Huitpat

LaToileScoute

LaToileScoute.net

Magazine / Actualités scoutes / International / Des nouvelles des Guides et des Scouts d’Alep

Des nouvelles des Guides et des Scouts d’Alep


Suite aux nouvelles d’Alep, nous avons contacté Fabiola qui l’interlocutrice de la CICG en Syrie.

Cela fait suite à l’article que nous avions publié en septembre dernier :

Si tu ne l’as pas lu, nous t’invitons à le parcourir pour bien comprendre ce nouvel article.

Au message que nous lui avons laissé, lui demandant des nouvelles, suite aux nombreuses interrogations formulées par des scouts sur le Cercle Scout, elle nous a répondu et nous te partageons sa réponse. Nous te proposons en fin d’article quelques éclaircissements et contextualisations.

Merci de ton soutien et de ton intérêt

Le camp au Liban

Nous te racontions que les guides d’Alep étaient parties au Liban, loin de la guerre, pour essayer de vivre un camp. Un trajet dangereux.

Le camp s’est bien passé. Les guides et même leurs parents ont vécu des moments de rêves. C’était une bonne idée, malgré le grand risque, de s’éloigner de la guerre, de s’oublier, de découvrir un nouveau pays et de vivre de nouvelles aventures

Les guides du Liban ont fortement soutenu leur venue. L’hospitalité du Liban est incroyable, même si difficile : ils sont 4,1 millions d’habitants (2 fois Paris intramuros). Ils accueillent 1,5 millions de réfugiés syriens.

La situation à Alep

Fabiola poursuit :

J’ai de bonnes nouvelles à te transmettre : l’armée syrienne a libéré 97% des quartiers de ma ville « Alep ». Tu n’imagines pas le bonheur du peuple ! Hier un groupe très nombreux de jeunes (chrétiens et musulmans) ont fait une marche silencieuse, pour l’hommage de ceux qui sont partis, dans tous les quartiers de la ville, jusqu’à arriver à la citadelle d’Alep : depuis 5 ans, personne n’avait pu y accéder

En version carte pour mieux se situer : la citadelle est le grand rond nettement visible, la cathédrale dont on parle plus loin est le point rouge.

Pour te rendre compte de la taille, la superficie de Paris intramuros fait 105km², Alep 190km².

Des larmes de joie et de tristesse ont rempli leurs yeux : pouvoir marcher dans les rues de la ville sans avoir peur des bombes ou des obus, c’était leur bonheur perdu il y a plus de 5 ans. Mais voir notre ville presque détruite, c’était horrible.

Le scout « champagna » a décidé de réanimer la ville. Ils ont allumé une rue (il n’y a pas d’électricité à Alep) en chantant les chansons de Noël.

Pour préciser : l’électricité est devenue individuelle à Alep, en s’appuyant sur des panneaux solaires et des batteries … pour ceux qui en ont.

Les scouts déjà en action pour Noël et le futur

Je crois que Noël 2016 aura un nouveau goût. Le scout « Maronite » a décidé de fêter Noël comme avant la guerre dans la grande cathédrale. Une cathédrale endommagée, sans toit, sans banc … Mais dès le jour où ils ont pu arriver et y entrer, ils ont commencé à la réparer. Beaucoup de projets (petits et grands) sont en train de se préparer pour vivre un Noël différent, une re-naissance pas seulement de Jésus mais aussi de notre chère ville d’Alep. La volonté du peuple est plus forte que la guerre.
En solidarité, ils vont reconstruire une Alep plus belle et plus intéressante que celle d’avant la guerre.

Quelques explications

Ce témoignage peut te surprendre, vu de nos médias occidentaux. Surtout avec ces phrases :

J’ai de bonnes nouvelles à te transmettre : l’armée syrienne a libéré 97% des quartiers de ma ville « Alep ». Tu n’imagines pas le bonheur du peuple !

Cet article est à regard humain, à hauteur d’homme, et t’éclaire sur une vision d’un conflit de l’intérieur, loin des cris des médias et des réseaux sociaux, d’une véritable guerre médiatique.

Aujourd’hui, on te parle essentiellement à la télévision ou sur les réseaux sociaux du drame vécu par Alep Est. Il ne peut pas être contesté, il ne doit pas l’être : il est réel. Mais le drame de la guerre est rarement d’un seul côté. C’est ce récit que tu découvres ici.

Alep Ouest n’a pas été touchée par la furie russe et syrienne. Et pour cause. Mais elle a été touchée auparavant comme le montre cette carte de l’AFP qui recense les niveaux de destruction. Elle a continué sans cesse de se faire bombarder par les obus d’Alep Est.

La situation politique est bloquée. Aucune issue politique ne semble en vue à court, moyen, long terme.

La guerre a lieu à Alep depuis 2011. Les deux côtés de la ville se sont longtemps bombardés, tirés dessus avec des snipers. On dit toujours que si tu tues un enfant, c’est toute une famille qui est touchée, et qui a alors une haine capable du pire pour l’autre camp. Cela se comprend et c’est bien ce qui se passe. L’enjeu, difficile, devient la réconciliation.

Imagine que, comme Fabiola, tu passes de 50 scouts à 6, les uns tués, les autres émigrés dans d’autres pays (cf notre article de septembre). Imagine un moment que ce soit tes scouts, avec qui tu vis des camps. Imagine qu’en France, une population prend les armes et laisse entendre qu’elle tranchera la gorge à ceux qui sont comme toi, doublé d’une propagande qui ne te parle que de ça. Dans ce cas, il est probable que tu sois aussi aussi soulagé, malgré le contexte peu démocratique de ton pays. Parce que ton raisonnement est : « eux, ou moi ».

Ici Fabiola n’exprime aucune haine, juste une terrible lassitude pour cette guerre. Pour la première fois, les armes se sont tues. Pour la première fois, Livemap, pour qui suit à distance, ne signale ni bombardement, ni tirs.

En face, à Alep Est, la haine et l’horreur sont encore plus graves. Dramatiques. Mais il est délicat d’entrer dans un concours d’horreur. L’horreur, c’est la guerre.

Situation à Alep selon Livemap

Il faut être toujours prudent avec les sources : Asaad Hanna est pro armée libre syrienne (rebelles), il diffuse cette vidéo de la chaîne RT, émanente de la Russie de Poutine.

Dans Alep Est, en attendant l’évacuation, on parle de -6°C la nuit. Faute de combustible, les civils brûlent les vêtements de leurs maigres bagages :

Source : Malek Tarbouch, source reconnue, est côté rebelles

Nous sommes dans une phase où la petite partie d’Alep Est restante est en train d’être évacuée (sujet compliqué pouvant évoluer à tout moment), en échange de l’évacuation des chiites favorables à Bachar à Faoua, assiégés par les rebelles.

Source : New York Times est un des plus importants journaux américains, équivalent du Monde en France

Les évacuations (tweet à dérouler) :

Source : Aleppo 24 est plutôt côté régime. Il est suivi par les journalistes français spécialisés


Page créée le , mise a jour le
LaToileScoute 2001-2017

Tags associés

Vos réactions

(1)

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 vote

Les Auteurs

SebF

Scout depuis quelques années, j’ai compté avoir campé sous la tente en camp scout l’équivalent de près de 2 ans complets. Oui plus (...)

SebF sur Google+ En Savoir +

Qui sommes nous ?

LaToileScoute n'est pas une association de scoutisme. LaToileScoute est une association au service du scoutisme, de ses membres et de ses associations.

Encore + de LTS

Galaxie LaToileScoute

Réseaux sociaux

Smartphones