VERSION BETA
Donne ton avis !

Jésus et l’aveugle Bartimée

[!sommaire]

Jésus marche avec ses disciples vers Jérusalem. Il est suivi par une foule immense. Sur le bord du chemin, un aveugle est assis…
Ayant entendu passer la foule, l’aveugle demande ce que c’est. On lui répond : « C’est Jésus de Nazareth qui passe. » Il s’écrie : « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! »
Ceux qui marchent en tête le rabrouent pour qu’il se taise. Mais lui crie encore plus fort : « Fils de David, aie pitié de moi ! » Jésus s’arrête et demande qu’on lui amène cet homme.
Quand l’aveugle arrive près de lui, Jésus l’interroge : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle répond : « Seigneur, que je voie ! » Jésus lui dit alors : « Vois. Ta Foi t’a sauvé ! »
A l’instant même, il recouvre la vue et il suit Jésus en rendant gloire à Dieu. La foule voyant cela, se met à louer Dieu à son tour.

Luc 18, 35-43

De quoi avons-nous profondément besoin pour vivre ? C’est la question que Jésus pose à l’aveugle Bartimée… et qu’il pose aussi à chacun d’entre nous.

Sauvé par La foi

Quand Bartimée apprend que Jésus n’est pas loin, rien ne le retient. Il crie vers lui comme un fou et ne se laisse pas décourager par la foule car il est convaincu que Jésus peut guérir ceux qui sont malades. Et Jésus, qui paraissait inaccessible, se montre très disponible et attentif, puis il ouvre les yeux. C’est la foi de Bartimée qui lui a donné le courage de faire sa demande et qui l’a sauvé.

Une question étonnante

Jésus voit bien que l’homme qui est devant lui est aveugle. Alors pourquoi lui demande-t-il : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » Sa question est toute simple, mais elle surprend. Elle oblige Bartimée à réfléchir et à chercher au plus profond de lui-même ce dont il a vraiment besoin pour vivre. Et nous, que répondrions-nous à cette question ? Qu’est ce qui est le plus important dans notre vie ?

Ouvrir nos yeux

La plupart d’entre nous avons la chance de voir. On peut se dire que ce récit ne nous concerne donc pas ! Et pourtant… Sans le savoir, nous sommes tous un peu aveugles car nous avons souvent du mal à voir dans notre cœur ce qui est vraiment important pour vivre. N’avons-nous pas, nous aussi, parfois envie de demander à Jésus de nous aider à y vois plus clair ?

PS

Source Filotéo, n°191, Bayard Jeunesse

Publié le