Le scoutisme, école de la politique ?

Un documentaire de la chaine LCP

LCP, c’est la Chaine Parlementaire, la chaine institutionnelle du Parlement. Constatant que beaucoup de députés ou sénateurs ont été scouts ou guides, ils ont mené leur petite enquête : le scoutisme forme-t-il à la politique ?

Pour voir la vidéo, c’est ici :

Comment cela se fait-il qu’un point commun de beaucoup d’hommes et de femmes politiques est qu’ils ont fait des nœuds au fond des bois, mangé au feu de bois ou camper en hiver ? Est-ce une compétence indispensable pour devenir député ou maire ?

Leur accroche

Jacques Chirac, Lionel Jospin, Simone Veil, Michel Rocard : toutes et tous ont été louveteaux? jeannettes ou guides… des scouts !… Avec ses camps, sa méthode éducative basée sur le jeu dans la nature, et l’autonomie, le scoutisme développerait une certaine appétence pour l’engagement, la vie publique et des carrières politiques…… Une étude du CNRS a même démontré la filiation entre le scoutisme et politique.
Et il est loin d’être en perte de vitesse. De l’Assemblée nationale à la politique locale, les élus sont nombreux à expliquer leur engagement par leur passé de Scouts.

Chaque mois, LCP le Mag vous plonge dans l’application des lois, les grands dossiers d’actualité qui font débat à l’Assemblée nationale ou les coulisses des campagnes électorales.

Notre avis

Nous l’avons regardé avant de le te le proposer.

Nous avons adoré. Mais il ne plaira pas à tout le monde, à chacun de se faire un avis. C’est aussi ça le scoutisme :)

Ils ont interrogé 3 femmes et hommes politiques aux parcours différents.

  • Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers, EEUDF?
  • Gilles Legendre, député LREM de Paris, SDF (du temps où ce n’était pas les SGDF?) / SUF?
  • Gabriel Amard, député LFI de Paris, EEDF?.

Un regard a été apporté par un sociologue Maxime Vonhoenacker, à l’origine de l’étude ScoutTo.

Ils mettent en parallèle les compétences acquises dans le scoutisme et leur utilité en politique.

On pourrait regretter :

  • Le documentaire acte que le scoutisme est une école de la politique, mais cela manquerait de perspective pour savoir si on a vraiment plus de scouts en politique ou pas. Ca nous donne une impression assez partisane et peu équilibrée : on pourrait aussi considérer que non, le scoutisme n’amène pas à la politique, et on a encore plus d’exemples de scouts ou guides qui, devenus grands, ne sont pas investis en politique.
  • Ils prennent pour exemple actif le groupe SGDF de Viroflay. On reste un peu sur notre faim.

Bref, malgré nos petits regrets, nous recommandons.

Publié le