VERSION BETA
Donne ton avis !

Les scouts en aide aux sinistrés des inondations

St Beat et Chaum

Le mois de juin 2013 a été marqué par de fortes crues dans le Sud-Ouest de la France. Plusieurs groupes Scouts et Guides de France se sont mobilisés et ont retroussé leurs manches afin d’aller apporter spontanément leur aide. Ils nous racontent leur action.

Mais juste avant de te raconter, nous te transmettons l’appel à mobilisation des Scouts et Guides de France.

Le récit de la première intervention

Mercredi soir, les journaux télévisés montrent des images de la ville de Lourdes et des villages ravagés par les inondations. La même idée que bon nombre de bénévoles nous traverse l’esprit : « nous ne pouvons pas rester assis à contempler les dégâts devant notre télé, il faut faire quelque chose ».

Au même moment Alex, responsable du groupe local scout de Colomiers a le même réflexe. En une conversation téléphonique assez rapide (chose éminemment rare entre nous), nous décidons de lancer l’appel sans attendre.

Première chose, où aller aider ? Nous avons pris le parti d’aller aider près de chez nous, à Saint-Béat, c’est en Haute-Garonne, bref on pare au plus proche.

Alex contacte la mairie jeudi et propose notre aide, en parallèle nous lançons notre appel à la mobilisation en utilisant les différents médias, mail aux responsables des groupes Scouts et Guides de France du territoire, via facebook et sur le site web de notre groupe.

Nous parvenons à mobiliser une équipe de 15 personnes au départ de Colomiers, Muret et Carbonne. Armés de pelles, brouettes, gants, bleus de travail, bottes et casquettes, nous sommes partis vers Saint-Béat.

Arrivés sur place, nous sommes dirigés vers le presbytère et des particuliers dont les caves sont envahies de boue. L’eau est montée à plus de deux mètres de haut dans les maisons et nous avons aidé à vider chaque garage et à sortir la boue.

Notre groupe était réparti dans la ville de Saint Béat, où nous avons pu donner une image du scoutisme au service des autres, sans compter.
Les bénévoles affluant sur Saint Béat, les villages alentour se sont trouvés délaissés et nous avons décidé de porter notre action le dimanche sur la ville de Chaum, à quelques kilomètres en aval de Saint Béat.

A Chaum, même conditions, des maisons engluées de boue, des amoncellements de meubles, et des particuliers qui ont le sentiment d’être abandonnés. Notre aide a été très appréciée par le maire qui nous a immédiatement intégrés à son équipe de gestion de crise.

Nous avons fait le tour des maisons pour recenser les besoins d’aide, il fallait former les équipes, les répartir, garder le contact, rassurer les sinistrés.

Pour chacun d’entre nous, le souvenir de ces gens qui ont tout perdu restera longtemps dans nos mémoires, nous avons pu leur amener une aide précieuse, nous l’avons senti dans leurs yeux et dans leurs sourires à notre arrivée.

Merci aux acteurs de ces deux jours, qu’ils soient louveteaux? ou jeanettes, scouts ou guides, pionniers ou caravelles, compagnons, chefs ou membres d’une équipe de groupe, de Muret, Carbonne, le Christ Roi ou Colomiers.

Nous avons porté notre chemise et notre foulard au service de ces habitants qui n’oublieront pas que ce sont des scouts qui les ont aidés lors des inondations de juin 2013.

Publié le (mis à jour le )