Comment rater une activité ?

18 astuces à suivre pour bien rater une activité...

  1. Avoir comme thème ou imaginaire d’un jeu ou d’une veillée des sujets pas très marrants : alcool, drogue, mort, suicide …
  2. Improviser l’activité à la dernière minute.
  3. Lancer pour la 10 000 ème fois la même activité, sans imaginaire ni aucune variante.
  4. Ne pas adapter l’activité au terrain, au temps ou à la météo.
  5. Ne pas adapter l’activité à la forme des scouts.
  6. Faire une activité qui plaît aux chefs, pas forcément aux scouts.
  7. Vouloir reproduire le scoutisme de notre jeunesse, parce qu’on a adoré, mais les scouts n’aiment souvent plus la même chose.
  8. Mettre en conflit les chefs contre les scouts : ça finit souvent mal, parce qu’un des deux côtés commence à prendre le conflit au sérieux.
  9. Attiser un conflit dans la troupe.
  10. Kidnapper un scout, faire peur, humilier, attacher un scout.
  11. Faire un jeu super « bourrin » : qu’est ce qu’on rigole quand l’ambulance arrive !
  12. Se moquer des perdants ou être mauvais joueur quand on anime l’activité.
  13. Poursuivre l’activité malgré tout même s’il est flagrant qu’elle ennuie tout le monde.
  14. Prévoir une équipe d’organisation colossale : il n’y a plus que 10 scouts qui jouent contre 10 qui préparent !
  15. Changer les règles toutes les 5 minutes.
  16. Mais aussi ne pas les changer du tout alors qu’elles ne fonctionnent pas.
  17. Avoir des règles trop compliquées : 30 minutes d’explication pour 10 minutes d’activité …
  18. Eliminer définitivement des scouts au fur et à mesure de l’activité, sans qu’ils aient la possibilité de rejouer.

Publié le (mis à jour le )