Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Magazine / Actualités scoutes / France / Inter-mouvements scouts / J’étais EIS au 23e Jamboree Mondial au Japon

J’étais EIS au 23e Jamboree Mondial au Japon

Je m’appelle Sébastien, et cet été j’ai eu la chance de participer à un Jamboree Mondial. Voici le récit de mes aventures scoutes au pays du Soleil Levant .


Mais au fait, c’est quoi un jamboree ?

Un jamboree, c’est un rassemblement international de scouts, pendant un camp un peu spécial. Cet été, il avait lieu à Kirara-hama au Japon, avec 33.628 scouts venus de 155 pays différents ! Autant te dire que le monde était à quelques pas.

Les participants sont des scouts âgés de 14 à 17 ans les adultes chargés de l’organisation sont appellés EIS (Équiper International de Service) dans les rassemblements internationaux.
J’avais 18 ans, j’étais donc EIS, et ,comme tous les EIS , j’avais envoyé mes préférences de services pour le jamboree (faire des animations, travailler en cuisine, faire la sécurité …). Malheureusement, ces informations ont mal été transmises dans mon cas, et je suis arrivé au Japon un peu stressé par mon affectation sur le jamboree.

Après un passage par Doha, Tokyo et Yamaguchi, j’arrive le 6 août sur le site du jamboree. Il fait 1km de large pour 3km de long ! C’est une gigantesque fourmilière, une vraie ville est en train de s’installer, avec des restaurants, un hôpital, des commerces, une banque, des douches, une agence de presse, un QG, des sanitaires, une poste, une arène, et des lieux de cultes, pour toutes les religions présentes.

En ce qui concerne mon affectation, je me suis retrouvé, un peu par miracle et aussi grâce à mon talent de négociateur, à faire les traductions, au QG central. C’est un petit groupe d’une dizaine de personnes qui traduisent les grandes réunions, les cérémonies, les circulaires et bien d’autres choses encore, en plusieurs langues. Avec 155 pays représentés, il y a du boulot ! Malgré plus de 12 heures de travail quotidien, ce fut pour moi une expérience très formatrice que je ne suis pas près d’oublier ! Mais n’aie pas peur, mon cas est isolé, les autres EIS ne travaillaient pas plus de 7h par jour.

Au cours de ce Jamboree, J’ai rencontré ne nombreuses délégations de différentes cultures, aussi bien des russes que des japonais, des écossais, des américains, des rwandais, des belges … Ce fut très enrichissant !

Par mon affectation, j’ai aussi croisé des membres éminent du scoutisme mondial, comme les membres du World Scout Comitee (une instance de l’OMMS?). Mes meilleurs souvenirs resteront les cérémonies pour lesquelles j’ai eu la chance de faire la voix off française. J’ai aussi perfectionné mon anglais, tout en apprenant quelques rudiments de japonais (ça peut toujours servir !).


Les participants étaient regroupés par groupes de 40, et participaient à de nombreuses activités, organisées par les EIS. On y trouvait des activités sur la science, le village du développement mondial, des activités d’eau (comme du kayak), des activités sur la paix avec la visite du mémorial d’Hiroshima, l’immanquable échange de badges ou de foulard, sans oublier la journée des cultures où chaque pays présente ses traditions aussi bien culinaires que des danses ou la cérémonies du thé. Les francophones avait la chance de se retrouver le soir dans leur tente de délégation pour des soirées endiablées entre karaoké, pétanque ou jeu de société. Mais, bien sûr, les participants ont surtout fait de belles rencontres, ils ont dépassé leurs différences et les clichés pour bâtir des amitiés qui resteront gravées à jamais. Le scoutisme est bien conforme à ses objectifs, un lieu de diversité et ouvert à tous !

D’ailleurs c’était comment le Japon ? C’était trop cool ! Mais qu’est-ce qu’il fait chaud et humide, je prenais 3 douches par jour (oui c’est pas très écolo). C’est une culture qui mêle les nouvelles technologies aux traditions, on peut trouver des temples en plein milieu des tours de Tokyo et aussi des objets parfois insolites.

Au niveau nourriture, - car oui, pour un français, c’est primordial - ce qui était servi aux EIS n’était pas de très bonne qualité, c’était une genre de grosse cantine où 6000 personnes mangeaient chaque jour. Je recommande cependant les bentos, des genres de boites avec du riz, de la viande ou du poisson et des légumes japonais. Et contrairement à ce que vous croyez tous, au pays du Soleil Levant, les sushis sont réservés aux grandes occasions, et une grappe de raisin coûte la bagatelle de 20 euros. Lors du jamboree, chaque pays pouvait « monter » un restaurant dans lequel on pouvait manger de la nourriture représentant le pays en question, malheureusement, ni les français, ni nos amis belges n’ont pu mettre tout cela en place pour des raisons logistiques.


Une fois le jamboree terminé on en a profité pour visiter le japon avec quelques camarades français.

Alors n’hésite plus ! On n’attends plus que toi pour rejoindre le 24e Jamboree Mondial qui se tiendra aux Etats-Unis en 2019.


Photos : Sebastien Fertier et l’OMMS
Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2016

Tags associés

Vos réactions

(1)

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Les Auteurs

sebast96

Scout depuis les louveteaux?, je suis aujourd’hui responsable chez les éclais aux eeudf?, je fais aussi parti de l’équipe de (...)

En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones