VERSION BETA
Donne ton avis !

Fabriquer une torche

Une torche pour se déplacer la nuit, pour faire des veillées originales ou pour rendre une belle ambiance pour les promesses, un must have !

Une torche brûle entre 30 minutes et 1 heure. La durée dépend de la quantité de tissus, et de la quantité de combustible.

Matériel

Il te faut :

  • des bâtons : du bois mort bien sec et compact (qui met du temps à consummer), ou sinon du bois vert,
  • du fil de fer (facultatif, selon méthode),
  • du combustible : la paraffine, des bougies (un sac de bougies chauffe plat Ikea fait l’affaire), ou du pétrole liquide.
  • soit des bandes de tissu (la serpillère marche très bien) ou un rouleau de PQ (mais ça dure moins longtemps). Dans la pratique, on prend souvent des vieux tee-shirts, des vieux morceaux de tentes rapiécés, des vieux sacs à patates. Cela peut aussi être du coton en vrac (astucieux pour la méthode n°2 car il s’imbibe plus).

Les quantités :

  • Il vaut mieux trop de tissu et ne pas tout mettre, que pas assez ! La quantité de tissu s’apprécie sur le bâton une fois enroulé : épais, mais pas trop. Entre 3 et 5cm d’épaisseur de tissu tout autour du bâton, sur 20 à 30cm de long semble pas mal.
  • La quantité de cire dépendra du nombre de torches. Un sac de chauffe plat à Ikea fera 2-3 torches si on ne perd pas de cire au sol quand on l’a faite chauffer (rigole pas, ça arrive souvent :) )

Consignes de sécurité

  • N’utilise surtout pas d’autres carburants tels que l’essence. C’est dangereux et ça brûle trop vite.
  • Évite de faire des torches dans un bâtiment ou une maison, la gamelle peut prendre feu.
  • Ne chauffe pas la gamelle en plein milieu du feu. Fais la chauffer sur le bord, sur de la braise, sans flamme, sinon ta gamelle prendra feu.
  • Les opérations où on bouge la cire se font en dehors du feu.
  • Et si malgré ces précautions, ta gamelle prend feu, alors, tu fermes la gamelle avec un couvercle. Ca va étouffer les flammes. Sinon au pire, tu laisses consumer (ça prendra du temps), mais surtout, tu ne renverses pas la gamelle enflammée, ça étendra le feu.

Fabrication

Il y a deux méthodes, en fonction de ton matériel.

Méthode 1 : tu imbibes d’abord, tu enroules ensuite.

La paraffine s’achète sous forme de pastilles. Pour la faire fondre il est conseillé de la faire chauffer au bain marie : tu mets la paraffine dans une boîte que tu fais chauffer dans de l’eau. Ne pas mélanger la paraffine et l’eau. La paraffine fondue est un liquide incolore. Attention de ne pas te brûler avec.

Le pétrole pour lampes est plus facile d’emploi et marche aussi bien.

On imbibe le tissu ou le rouleau de PQ (c’est eux qui font « mêche ») avec le pétrole ou la paraffine fondue puis on l’enroule autour du bâton en le fixant avec du fil de fer. Il ne restera plus qu’à allumer la torche.

Cette méthode est la plus efficace car le tissu est mieux imbibé mais avec de la parafine ou de la cire de bougie brulante, elle est plus délicate.

Méthode 2 : tu enroules d’abord, tu imbibes ensuite.

Dans ce cas, on enroule le baton des tissus en les serrant le plus possible et en les rendants bien solidaires (nœuds, glisser un bout sous une bande d’un tour précédent, etc …). Par sécurité, on consolide en entourant de fil de fer. Mais si tu serres bien les tissus, le fil de fer ne sert pas tellement.

Pendant ce temps, tu enlèves tout accessoire métallique aux bougies et tu les fais fondre dans une casserole qui ne craint rien (elle n’est pas toujours facile à nettoyer ensuite).

Avec une louche, tu imbibes les torches, en faisant attention à ne pas verser les mêches des bougies fondues avec.

Et voila, ça te fait de belles torches !

Nettoyer les gamelles

La cire, ça colle ! Alors il ne faut surtout pas laisser refroidir pour pouvoir laver.

C’est très désagréable de rendre son matériel presque inutilisable à cause de la cire.

Pour cela, un technique simple et qui n’est pas dangereuse (testé à de nombreuse reprise)

  • Sortir la gamelle de cire du feu et attendre qu’elle ne soit plus en ébullition si c’était le cas…
  • Verser le contenu de la gamelle dans une bassine d’eau froide. La paraffine cristallise immédiatement sans laisser de trace sur la bassine et on peut éventuellement utiliser les restes après les avoir sorti de l’eau et en prenant soin de laisser sécher.
  • Alors que la gamelle est encore chaude, l’essuyer avec soit du sopalin / papier toilette soit avec un chiffon (plus écolo, mais le chiffon n’est pas forcément réutilisable). La cire va imbiber le tissus laissant la gamelle parfaitement propre. Faire bien sûr attention à ne pas se brûler, en sachant que de la paraffine non-bouillant de brûle pas la peau, à moins de le chercher.
  • Essuyer de la même manière la louche.

Nous recommandons de laisser les chefs ou un « grand » nettoyer la gamelle, pour éviter à un plus jeune de se brûler par maladresse.

Une fois allumée, quelques précautions d’usage

Attention une torche, ça fond, on ne la tient donc pas verticalement mais légèrement de travers pour qu’elle ne coule pas sur ses mains.

Pour l’éteindre, on ne jette pas d’eau (éclaboussures brulantes), mais on la plonge dans un seau d’eau. On peut aussi la jeter au feu (récupérer le fil de fer quand le feu sera éteint), ou l’étouffer au sol avec le pied (si le sol est de la terre, pas si c’est de l’herbe sèche, hein ;) ).

PS

Source : Scouts et Guides de France - Groupe St Maurice - 1re Annecy, complétée en 2014 de la technique et des images des Scouts et Guides de France - Groupe Saint François, Nantes.

Publié le (mis à jour le )