Crée ton propre jeu de piste numérique

L’orientation sur la toile qu’est le web, ça s’apprend aussi !

Le jeu de piste est UN des grands jeux typiquement scout. Mais comment maintenir ce genre d’activité quand tous tes jeunes sont chez eux ? On te dévoile ici les bonnes astuces pour créer ton propre jeu de piste numérique !

N’oublie pas que même s’il est numérique, ton jeu reste un jeu de piste, on doit donc y retrouver les points clés d’un vrai jeu de piste.

Un jeu de piste en quelques mots c’est :

  • un point de départ, des étapes et une fin,
  • une carte, une boussole, des azimutes,
  • des énigmes,
  • des messages codés,
  • adapté à l’âge de ton public,
  • intégré à un imaginaire.

Comment mélanger tout ça à la sauce numérique ? Avec un peu de méthode et un bon outil !

On te propose d’utiliser l’outil Framacarte, cet outil libre et gratuit te permet de personnaliser tes cartes.

Commence par chercher le lieu où tu souhaites réaliser ton jeu de piste. Un imaginaire sur les Pharaons ? L’Égypte et ses pyramides t’attendent ! Un besoin de découvrir les richesses qui entourent là où habitent tes jeunes ? Sélectionne la ville ou le quatier où est implanté ton groupe.

Une fois ce choix fait, réfléchis à ton nombre d’étapes, quelle durée veux-tu que ton jeu dure ? Préfères-tu plein d’étapes courtes ou alors de plus longues et difficiles mais donc moins nombreuses ?

Recherche les lieux étonnant de ta carte, ces lieux peuvent t’aider à intégrer ton jeu à ton imaginaire mais peut aussi les faire découvrir à tes jeunes !

Framacartes, comment ça marche ?

C’est plutôt simple, tu crées une nouvelle carte, tu vas dans la zone géographique que tu as choisie et tu choisis le fond de ta carte. Par défaut, tu as une carte généraliste avec les bâtiments, les routes, les zones de forêt ou de prairies… Mais on te conseille de prendre le fond OpenTopoMap qui inclut d’autres éléments comme les courbes de niveau.

Lire aussi :

La topographie

Nous allons parler ici du mode de représentation du relief sur les cartes. Ce sont les lignes (orange sur les IGN bleues) qui permettent de (...)

Ensuite, tu repères tes étapes et pour chacune d’elle, tu crées un marqueur. Tu peux y ajouter les informations que tu souhaites pour donner des indications sur comment trouver la prochaine étape.

Quelques astuces pour t’aider à t’organiser. Tout d’abord prépare ton fil rouge sur une feuille, chaque étape et comment aller à la suivante : une énigme, un message codé, un azimut, les trois en même temps, etc.

Ensuite il faut que tu puisses lier les informations à ton marqueur, un champ de description existe, tu peux aussi y intégrer un lien vers un contenu extérieur. Mais prends garde, si tu souhaites garder ton jeu de piste pendant plusieurs mois, il faut que les contenus restent disponibles eux aussi !

Tu peux lier du texte stocké ailleurs sur la toile (comme un pad ou un pastebin) mais aussi des images (comme Framapic).

Si tu veux donner plus d’interactivité à ton jeu de piste, certaines étapes peuvent passer par un PNJ (personnage non joueur) incarné par un animateur : l’étape donne un moyen de contacter l’animateur qui donnera la prochaine étape.

Fais attention avec l’interactivité, cela implique d’être assez réactif.ve ; sans quoi les jeunes perdront la motivation du jeu et ne le finiront pas ou alors, cela peut déclencher une crise entre les jeunes car certain.es auront attendu longtemps et pas les autres.

En lien avec l’interactivité, il faut te poser la question : souhaites-tu faire ton jeu sur une durée déterminée (entre 1h et 2h par exemple) et tout le monde en même temps ? Ou bien préfères-tu créer un jeu bien plus complexe et le faire durer sur une semaine ? Dans le 2e cas, la notion d’interactivité sera sûrement plus difficile à faire. Il vaut mieux la mettre en place dans l’autre sens : par exemple, tous les deux jours à 18h, on poste un indice sur le jeu de piste !

Tu peux aussi organiser des étapes du jeu par équipe, chaque membre reçoit une partie de l’information et en se réunissant, ils peuvent trouver l’étape suivante.

Enfin, comme tous les jeux de piste, il faut le tester avant de le faire jouer à tes jeunes. Mesure le temps que cela prend, voie comment les jeunes pourront utiliser internet pour s’aider. Ton jeu est-il accessible à ton public ? Le faire tester à tes co-chef.taines, tes parents ou tes frères et sœurs, c’est une bonne base pour voir la difficulté du jeu.

On te partage ici les jeux de piste qu’on trouve sur le net, n’hésite pas à nous partager le lien, on l’ajoutera ici !

Les jeux de pistes de la communauté

Un jeu de piste dans Jambville, la base nationale SGDF? (Framacarte).

Un jeu de piste/escape-game, conçu pour durer 2h pour des 14-17 ans (Google Drive). Jeu proposé par Tom.

Publié le (mis à jour le )