Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Camper confortablement

Campisme et confort ne sont pas incompatibles. Voici comment tu peux camper confortablement pour ta prochaine sortie scoute.


Dans son livre , Camping et Woodcraft (1917) , Horace Kephart écrit qu’il a pris comme habitude de ne pas « vivre à la dure » dans les bois, mais plutôt d’« aplanir le chemin ».

Kephart pense qu’avoir des compétences expertes et l’équipement approprié sont les clés pour vivre confortablement dans la nature sauvage, et que nous ne devrions jamais être malheureux pendant un séjour de campisme. Voici donc quelques conseils pour camper confortablement.

Protège ta tête

Emporte plus de couvres-chefs que ce dont tu penses avoir besoin. Ces trois là pareront à toute éventualité météorologique :

  • un chapeau de toile à large bord (à préférer) ou une casquette pour le soleil
  • un bon gros bonnet de laine pour le froid
  • un suroît (casquette couvrant la nuque) imperméable, pour la pluie

En cas de froid, emporte une cagoule en laine que tu utiliseras comme cache-col ou bonnet de nuit.

Achète des vêtements de grande taille

Choisis des chemises à manches longues et des chandails une taille plus grande que tes vêtements de ville. Ton imperméable doit être encore plus grand - comme une parka d’hiver Inuit - pour s’adapter par dessus des vêtements encombrants. Les manches doivent être larges pour faciliter le mouvement et les fermetures éclair doivent fermer jusqu’en haut du cou pour empêcher l’air glacé de refroidir ta poitrine ; la plupart des parkas laissent un espace à la gorge quand on remonte la fermeture éclair. Enfin, les fermetures éclair sous les aisselles vont généralement provoquer des fuites en cas de forte pluie - même les modèles qui prétendent être imperméable à l’eau.

Oublie les pantalons de pluie

Les fermetures éclair au niveau de la cheville ne protègent pas de la pluie - elles vont juste limiter la ventilation et te faire transpirer (l’homme préhistorique a appris il y a longtemps que l’eau ne coule pas en montée). De plus, des débris se coincent dans les fermetures éclair, qui se cassent souvent. Les jambes à fermeture éclair ne peuvent pas non plus être raccourcies pour s’adapter aux petites jambes.

Évite aussi les pantalons de pluie avec doublures absorbantes ; lorsque les doublures se mouillent, elles tombent en dessous de la manchette, absorbent l’eau et la canalisent jusqu’à tes jambes. Ils peuvent également se prendre sur la végétation et te faire chuter.

Choisis la laine

Emporte toujours une chemise à manches longues en laine et un collant léger, même en été.
La laine est confortable sur une plus grande plage de température que les synthétiques. Elle est plus perméable à l’air, et ne se développe pas d’odeurs désagréables. Si tu penses être allergique à la laine, tourne-toi vers la laine de mérinos d’Australie et de Nouvelle-Zélande.
Astuce : tu peux rétrécir des lainages de surplus militaires pour les adapter aux petits enfants en faisant cuire les lainages dans l’eau bouillante pendant cinq minutes, puis les faire sécher à l’air chaud. Pendant des siècles, les pêcheurs de homard ont utilisé cette procédure de "frettage" pour rendre leurs lainages résistants à l’eau.

Mélange les textiles

Même si tu peux t’accommoder d’un un T-shirt en coton, sache qu’un tissu synthétique (comme le Dry-Fit) t’aidera à rester au frais pendant l’été. Pour les chaussettes au contraire, peu importe la saison, choisis toujours de la laine presque pure. Choisis des pantalons en nylon, en polyester, en coton et polyester ou un mélange de ces tissus. N’oublie pas qu’un short, c’est coup de soleil garanti, et oublie le jean, sauf pour une randonnée d’une journée par beau temps.

Veste pour temps venteux

Tout le monde doit avoir un manteau coupe-vent respirant en nylon pour les jours secs et venteux en extérieur. Porte le coupe-vent pour un jour de rafales et économise tes vêtements de pluie pour la pluie. Pourquoi ? Parce que plus tu portes un vêtement, plus il sera abîmé, voire troué. Range les vêtements de pluie dans un sac protecteur en tissu dans ton sac.

Assieds-toi quand c’est possible

Les services de camp - la cuisine, la vaisselle, faire le feu - sont plus faciles à faire quand tu n’es pas assis à même le sol. C’est à ça d’abord que servent les installations : pouvoir s’asseoir confortablement en camp. Des bancs de table, des bancs de veillée, des tabourets en bois, autant d’éléments qui permettent de ne pas s’épuiser à être debout toute la journée.

Couvre tes mains

Porte des gants en laine avec un revêtement antidérapant dans le froid, et des gants en néoprène sous la pluie. Les sorties hivernales nécessitent à la fois gants et mitaines.

Garde tes affaires

C’est aussi à toi d’être responsable, et de prendre soin de tes petites coupures qui peuvent s’infecter si elles ne sont pas lavées et rapidement bandées. Va voir l’assistant sanitaire de ton unité, il saura te soigner. L’utilisation fréquente de crème pour les mains t’évitera les gerçures. Et comment peux-tu être frais pendant la journée si ta brosse à dents et ton savon sont emballés loin au fond de ton sac ?

La plupart des scouts n’ont pas d’équipement dernier cri. Cela n’empêche pas qu’ils peuvent dormir mieux ou aussi bien en camp que des non-scouts sur-équipés

Et toi, quels sont tes secrets pour un camping "tout confort" ?
Partage tes suggestions dans les commentaires !


Source, adaptée en français : http://scoutingmagazine.org/2012/04/camp-in-comfort-using-these-handy-tips/
L’auteur original de cet article, Cliff Jacobson, est un Distinguished Eagle Scout et l’auteur de plus d’une douzaine de livres populaires sur la vie dans la nature.
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Tags associés

Vos réactions

(1)

Vos commentaires

  • , par Sarigue En réponse à : Camper confortablement

    Sur un camp long, les installations permettent de ne pas s’assoir à même le sol, certes.
    Mais sur un camp court type WE, bivouac, … pour lesquels il y a rarement d’installation… BP expliquait qu’un campeur se mettait accroupi, afin, justement, de ne pas s’asseoir à même le sol humide…

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 vote

Les Auteurs

SebF

Scout depuis quelques années, j’ai compté avoir campé sous la tente en camp scout l’équivalent de près de 2 ans complets. Oui plus (...)

SebF sur Google+ En Savoir +

lazareo

Après 2 ans à Paris aux louveteaux? chez les Scouts de France, puis 10 ans à Marseille chez les Scouts et Guides de France où (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones