Le carnet des menus : un outil pédagogique et pratique

Qui n’a pas eu l’impression que comme nous, animatrices, animateurs, cheftaines ou chefs, avons une position de sachant vis-à-vis des jeunes, ceux-là se reposent entièrement sur nous ?

« Tu peux ranger la scie stp ?
Où ça ?
Dans la malle matos.
Où ça ? »

Cette banale conversation, après deux jours de camp ça va, après une semaines ou deux, ça devient lassant. Et pourtant nous avons tendance à répondre spontanément au lieu de les laisser réfléchir, arg !

Quel intendant n’a jamais eu de galères de proportions – et les jeunes sont rancuniers ;) ? Oublié les lardons de la carbo ? Jeté deux kilos de pâtes ?

Ton carnet des menus va sauver ton camp car manger et bien manger en quantité et qualité, c’est in-dis-pen-sable ! Ce carnet demande un peu de préparation avant le camp mais tu peux le déléguer à un scout, selon son âge évidemment.

Je te passe celui que j’avais fait : utilise et déforme-le à ta guise !

en format .docx

en format .odt

Le carnet des menus recense :

  • Tout ton planning de menus du camp ;
  • Les ingrédients par plat et par repas ;
  • Le nombre de feux nécessaires pour ton repas et le type de feu ;
  • Éventuellement, un index des proportions par personne selon les ingrédients.
    Petit rappel : le but n’est ni de grossir, ni de maigrir en camp ! On mange à sa faim, qui est probablement plus importante que d’habitude car la vie dans la nature, ça creuse !

Les avantages :

  • Tes menus sont vraiment prêts avant ton camp ;) ;
  • Tes jeunes sont plus autonomes pour faire et apprendre la cuisine ;
  • Faire la liste des courses est plus rapide et tu n’oublies (presque) rien ;
  • Tes jeunes ont une vision globale des ingrédients à dispo et peuvent faire les modifications qu’ils veulent !
  • C’est facile d’inverser deux menus un jour ou de refaire la recette d’une semaine avant pour s’adapter.

Je n’y ai vraiment pas vu de bémol. Mes jeunes me l’ont réclamé l’année d’après – grand malheur à moi, j’avais oublié de le faire ! Je l’ai utilisé avec des 14-17 ans mais je pense que cet outil peut avoir un usage adapté par toutes les tranches d’âge !

Publié le