VERSION BETA
Donne ton avis !

Sauras-tu résister à la maison hantée scoute ?

« J’ai peur des scouts », c’est un fameux groupe sur Facebook mais pour une fois, ils auraient raison ! Au Québec, ils fabriquent des maisons hantées.

Nous sommes allés à la rencontre par le web avec le 229e Groupe scout Notre Dame des Neiges au Canada.

En vidéo, plonge toi dans l’ambiance :

Les témoignages à la sortie :

Nous avons interviewé les responsables de ce groupe :

Depuis combien de temps faites-vous ça ?
C’est la 2 e édition. Cependant on a souvent fait des petites maisons hantées pour nos unités. L’idée vient de Akela X des louvettes?. Il voulait réaliser cela pour en faire bénéficier les jeunes du quartier.

C’est organisé par qui ?
Les animateurs , les pionniers pionnieres et les routiers? participent au montage et démontage en plus « d’’effrayer les plus petits » !

Et alors, beaucoup de monde ?
C’est une agréable surprise ! Beaucoup plus de visiteurs qu’on pensait ! De tous les âges ! Aussi, ça nous permet une belle visibilité dans le quartier. On a installé une table de recrutement là où on donnait les bonbons !

C’est compliqué à mettre en place ?
Un petit conseil : beaucoup de bras pour tout monter ! et avoir des commandites pour les bonbons ! (magasins épicerie du quartier ou encore par des dons de généreux parents du groupe ! ) Et aussi ne pas oubliez la sécurité prime ! Donc s’assurer que l’accès à la maison hantée soit sécuritaire mais aussi l’intérieur de celle-ci !

Les maisons hantées, un phénomène au Canada

Chaque année, pour Halloween, des scouts organisent des maisons hantées à visiter pour se faire peur … ou permettre aux plus grands de faire peur aux plus petits :)

Naomi, notre experte québecoise de l’équipe, témoigne :

La maison hantée c’est juste le summum pour un kid. Les adultes et ados décorent non seulement l’extérieur mais font aussi un parcours à l’intérieur. Y’a souvent des jeux dégueux, des personnages qui surgissent de nulle part, toute une scénographie … C’est juste EXCELLENT pour les enfants … comme pour les adultes ! J’en avais fait une avec mon groupe scout quand j’avais 14-16 ans et j’en garde un super bon souvenir. Et que dire en terme de com’ et de présence dans le quartier !

Nos plus fins limiers du net ont écumé la toile (pas d’araignée !) et t’ont trouvé de nombreux témoignages. Certains ont même transformé l’opération visibilité / amusement en une source de financement (ou tout du moins remboursement des frais).

Publié le (mis à jour le )