Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

1- Préface de 2009 au camp de 1961


Ce reportage, je l’ai écrit en 1961 dans le cadre d’un « brevet de reporter », je venais d’avoir 14 ans… Il a bien sûr tous les défauts de la jeunesse, et il se veut seulement être un témoignage de ce qui a été vécu à l’époque dans une troupe scoute qui marchait plutôt bien. J’ai retrouvé ce document au fond d’un carton, il avait donc survécu à quelques déménagements et aux vicissitudes du temps.

JPEG - 37.7 ko
Couverture

Je n’ai rien retouché au texte, à part corrigé quelques fautes d’orthographes ; les maladresses — que j’assume ! — sont d’origine ! De même que les dessins naïfs et les photos prises avec un Voigtländer à soufflet et deux ou trois « pellicules 6-9 gros trou ») prêté par mes parents !

JPEG - 57.3 ko
2e de couverture
L’autel

La première chose que je dirai après avoir relu ce texte plus de 40 ans après, c’est que le monde n’était pas le même qu’aujourd’hui. Au sujet du fameux « Grand jeu » de la fin du camp, Il faut se rappeler que nous étions seulement à 16 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale, et que l’amitié franco-allemande en était encore à ses balbutiements. De plus, à la veillée, un chef nous lisait tous les soirs un passage du récit de l’épopée du maquis du Vercors, qui s’était passée peu ou prou dans les parages. D’autre part, la France traînait encore ses guerres coloniales depuis 1946, la guerre d’Algérie n’était pas terminée et cela influençait les thèmes et le déroulement de ces « Grands jeux » [1].

JPEG - 340.4 ko
Page 2
Le mât des couleurs

La deuxième chose, c’est le rapport que j’avais à la vie de ce camp. Sans doute les responsables avaient réfléchi à ce qu’on appelle aujourd’hui un projet pédagogique et que la descente du Verdon devait être le summum du camp. Il le fut certainement mais le jeune adolescent que j’étais s’est manifestement surtout intéressé aux divers jeux — entre autre le Grand jeu et la veillée feu de camp — plus qu’aux conditions de la descente de rivière dont je n’ai pas vu grand chose ! Cela conforte à mon sens la réforme pédagogique de séparation des pré adolescents des adolescents par l’équipe de François Lebouteux sous le nom de réforme Pionniers-Rangers : dans un projet de type « Pionniers » (la descente du Verdon) j’ai surtout vécu l’aventure « Rangers » (devenus les « Scouts » en 1980) durant ce camp. Et pourtant je garde un excellent souvenir de ce camp…

À noter que le passage de la troupe aux Pionniers-Rangers s’est fait dans l’enthousiasme trois ans plus tard, en 1964 après un camp mémorable en Corse à Girolata…

JPEG - 35.9 ko
Page 1

Suite : 2- Introduction au camp du Vercors

Notes

[1Pour une approche des Scouts de France pendant la guerre d’Algérie, voir la rubrique La guerre d’Algérie.


Cet article était originellement publié sur Scout un jour, un site animé entre 2004 et 2014 par des passionnés de l’histoire des Scouts de France.
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Vos réactions

(0)

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les Auteurs

Philippe Giron

Fondateur du site Scoutunjour.org, en 2004. Ancien chef Rangers, puis Animateur de district Rangers, Chef de groupe à Paris (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones