Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Animer / Secrets de chefs scouts / Un camp réussi / Comment mieux respecter les horaires ?

Comment mieux respecter les horaires ?

« Bon les louveteaux?, il est 21h10, il serait vraiment temps que l’on commence le dîner ».
Voici la phrase que nous pouvons parfois entendre en camp …


Huipat’ disait, « Bien manger et être à l’heure, c’est le secret d’un camp réussi ».

Respecter les horaires, c’est permettre à tes jeunes de vivre toute les activités de la journée, sans pour autant se coucher à 2h du matin.

Bon après, ce n’est pas toujours facile, surtout les jours où le destin s’acharne contre toi.

La journée type affichée partout

Dans le marabout, dans la tente des chefs, à l’intendance… À tout moment tu sais où tu en es dans ton programme de journée. Cette journée est la plus fixe possible et ne varie pas chaque journée : cela permet à chaque jeune de l’apprendre. Idéalement, tu l’as utilisée en week-end avant.

Faire une journée type réaliste

Il y a beaucoup de ressources disponibles pour t’aider à réaliser ta journée type.
Par exemple le combo « réveil, petit déjeuner, vaisselle, brossage de dents », n’est pas faisable en seulement une heure. Au mieux tes jeunes ne se brosseront pas les dents, au pire tu prendras 1/2h de retard…

Commencer les feux de cuisines à l’heure

Le plus long en cuisine, c’est d’allumer de feu et faire des braises. Même si les courses ne sont pas encore arrivées, tu peux déjà faire un service de bois et lancer ton feu.
Si toute l’unité dîne ensemble le soir, envoie à la douche l’équipe de cuisine d’abord. L’équipe pourra cuisiner pendant que les autres jeunes se lavent.

Si tu as un frigo suffisamment grand, tu peux faire les courses l’après-midi pour le soir et le lendemain midi. Si la voiture de course part à 14h, il n’y a aucun risque qu’elle ne soit pas de retour pour le dîner !

Attention à t’adapter en cas de météo moins favorable. Cela peut valoir le coup de faire lancer les feux plus tôt.

Adapter la préparation du repas au menu

Si ton repas consiste à faire réchauffer des boites, il ne devrait pas prendre de temps (ni être formidable)

En revanche, comme tu as a coeur de faire préparer à tes jeunes un repas sain et de qualité, organise la préparation en fonction de ton menu. La salade de fruit n’a pas besoin de temps de cuisson, mais en revanche, il y a beaucoup de temps d’épluchage et de découpe, commence la dès le début des service avec une partie de l’équipe qui elle s’occupera du reste.

Tu as besoin de cuire des patates ? de faire bouillir de l’eau ? ta première priorité est d’avoir des braises bien chaude, et de mettre ta casserole dessus le plus rapidement possible.

Le mur temporel

Une astuce est d’avoir des « murs » horaires infranchissables, connus de tous. Exemples :

  • « Quoi qu’il arrive, le service de déjeuner est lancé à 11h30 »
  • « Quoi qu’il arrive, le service de dîner est lancé à 18h00 »
  • « Quoi qu’il arrive, le coucher aura lieu au plus tard à 23h00 ».

Ce sont des exemples, bien entendu. Mais cela permet de protéger la sécurité physique (manger à l’heure, avoir une bonne nuit), cela permet d’éviter qu’un dérapage horaire du matin se prolonge jusqu’à la fin de la journée, et ça sensibilise tout le monde, adultes et jeunes, sur ces frontières. Et oui, en effet, il arrive que l’activité doit être raccourcie. C’est ainsi.

Préparer les activités AVANT le camp

C’est une évidence aussi. Mais un camp où toutes les activités ont été préparés en amont va faire économiser beaucoup de sommeil et d’énergie à la maîtrise.
Le soir ou pendant le temps calme des jeunes, tu n’auras plus qu’à préparer le matériel : aucun retard possible.

Bien définir les rôles au sein de la maîtrise

Si les rôles sont bien définis, le camp va rouler tout seul.
Chaque soir définis les rôles du lendemain lors du conseil de maîtrise : le fameux kifékoi. Qui réveille les jeunes, qui va faire les courses, qui gère le temps forum… Ca t’évitera des situations délicates : « A bon, je croyais que c’était toi qui mettait le réveil… bon bah il est 9h30 on va réveiller les jeunes. » (J’avoue, là c’est un peu extrême comme exemple)

Chaque jour, vous pouvez désigner un « responsable montre » au sein de ta maîtrise. Cette personne aura la lourde charge de faire respecter la journée type. C’est un tache un peu ingrate, c’est aussi bien si le responsable change chaque jour.

Pour aller plus loin :

  • Heure bleue ? L’idée est de décaler les montres de 30mn à 1h en avant. (Quand il est 9h sur la montre, il est 10h sur le camp). C’est très pratique pour les camps de juillet, car tu peux faire tes veillées dans le noir. Par contre, tu ne profites de la fraîcheur du matin puisque tu te lèves plus tard.
  • Les camps d’hiver ? Adapte tes horaires car il fait nuit beaucoup très tôt (dès 17h30 pour les camps se déroulant pendant les vacances de Noël). En hiver, fonction de la tranche d’âge, tu peux dîner plus tôt et commencer la veillée à 20h00. Le corps dépense tellement d’énergie pour se réchauffer que les jeunes seront bien contents de se coucher plus tôt.

SOURCE :
Groupe René Le Bertre - Rouen
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Tags associés

Vos réactions

(1)

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les Auteurs

Jacquouille

Je suis un gars qui aime bien le scoutisme et me moquer des scouts. Ancien SGDF? où j’ai été membre du groupe René Le Bertre (5e (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones