VERSION BETA
Donne ton avis !

Organiser une veillée

Une veillée s’organise un peu comme un grand jeu : on y applique aussi le CREIRA. Ainsi, on doit réfléchir à chaque rubrique :

  • Cadre : durée, terrain …
  • Règles : règles générales à la veillée, règles des petits jeux, etc…
  • Equipes : y en a-t-il besoin ? Durent-elles toute la veillée ?
  • Imaginaire : que serait une veillée sans lui ?
  • Rôles : qui fait quoi ? Quand ? Qui s’occupe du feu, des chants … Tout le monde participe-t-il ?
  • Action : quel est le rythme ? On doit y être très vigilant. Les veillées ayant lieu le soir, il faut faire attention à l’état de fatigue des scouts. Il vaut mieux une veillée courte où tout le monde a la pêche qu’une veillée plus longue mais où les scouts tombent de fatigue.

La Courbe de Veillée

A. Pendant le premier tiers de la veillée, les scouts entrent dans la veillée. Le rythme des activités s’accélère de plus en plus.

B. C’est l’apogée de la veillée. On y place le jeu le plus « speed », le chant le plus « bruyant ».

C. On se calme tranquillement en faisant descendre progressivement le rythme des activités. La courbe ne doit pas baisser trop vite : les scouts ne doivent pas avoir une impression de coupure. Cette baisse progressive doit permettre aux scouts de se coucher dans le calme, sans être trop énervés.

N.B. : Ce n’est pas le temps spirituel qui doit calmer la veillée !

PS

Source : Groupe 1re Cesson Sévigné

Publié le (mis à jour le )