le bilan : Qu’est ce que l’on se sentait capable de faire après cette AGORA ? Celle-ci a t-elle changé notre vision de la Fédération ? Quelles idées avons nous pour que la Fédération soit plus présente dans nos mouvements ?
Nous avons alors noté nos idées pour l’AGORA mais aussi pour la fédération et avons voté quatre projets pour chacun.
L’AGORA s’est terminée sur un discours des organisateurs et un remerciement général puis une remise de foulards du SF à tous les participants.

C’était une super aventure qui nous a permis d’ouvrir de nouvelles perspectives en nous rencontrant, nous sommes tous repartis avec pleins d’envies et de projets pour nos mouvements mais aussi pour le scoutisme. On a tous appris les uns des autres et nous avons eu l’opportunité de proposer des projets qui, on le sait, ne vont pas tomber dans l’oreille d’un sourd. En bref, on a adoré notre week-end et on remercie de tout cœur Dana, Sarah, Elias, Philippe et tout ceux qui nous ont permis de vivre cette superbe aventure !

Publié le