VERSION BETA
Donne ton avis !

La météo théorique, ça fait quoi en vrai ?

C’est bien beau de savoir lire des cartes de fronts, encore faut-il les comprendre.
Une fois que tu sauras les lire, tu pourras te la péter en camp !

Voici un schéma de carte isobarique, avec le front froid en bleu, le front chaud en rouge et une magnifique dépression ! Et les petites lignes qui entourent la dépression bien évidement les isobares.
Si tu veux en savoir plus sur ces cartes, il y a cet article ou toute la série.

Lire aussi :

Une masse d’air, c’est quoi ?

Qu’il fasse beau ou qu’il pleuve, c’est à cause des masses d’air. Mais en fait c’est quoi une masse d’air ? Mais pourquoi y a t-il des masses d’air (...)

Là où il y a le trait violet, c’est une découpe de la carte. Au lieu de voir la dépression depuis le haut, on va la voir de face.

Les fronts vont tourner dans le sens inverses des aiguilles d’une montre. Donc au début on se situe sur le côté droit du trait (sur le point jaune). Au fur et à mesure que le temps avance, le front chaud va passer, puis le front froid.

On va analyser la carte précédente, mais avec une vue de face.

Les acronymes en deux lettres correspondent aux noms des nuages.

Avant le passage du front chaud

Au début tu es à droite, là où il y a le bonhomme et le point jaune. Le front chaud est à environ 500 km de chez toi et tout va pour le mieux :
Le vent vient du secteur sud, le ciel est dégagé, il fait beau, les températures sont fraiches. Mais la pression atmosphérique diminue doucement.

Quand la front chaud arrive à 250km de le type de nuage change : on passe des cirrus de beau temps aux nimbus de pluie.

Quand les Nimbostratus arrivent, la pression continue à chuter et la pluie arrive.
Le vent prend de la droite, c’est à dire qu’il tourne vers la droite. Il se retrouve secteur SW.
Bref : le ciel est bouché et il pleut en continu. C’est la joie quoi !

Entre les deux fronts

C’est l’accalmie avant la tempête.
La pression est au plus bas (coucou le 970hPa), les températures sont douces et il y a de rares averses. Mais ça ne va pas durer héhé

Le vent continue de prendre de la droite pour se retrouver secteur Ouest.

Le passage du font froid

Là, c’est le pire temps que tu puisses avoir : il y a un cumulonimbus au dessus de ta tête, au mieux, il pleut, sinon c’est un orage.

C’est lors des passages de fronts froid qu’il y a les tempêtes. Plus les isobares seront rapprochées, plus le front froid sera violant.

Après le front froid

La bonne nouvelle, c’est qu’une fois le front froid passé, la pression va remonter rapidement.

Le vent continue de prendre de la droite, il se retrouve maintenant Nord-Ouest.

La pluie laisse sa place à des grains. Sur les cartes isobariques, ils sont signalés par des traits noirs.

Quand le front froid est a 250km de toi, c’est bon, le ciel bleu est de retour, les activités du camp peuvent reprendre !

D’ailleurs, si tu es en camp, cet article va t’être très utile :

Lire aussi :

Prédire la météo via l’observation

En observant les nuages, la couleur du ciel ou la forme des astres on peut prévoir la météo. Bien-entendu, tu ne peux pas prévoir à météo à 15 (...)

PS

Schéma Jacques MORIN, Flaticon

Publié le (mis à jour le )