Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Magazine / Ces scouts changent le monde / Scouts acteurs politiques / Paul Magnette, le scout qui secoue l’Europe

Paul Magnette, le scout qui secoue l’Europe


Ils sont partout. Les scouts sont décidément partout.

Nous te parlions il n’y a pas si longtemps de Matteo Renzi, à la tête de l’Italie, un scout :

C’est au tour de Paul Magnette, président du parlement Wallon, lui aussi scout !

Paul Magnette, le wallon qui secoue l’Europe

Paul Magnette fait beaucoup parler de lui en ce moment. Il est président de la Wallonie, une des trois régions de la Belgique. Il a bloqué le traité CETA en négociation entre l’Europe et le Canada.

Pour résumer rapidement cette histoire, le traité CETA est un traité de libre échange entre l’Europe et le Canada. Pour sa signature par l’Europe, il faut la ratification par l’ensemble de tous les pays de l’Europe, dont la Belgique. Et pour la Belgique, il faut que les régions délèguent leur pouvoir au gouvernement belge. La Wallonie refuse de le faire. Son motif : le débat doit avoir lieu avec les citoyens de manière démocratique et transparente. Jusque là, ce n’est pas si grave, sauf que les échéances approchent et la Wallonie n’a pas fini ses discussions. Des points la gênent fortement.

Paul Magnette, président du parlement Wallon, explique il y a plusieurs jours :

Je ne menais pas un combat contre le Canada. J’essayais de faire en sorte que le Parlement wallon puisse être associé à la procédure et que les demandes du parlement soient entendues. Des demandes légitimes et portées par une grande partie de la population d’ailleurs. (…) C’est une question de temps, on travaillait bien, on avançait bien avec le Canada. Paradoxalement, c’était plus facile de travailler avec eux qu’avec l’Union européenne. Malheureusement j’avais besoin d’un peu de temps. On a négocié, j’ai rendu compte au parlement de l’évolution des négociations. Cela prend du temps.

Il explique plus longuement sa position dans un discours de 23 min, sans note, qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux.

Paul Magnette, scout

Paul Magnette est né en 1971, et il a été scout. Comme beaucoup de belges d’ailleurs, le scoutisme y est particulièrement bien implanté.

Il n’a pas été scout que de passage. Il l’a été une bonne partie de sa jeunesse. Il a reçu le totem de « Chamois sans ambage ». Il a ensuite été chef louveteaux?, scouts et puis pionniers.

A cette même époque, il étudie les sciences politiques. Il maitrise parfaitement les rouages de la démocratie. Il commence en se lançant dans l’enseignement politique, devenant, entre autres fonctions, professeur de sciences politiques, invité à l’IEP (Science Po) de Paris ou Bordeaux.

Il écrit plusieurs livres (cf sa fiche Wikipedia), tous autour de la notion de citoyenneté, la participation des citoyens aux décisions, le fonctionnement de l’Europe. Autant dire que le contexte de secret autour des négociations de traités de libre échange, puis de délégation sous forme de blanc seing au gouvernement belge et à l’Europe, ne semblent pas aller tout à fait de sa vision dont les choses doivent se faire. Paul Magnette devient un spécialiste de la constitutionnalisation de l’Union européenne et des théories de la démocratie.

Nous relevons un livre en particulier : « La citoyenneté. Une histoire de l’idée de participation civique », en 2001. Pourquoi ? Cet ouvrage, comme tous les autres qu’il a écrit, montrent son attachement à la participation citoyenne aux décisions politiques, et ce livre est cité dans un autre livre sur le scoutisme « Scouting Frontiers : Youth and the Scout Movement’s First Century ».

On y lit dans cet autre livre :

Baden Powell assigne au scoutisme un important objectif sur la citoyenneté (…). Le sous-titre de « Scouting For Boys » est « Un manuel d’apprentissage d’une bonne citoyenneté » (…). La plupart des mouvements scouts ont appréhendé les différents concepts de citoyenneté et en incluent au moins deux dans leur approche, les plus habituels étant « le service à la communauté », et certaines notions de patriotisme.

Le livre renvoie alors sur Paul Magnette qui définit la citoyenneté ainsi :

On l’utilise indifféremment pour désigner des ensembles de droits individuels (civils, politiques et sociaux), une identité politique générique, ou même des rôles sociaux très divers (comme la participation à la vie locale ou professionnelle.

Il y a de l’héritage scout chez Paul Magnette.


Source photo : Wikipedia.
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

3 votes

Les Auteurs

SebF

Scout depuis quelques années, j’ai compté avoir campé sous la tente en camp scout l’équivalent de près de 2 ans complets. Oui plus (...)

SebF sur Google+ En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones